> Guides conseils > Securite > la camera thermique

LA CAMERA THERMIQUE

La caméra thermique fonctionne selon le même principe que la caméra infrarouge. En effet, comme cette dernière, elle est sensible aux ondes de chaleur émises par les objets ou les corps. Toutefois elle répond à des besoins différents. Quelles sont donc ses différences avec la caméra infrarouge ? Quel usage faire de ce type de caméra et quel intérêt à l’utiliser ?

 

Principe de fonctionnement

En repérant les ondes de chaleur émises, la caméra thermique, comme la caméra infrarouge, peut permettre de filmer des scènes de nuit, mais avec une bien meilleure qualité d’image que celle-ci et surtout sans nécessiter d’ajout d’éclairage par des LED.

 

La grande différence entre la caméra thermique et la caméra infrarouge est la finesse de perception de la première qui la rend spécialement efficace pour certains usages :

  • en thermographie pour repérer les failles thermiques d’un bâtiment ;
  • en milieu industriel ou à l’échelle d’un bâtiment pour repérer les éventuels défauts de conception de l’installation électrique ou de gaz par exemple ;
  • pour un usage lié à la sécurité.

 

Détecter les déperditions de chaleur

La thermographie peut être utilisée à de nombreuses occasions dans le bâtiment, par exemple pour repérer les défauts d’isolation, les ponts thermiques et les fuites d’air, ou encore pour détecter la présence d’humidité. Pour cela, l’utilisation de caméra thermique peut être faite à partir du sol sur l’enveloppe du bâtiment, c’est à dire sur les façades extérieures mais aussi à l’intérieur sur tous les éléments susceptibles de révéler des déperditions de chaleur. Il est également possible d’utiliser la thermographie aérienne qui consiste à embarquer une caméra thermique dans un avion ou un hélicoptère et ainsi de visualiser et analyser les irrégularités thermiques que présente le bâtiment au niveau de sa toiture. Cette dernière est généralement à l’origine d’un tiers des déperditions de chaleur d’un immeuble.

Grâce à l‘usage de caméra thermique, les travaux de rénovation énergétiques sont précisément ciblés et permettent de réaliser de considérables économies d’énergie.

 

Détecter les pannes

Au-delà du repérage de pertes thermiques, la caméra thermique peut être employée pour repérer les défaillances de température et les points chauds sur une installation électrique et ainsi anticiper les pannes électriques ou mécaniques. Elle est ainsi utilisée à l’occasion de travaux de rénovation nécessitant une intervention sur tout ou partie de l’installation électrique ou encore dans le milieu industriel pour éviter les pannes et les arrêts de production. Elle peut également servir à la détection de gaz et ainsi prévenir d’éventuels accidents.

 

Piliers aspect pierre éclatée
Piliers aspect pierre éclatée
Par WESER
Les piliers et murets bosselés en pierre reconstituée...
HP10 Huguenot
HP10 Huguenot
Par IMERYS TOITURE
C'est un modèle de grande tuile à pureau plat modelée et cuite...

Sécuriser les espaces

La caméra thermique est idéale pour la détection d’intrus grâce à la finesse des images qu’elle propose de jour comme de nuit, et ce quelles que soient les conditions climatiques extérieures : pluie, brouillard ou encore neige.

 

Utilisée pour la surveillance des frontières ou par la police grâce à sa capacité de détection sur plusieurs kilomètres, la caméra thermique est extrêmement performante. Les pompiers s’en servent également pour détecter les départs de feu mais aussi pour repérer les zones encore chaudes et ainsi les arroser afin d’éviter la reprise de l’incendie.

 

Quel prix pour une caméra thermique ?

Consommant peu d’énergie, la caméra thermique est très fiable dans le temps et ne nécessite qu’une maintenance réduite. Son coût d’utilisation reste ainsi maitrisé et avantageux. Cependant cela reste un équipement dont la performance se paie et son prix est beaucoup plus élevé que celui des caméras infrarouges. C’est pourquoi ces dernières sont davantage utilisées pour sécuriser les bâtiments, alors que les caméras thermiques sont plutôt employées pour la détection thermographique dans le bâtiment ou alors pour d’autres usages dans les domaines médicaux ou maritimes.

 

Les premiers prix de caméras thermiques à vision nocturne à utiliser sur un bâtiment dans un service de surveillance commencent à 1000 euros environ. Mais ils peuvent également atteindre plusieurs milliers d’euros.

Les caméras thermiques utilisées en thermographie pour repérer les défauts de l’enveloppe thermique d’un bâtiment ont un prix un peu plus élevé : entre 2000 et 10000 euros selon les performances souhaitées.

Dans le domaine médical, les caméras thermiques utilisées pour les diagnostics peuvent atteindre des sommes bien plus importantes car elles nécessitent une extrême précision.

 

Pour trouver la caméra thermique qui conviendra à votre projet, les meilleurs fabricants vous offrent une gamme étoffée d’équipements de qualité à la hauteur de vos compétences pour une utilisation professionnelle dans le bâtiment.

Modulam AP
Modulam AP
Par FRANCE AIR
Module autonome en Inox pour constitution de plafond à flux laminaire...
Plate 17x27 Doyet
Plate 17x27 Doyet
Par IMERYS TOITURE
C'est la cadette d'une gamme d'excellente qualité, aux nuances...
Lucarne
Lucarne
Par WESER
Source de lumière et ouverture sur l'extérieur, les fenêtres constituent...
Partenaires