> Guides conseils > Sanitaire plomberie > les systemes d economie d eau

LES SYSTEMES D ECONOMIE D EAU

Gérer les ressources en eau est devenue une priorité à l’échelle de la planète ; elle se traduit à l’échelle nationale par l’éducation au changement des comportements des usagers mais aussi par le développement de dispositifs favorisant les économies d’eau dans les installations sanitaires.

 

Pouvant être installés dans les maison particulières, dans les immeubles à usage d’Habitation collective comme dans les locaux professionnels et les ERP, ces dispositifs ne sont pas encore obligatoires mais pourraient bien le devenir. Dans le neuf comme en rénovation, ils permettent de mieux gérer la consommation en eau et de réaliser des économies substantielles.

 

Les dispositifs à économies d’eau pour la robinetterie

Différents dispositifs existent permettant de contrôler la consommation d’eau des robinets d’eau en limitant leur pression ou leur débit.

 

Les limitateurs de débit et mousseurs

Un robinet classique, à deux têtes, est l’équipement le moins onéreux en matière de robinetterie, que l’on retrouve dans la majorité des foyers de l’hexagone. Convenant aussi bien à la cuisine qu’à la salle de bain, c’est pourtant ce type d’équipement qui revient le plus cher car il consomme en moyenne 30 litres par minute. A défaut de changer le robinet, il est toutefois possible de diminuer la consommation d‘eau en posant un limiteur de débit.

 

Ne coûtant que quelques euros, ce dispositif astucieux réduit le débit entre 6 et 12 litres par minute. Si l’utilisation qui est faite du robinet nécessite de disposer de davantage de pression, la solution du mousseur est à privilégier. Pour le même prix, cet accessoire se vise également au bout du robinet. En mélangeant air et eau, il donne l’impression d’avoir un débit normal en sortie alors qu’il réduit celui-ci entre 6 et 10 litres par minutes environ. Peu onéreux et simples à installer, ces petits dispositifs d’appoint restent à usage des particuliers en permettant d’équiper rapidement toute une maison. Pour les bâtiments d’habitation collectifs, les bureaux ou les ERP, mieux vaut passer sur d’autres dispositifs.

 

Les mitigeurs simples ou thermostatiques

Le mitigeur est un robinet qui dispose d’un levier qui permet de régler le débit de l’eau. La température de l’eau est réglée par le déplacement horizontal du levier du mitigeur : à gauche pour une eau plus chaude, à droite pour une eau plus froide. Non seulement le mitigeur ne consomme que 6 litres par minute environ, mais en plus, du fait du mélange eau chaude /eau froide en amont, il n’est plus nécessaire de laisser l’eau couler longuement pour obtenir la température voulue. La gamme de mitigeurs proposée est extrêmement large avec un prix pouvant aller de 20 à 80 euros.

 

Le mitigeur thermostatique dispose d’un fonctionnement plus complexe. Il comporte deux têtes dont une pour régler le débit, et l’autre pour régler la température. Cette dernière est équipé d’un limitateur de température avec une sécurité. Il consomme en moyenne autant que le mitigeur simple mais est plus sécurisé. Son prix démarre en moyenne à 100 euros.

 

Les robinets à fermeture automatique ou infrarouge

Indispensables dans les lieux publics et les collectivités, les robinets à arrêt automatique permettent d’économiser l’eau en évitant qu’elle coule de façon ininterrompue. Les plus simples sont mécaniques et peuvent être mis en marche par une pression de la main qui les fait fonctionner pour un temps déterminé.

Plus sophistiqués, les robinets à infrarouge fonctionnent dès qu’ils détectent la présence des mains, et s‘arrêtent ensuite automatiquement. Leur coût est plus élevé mais leur utilisation est plus facile.

 

Le limiteur de pression

Avec ce dispositif, il ne s’agit plus de limiter localement le débit à chaque point d’eau mais de limiter la pression de toute l’installation. Le limiteur ou réducteur de pression s’installe après le compteur sur la canalisation, et sert surtout à éviter que la pression dépasse les 3 bars et endommage les équipements. Certains sont réglables, permettant d’agir plus finement sur la pression. Leur prix varie entre 50 et 100 euros en moyenne.

 

ProMatic Akku
ProMatic Akku
Par HORMANN
Cette motorisation de porte de garage associe...
Schöck Isokorb® KST
Schöck Isokorb® KST
Par SCHOECK
Isokorb® KST est un rupteur de pont thermique pour...
Sika multiseal
Sika multiseal
Par SIKA FRANCE
La Sika multiseal est une bande d'étanchéité...

Les dispositifs pour les toilettes

L’eau utilisée dans les toilettes peut être facilement économisée en utilisant des systèmes à réservoir limité ou n’utilisant pas d’eau.

 

Le bon modèle de réservoir

Du choix du réservoir des toilettes découle une consommation d’eau plus ou moins importante. Si les réservoirs traditionnels possèdent une contenance de 12 litres, ils sont minoritaires sur le marché actuellement bien qu’encore présents dans de nombreux sanitaires. Les modèles de 6 ou 9 litres les ont remplacés, le plus souvent assortis de système de double touche pour faire varier la consommation d‘eau de 6 à 9 litres ou de 3 à 6 litres pour les modèles les plus récents et les plus performants. Même si leur prix d’achat est presque le double, le gain en consommation d‘eau les rend très vite rentables.

Encore plus efficaces, certains réservoirs sont équipés d’accélérateur de débit, qui leur permet de limiter la consommation entre 2 et 4 litres selon l’utilisation.  

 

Les systèmes sans eau

Imbattables pour les économies d’eau, certains systèmes d’urinoir ou de toilettes écologiques fonctionnent sans eau. Les premiers nécessitent l’achat d’une cartouche de filtration, mais qui ne doit être changée que toutes les 7000 utilisations. Quant aux toilettes sèches, elles nécessitent l’équivalent d’1 m3 par an et par personne, uniquement pour leur nettoyage. Le prix de ces équipements varie de quelques centaines d’euros à 2000 euros environ mais les gains de consommation et le geste écologique en valent la chandelle.

 

Les différents équipements pour robinets et sanitaires peuvent être complétés par l’installation de dispositifs de récupération des eaux pluviales, qui pourront être utilisés, sous certaines conditions, pour le nettoyage, le lavage du linge et les toilettes. La recherche de fuites et la pose de compteurs divisionnaires dans les copropriétés permettent également de prendre conscience de la consommation en eau et de mettre en place des stratégies pour essayer de l’économiser.

 

Pour offrir à vos chantiers et projets une installation hydro-économique de qualité, choisissez le matériel des meilleurs fabricants de robinetterie et de sanitaires. Mitigeurs simples ou thermostatiques, robinets à fermeture automatique ou infrarouge, réducteur de débit, toilettes sèches ou réservoir à double système : vous bénéficierez des meilleurs équipements pour des installations performantes à la hauteur de vos compétences professionnelles. 

ZK
ZK
Par HORMANN
Large gamme de portes en acier, acier/bois et acier inoxydable pour...
SikaPlast® Techno
SikaPlast® Techno
Par SIKA FRANCE
SikaPlast Techno est un solution de plastifiants pour...
Flexcondens
Flexcondens
Par POUJOULAT
Les conduits de fumées flexibles simple paroi...
Partenaires