> Guides conseils > Isolation > les systemes pour isolants acoustiques

LES SYSTEMES POUR ISOLANTS ACOUSTIQUES

L’isolation acoustique fait partie des contraintes à prendre en compte dans les constructions neuves comme dans les rénovations mais sa réalisation diffère selon le type de bâtiment concerné.

 

Une règlementation foisonnante et multiple

Isoler phoniquement les bâtiments à usage d’habitation collectif est une obligation réglementée par la NRA ou Nouvelle Réglementation Acoustique qui fixe des exigences minimales en matière d’isolement par rapport aux tiers.

Les normes de bruit maximal autorisé ne s’appliquent cependant qu’aux bâtiments neufs ou aux surélévations ou aux adjonctions de bâtiments mais pas aux travaux de rénovation.

 

Les maisons individuelles indépendantes sont soumises par la règlementation à un isolement par rapports aux bruits aériens extérieurs, alors que les maisons jumelées ou mitoyennes doivent également être isolées entre elles contre les bruits aériens intérieurs et les bruits d’impact.

 

Dans l’industrie, l’isolation phonique est aussi une nécessité mais encadrée par le code du travail. En effet l’article L41121-2 de ce code pose une obligation de prévention des risques professionnels à la charge de l’employeur. Le décret du 19 juillet 2006, qui a introduit les articles R4431-1 à R4437-4 définit ainsi les seuils d’exposition au bruit devant déclencher des actions de prévention.

Enfin, certains établissements comme les salles de spectacle ou les ERP diffusant à titre habituel de la musique amplifiée, sont également contraints de respecter des niveaux sonores encadrés.

 

Pour répondre à ces différents besoins et ces règlementations diverses, plusieurs types d’isolants acoustiques peuvent être retenus, à choisir en fonction du bâtiment et de ses contraintes, mais aussi de la typologie des bruits pour lesquels on cherche à réaliser l’isolation.

 

Les différents bruits et leur spécificité

L’isolation acoustique peut avoir comme motivation :

  • d’isoler le bâtiment vis à vis des bruits extérieurs, par exemple dans le cas d’un bâtiment à usage d’habitation vis à vis des bruits de circulation ;
  • d’isoler l’extérieur des bruits émanant du bâtiment, par exemple dans le cas de salles de spectacle, ou d’une industrie bruyante ;
  • d’isoler les différents niveaux ou pièces à l’intérieur d’un même bâtiment, par exemple dans un  immeuble d’habitation entre les logements du dessus et du dessous ou dans un bâtiment industriel, entre les équipements de production bruyants et les bureaux situés à côté.

 

Par ailleurs, l’isolation acoustique doit tenir compte du type de bruits contre lesquels elle est censée lutter afin d’identifier les meilleures solutions. On distingue :

  • les bruits aériens qui sont ceux qui se déplacent par voie aérienne : voix, musique, appareils électroménagers , outils de production, véhicules etc., et qui peuvent venir de l’intérieur comme de l’extérieur ;
  • les bruits d ‘impact, qui correspondent à des vibrations qui sont transmises par le sol et les murs : bruits de pas, vibrations de machine posée au sol, portes qui claquent etc.

 

En fonction des objectifs d’isolement phonique et de l’environnement, différents matériaux sont à votre disposition pour obtenir les résultats souhaités, dans le neuf comme en rénovation.

 

Les isolants minéraux

Classiques et efficaces, les isolants minéraux tels que la laine de verre ou de roche ne sont pas à proprement parler des isolants phoniques mais plutôt des absorbeurs de bruit.

Même s’ils n’arrêtent pas totalement les bruits, ils possèdent une très grande efficacité en atténuant fortement les nuisances sonores, et possèdent comme avantage leur grande légèreté.

 

On peut distinguer 4 isolants minéraux principaux :

  • la laine de verre, qui possède un excellent rapport qualité/prix, de très bonnes performances et également des qualités thermiques ;
  • la laine de roche, légèrement plus chère que la laine de verre mais encore plus performante, notamment pour réduire les bruits d’impact  ;
  • la perlite, qui est extrêmement efficace pour l’isolation phonique mais reste un peu plus onéreuse ;
  • le verre cellulaire, dont le prix varie selon l’épaisseur et qui se révèle un très bon isolant phonique.

 

Ces différents isolants peuvent aussi bien être utilisés dans l’habitat que dans les bâtiments industriels ou les ERP, dans les murs, plafonds, en toiture et dans les combles.

 

Les isolants naturels

De plus en plus prisés, les isolants naturels ou biosourcés, c’est à dire composés principalement de fibres animales ou végétales, sont particulièrement les bienvenus dans certains bâtiments afin de réduire l’impact environnemental de la construction. Leur grande diversité offre une large palette de solutions.

 

Les principaux sont :

  • La ouate de cellulose, qui possède de bonnes qualités d’isolation phonique, notamment contre les bruits aériens, qu’ils soient intérieurs ou extérieurs. Facile à appliquer, elle possède par ailleurs un rapport qualité prix intéressant.
  • Le liège, qui est un bon isolant phonique et absorbe aussi bien les bruits d’impact que les bruits aériens. Résistant et stable, il possède une bonne longévité. En plaque ou rouleau, il est facile à poser et s’adapte à tous les environnements et possède également des vertus thermiques très intéressantes. Son prix peut varier en fonction de sa densité et de son épaisseur.
  • La fibre de bois, qui absorbe les sons et isole efficacement des bruits aériens comme des bruits d’impact.
  • Le lin, qui est particulièrement efficace contre les bruits aériens.
  • Le chanvre ou la laine de mouton, qui peuvent participer à l’isolation phonique, de préférence en association avec un autre revêtement.

 

Bouton-poussoir sans fil FIT 5 BS
Bouton-poussoir sans fil FIT 5 BS
Par HORMANN
Eléments de commande avec système radio BiSecur, 4...
Chaînes d'angle Weser
Chaînes d'angle Weser
Par WESER
Appareillage destiné à recréer l'élégance des belles...
Alpha 10
Alpha 10
Par IMERYS TOITURE
C'est une grande tuile de terre cuite. Elle appartient à la famille...

Les isolants synthétiques

Certains isolants synthétiques possèdent des qualités qui permettent d’obtenir une bonne isolation sonore. La plupart sont également efficaces pour l’isolation thermique, permettant de régler les deux problèmes simultanément.

 

On trouve dans cette catégorie :

  • Les mousses synthétiques, comme la mousse composite de polyuréthane, qui allient légèreté à efficacité et permettent d’obtenir un double confort sonore et thermique. Elles conviennent cependant mieux à l’isolation des murs et sols voire des combles qu’à celle des cloisons.
  • Le polystyrène expansé (PSE) ou le polystyrène extrudé (PSX), qui sont des polymères se présentant sous forme de billes ou de plaques. Légers et économiques, ils sont performants au niveau de l’isolation thermique, mais un peu moins au niveau acoustique. Cependant certains sont spécialement traités (PSE db ou PSE Ultra ThA) pour isoler phoniquement de façon efficace et peuvent servir pour les cloisons.
  • Les isolants minces, qu’il est préférable d’associer à des isolants fibreux tels que laine de verre ou de roche pour obtenir un niveau optimal d’isolation thermique et phonique à la fois, aussi bien au niveau des bruits aériens que des bruits d’impact. Ils sont utilisés de préférence dans les combles ou en toiture des bâtiments résidentiels, commerciaux et industriel.

 

Les isolants innovants

De nouveaux types d’isolants apparaissent sur le marché, avec des qualités d’isolation phonique très performantes :

  • Les aérogels, composés à plus de 99% d’air et qui se présentent sous forme de gel. Si leur prix reste élevé, leurs performances sont impressionnantes aussi bien au niveau thermique que phonique. Faciles à utiliser, ils sont préconisés dans les opérations de rénovation de bâti ancien qui ne peuvent bénéficier d’ITE.
  • Les panneaux d’isolants sous vide ou PIV, qui sont composés d’un matériau conditionné sous vide. Ultra efficace thermiquement comme phoniquement, leur prix est aussi plus élevé que les isolants classiques mais vite rentabilisé à l’usage. Délicats à poser pour ne pas être percé, les PIV sont adaptés aux surface planes et ne peuvent pas être recoupés.
HI-MACS® - Matériau pour façade
HI-MACS® - Matériau pour façade
Par HI-MACS®
Si HI-MACS® a fait ses preuves en environnement...
Sikagrout 212 scellement
Sikagrout 212 scellement
Par SIKA FRANCE
Mortier hydraulique de scellement à retrait...
Dalles et margelles Déco
Dalles et margelles Déco
Par WESER
Les Dalles et Margelles Déco en Pierre Reconstituée...
Partenaires