Aides au Logement : un rapport de la Cour des comptes inspire le gouvernement

par BATIACTU il y a 3 ans
GOUVERNEMENT. Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a défendu les décisions du gouvernement concernant les APL, et a pointé du doigt le coût de la politique fiscale du logement en France. Des critiques qui se basent notamment sur un rapport de la Cour des comptes récent. Détails.
Lire l'article sur Batiactu
4 réponses à ce sujet
Publié : il y a 3 ans
Il en est de même chaque fois que l'on baisse les taux d'intérêt ou que l'on augmente la durée du crédit, cela augmente le prix d'achat des terrains et le prix de vente des logements...
Publié : il y a 3 ans
Au lieu de dire des sottises, regardez un peu la fiscalité sur les biens locatifs, 30pour cent en IR auquels s'ajoutent 15.5 de CSG, ce n'est pas le propriétaire, c'est l'état qui s'engraisse en jetant la pierre à ces vilains propriétaires. Comme d'hab, beaucoup de gesticulation
Publié : il y a 3 ans
je suis d'accord, ce sont des sottises...croire que les loyers vont baisser, c'est une grave erreur pour plusieurs raisons:

1/ les bailleurs sociaux ont des loyers calculés en fonction de l'investissement, ce qui est normal en rentabilité. Donc s'ils doivent baisser les loyers ils n'auront plus la capacité à construire de nouveaux logements.

3/ L'état loue aussi des logements, et cette "pensée" met l'état dans la catégorie des "mauvais élèves".

3/ concernant les étudiants, au lieu de dilapider des centaines millions à faire de jolies façades et autres choses inutiles juste pour l'aspect, dans la construction des universités, il vaudrait mieux que l'état construise des résidences étudiantes avec les loyers gratuits pour les étudiants boursiers et autres. Les universités sont besoin de salles de cours, d'amphithéâtres, de locaux techniques,de professeurs compétents, de services de secrétariat compétents, de dirigeants compétents, par de façades en cuivre, de déambulatoires immenses, etc...

4/ si les loyers baissent, l'état aura forcément un manque à gagner, certainement plus important que l'économie des APL. Il est parfaitement injuste que les étudiants aient à pâtir de celà. A moins que M. Macron et ses ministres désirent que le niveau culturel des jeunes générations ne diminuent pour ne rencontrer que moins d'opposition dans les actions erronées de l'état. Pour diminuer le nombre d'étudiants en Universités, le plus simple est de remonter le niveau du baccalauréat qui n'a cesser de baisser, ainsi nous retrouverons de la main d'oeuvre manuelle qui manque tant (aujourd'hui, la plus grande partie de la main d'?uvre des entreprises vient de l'étranger). il faut motiver les nouvelles générations au travail manuel, et recréer des lycées techniques (dont bon nombre ont fermées sous Mitterrand...tout le monde devait avoir le bac...).

5/ la valeur de la construction au m2 devrait être identique partout en France, et non pas assujettie à des critères de valeur insaisissable déterminée, à la base, par les agences immobilières, qui jouent le jeu de l'état. D'ailleurs sur cette même réflexion, pourquoi une palette de parpaing coute 3 fois plus cher en Paca qu'en Alsace?

La suppression des grilles et des barèmes voulue par l'Europe et soutenue par la France était une des plus grosses erreur de l'histoire économique, et continue de l'être.

6/ La diminution des APL ou leur suppression, verra les familles se précipiter chez les assistantes sociales (bon courage à ces personnes).

7/ L'état augmente sans cesse le nombre d'immigrés, qui dans leur majorité, et sous divers couverts, sont des immigrés économiques qui viennent bénéficier de nos systèmes sociaux. Alors pourquoi en accueillir toujours plus sachant que l'état n'a pas les moyens financiers de les prendre en charge? et les collectivités locales encore moins.

etc......

Les argumentations de petit comptable, basées uniquement sur des chiffres en vraiment "minable".

Il y a bien d'autres économies à faire, bien d'autres décisions à avoir le courage de prendre, que de s'attaquer à des millions de personnes dont des centaines de milliers risquent bientot de se retrouver à la rue et d'autres à être obligées d'arrêter leur études!
Publié : il y a 3 ans
savez vous comment s'équilibre une opération de logements sociaux ? qui fixe le montant des loyers de sortie ? j'ai un projet en cours : 5.88 ?/m² construire un logement socila ne coute pas moins cher qu'un logement privé, au contraire dirais-je meme, comment se joue l'equilibre ? le prix du foncier est le meme pour tous

expliquez moi comment arriver a un equilibre sur 50 ans ?
Répondre à ce sujet
Aides au Logement : un rapport de la Cour des comptes inspire le gouvernement
Menu
×