Après Elan, les contrats de conception-réalisation toujours critiqués

par BATIACTU il y a 8 mois
OPINION. C'est un sujet qui a déjà fait l'objet de débats houleux lors des discussions autour de la loi Elan : les contrats de conception-réalisation, aussi appelés "contrats globaux". Récemment, l'avocat spécialisé Cyrille Charbonneau a averti la profession sur le risque que, selon lui, fait peser la multiplication de ce type de contrats sur le secteur.
Lire l'article sur Batiactu
13 réponses à ce sujet
Publié : il y a 8 mois
Bien au-delà des considérations de compétences des uns et des autres, les contrats conception-réalisation nient la nécessité même d'une maitrise d'oeuvre, c'est à dire une maîtrise d'oeuvre indépendante des entreprises, la seule qui soit et qui a été créée pour répondre au processus de conception et e fabrication d'un bâtiment. A l'inverse de la création d'un produit industrialisé, d'abord pensé, fabriqué, testé, puis vendu, le processus pour un bâtiment est évidemment aléatoire et risqué, puisque le client-maître d'ouvrage est obligé de s'engager avant toute réalisation : il doit donc absolument compter sur son maître d'oeuvre indépendant - l'architecte - pour mener bien l'opération, au mieux de ses intérêts.
C'est pour ça qu'on a inventé les architectes, depuis des milliers d'années... Se passer d'architecte ne peut mener qu'à la catastrophe (comme se soigner sans médecin, se défendre en justice sans avocat, etc.) : dans toute aventure risquée, il faut un guide indépendant et fiable.
Publié : il y a 8 mois
bonsoir à vous tous,
Oui, quand descendront de leur promontoire les "Archi" indépendants, enfin le paysage écoénergétique sera salué par les générations que nous engendrons…
Pour les autres ; ils ne resteront que de simples Courtisans des Actionnaires….
Pour l'avenir des nôtres et de la Planète-Bleu ; il est du devoir de chacun de concevoir à penser pour l'ensemble de tous …
De la Pensée à la réception de chantier/remise des clés ; Nous sommes tous responsables de nos actes malveillants et malhonnêtes … actionnaire compris !!!……. La Responsabilité individuelle de tous devrait être engager …
Qui impose les Lois et Règlementations = les Lobbyings et Assureurs… Merci !!!!!
Publié : il y a 8 mois
Heu... J'ai rien compris à ce que dit Jean Touchais. Pouvvez-vous expliquer s'il vous plaît ?
Publié : il y a 8 mois
Pourtant, parfois, c'est la meilleure solution........
Et cela ne se propagerait pas si l'enseignement dans les écoles d'architecture n'était pas autant dénué de cours techniques........J'accuse le ministère de la culture d'être le grand responsable d'un enseignement absurde dans les écoles d'architecture, et les directeurs des écoles d'architecture de grands irresponsables à ne pas prendre le problème à bras le corps en reniant l'enseignement technique permanent tout au long du cursus, le la HMONP qui est dont le contenu est absurde.........
Publié : il y a 8 mois
Je suis une petite PME (35 salariés) et pratique la conception réalisation avec des architectes qui sont de vrais partenaires. Je trouve cette solution indispensable pour permettre aux nouvelles techniques de construction de se développer (nous faisons du modulaire bois en hors-site).
A ce tire je trouve que votre article est incomplet car il ne parle que de certains cotés négatifs des marchés globaux, pas des aspects très positifs que j'ai pu découvrir à maintes reprises :
- travail main dans la main architecte / entreprise, dès le départ
- baisse des coûts importante (par l'optimisation des projets, si si...), pour nous tous ce sont des impôts en moins
- gain de temps considérable
Publié : il y a 8 mois
Je pense avoir compris Jean Touvais et même partager son avis. Quant aux architectes qui sont descendus de leur promontoire, dont je pense faire partie, et qui luttent contre la grande distribution et pour l'"éco-responsablité" de chacun, ils sont davantage perçus comme des freins que comme des moteurs par la majorité des acteurs politiques et autres. L'évolution des mentalités durent des décennies partout et particulièrement dans le bâtiment! Le Corbusier est toujours un dieu dans les écoles d'archis...
Publié : il y a 8 mois
Nous sommes une PME de 40 personnes et répondons à des AO de conception réalisation sur des programmes de logements groupés ossature bois - Nous travaillons en collaboration avec des Architectes et je pense pouvoir dire que notre collaboration de conception est profitable à la qualité et à l'économie de nos projets - Cet article est à charge contre l'AO Conception Réalisation et inexact en précisant que cet forme de marché est réservé aux "gros" opérateurs.
Publié : il y a 8 mois
Plus simplement, je critique les contrats conception-réalisation (et assimilés) parce qu'ils placent l'architecte du même coté que celui des entreprises, face au client.
La nature, la justification d'existence des architectes, est d'être du coté du client, si je puis dire, pour veiller à ses intérêts, au bon déroulement de l'opération, sur tous ses aspects. L'architecte n'est pas un bureau d'études qui travaille, par exemple, pour une entreprise. Il est le représentant "sachant" généraliste (rien de présomptueux à dire ça, chaque professionnel, entreprise, b.e.t., etc, est un sachant dans son domaine - sinon, il n'existerait pas s'il n'avait de savoir professionnel) que le lient missionne pour orchestrer l'opération qui va se dérouler. L'architecte doit donc évidemment être indépendant des entreprises pour assumer ce rôle.
Publié : il y a 7 mois
Certaines réponses à ce sujet sont rédigées par des personnes qui ne sont pas concernées ou qui ne connaissent pas le sujet, souvent motivées par des frustrations injustifiées contre les architectes. Ceux qui critiquent le contenu des études d'architecture ont ils fait des études d'architecture ?
Oui les architectes peuvent géner certaines corporations car leur intégrité et leur souci de la qualité est incompatible avec certaines entreprises peu scrupuleuses. Tous les architectes ne sont pas des spécialistes du chantier, mais il ne faut pas en faire une généralité. J'ai entre autres réalisé 700 maisons et suivi plusieurs dizaines de millions d'Euros de travaux de maisons, dans le strict respect des délais et du budget. Je ne vais pas pour autant donner des leçons aux contructeurs de maisons ou aux maîtres d'oeuvres …
www.philippebracco.com
Publié : il y a 6 mois
Bonjour,
Moi, je suis un indépendant, je suis un assistant aux Maîtres d'ouvrages. Les Architectes sont aussi des assistants aux Maîtres d'ouvrages, ils ne sont responsables que de la conception, le reste revient aux bureaux d'études, entreprises...
Pour moi, la loi doit solutionner les contrats: Conception, réalisation, réception, sécurité, ...
Avec les nouvelles technologies, il possible à plusieurs indépendants, entreprises de collaborer et de créer un groupement, donc à la loi de suivre...
Tous responsables...
Publié : il y a 6 mois
Bonjour,
Moi, je suis un indépendant, je suis un assistant aux Maîtres d'ouvrages. Les Architectes sont aussi des assistants aux Maîtres d'ouvrages, ils ne sont responsables que de la conception, le reste revient aux bureaux d'études, entreprises...
Pour moi, la loi doit solutionner les contrats: Conception, réalisation, réception, sécurité, ...
Avec les nouvelles technologies, il possible à plusieurs indépendants, entreprises de collaborer et de créer un groupement, donc à la loi de suivre...
Tous responsables...
Publié : il y a 6 mois
Pour mémoire, le groupement de conception réalisation est un groupement conjoint d'opérateurs économiques ce qui offre à l'architecte toute sa place à la condition qu'il la tienne et que le maître d'ouvrage l'intègre dans ses processus comme un interlocuteur à part entière. Un contrat global nest pas un contrat avec le seul constructeur et ne dédouane pas l'architecte de ses obligations déontologiques. Mais le contrat global n'est pas non plus une solution universelle. Il est opportun dans des contextes déterminés et moins dans d'autres. Il a par ailleurs largement fait ses preuves en termes de qualité d'ouvrage dans des coûts maîtrisés.
Publié : il y a 5 mois
Il est nécessaire de massifier nos professions de sachant, plus économe et plus conceptuel des besoins exprimés par les maîtres d'ouvrage, il n'existe que l'intérêt de tout à chacun tant économique que technique...Bonjour et bienvenue au projets ''CONCEPTION/REALISATION''
Répondre à ce sujet
Après Elan, les contrats de conception-réalisation toujours critiqués
Menu
×