Artisanat : la formation des chefs d'entreprises dans le rouge

par BATIACTU il y a 8 mois
PROFESSION. Le Fonds d'assurance formation des chefs d'entreprises artisanales (FAFCEA) a annoncé le 26 février suspendre ses financements à compter du 15 mars prochain. Motif : un déficit de 32 millions d'euros, causé par la "perte" de 170.000 entreprises dans les fichiers de l'Administration. Les réactions des organisations du secteur sont tombées, mais les Urssaf ont également répondu.
Lire l'article sur Batiactu
14 réponses à ce sujet
Publié : il y a 8 mois
Encore un trou administratif ? et une excuse foireuse.
Ou peut-être encore un domaine qui permet à l'Etat d'y piocher comme bon lui semble ? Il faut bien chercher pour trouver un service public ou assimilé qui n'est pas en déconfiture en France avec leur organisation de directeurs, sous-directeurs, secrétaires de direction etc. tous grassement payés avec des horaires et des RTT que personne dans le privé peut avoir.
Publié : il y a 8 mois
Etonnant ça ... si 170.000 entreprises n'ont pas cotisé, leurs demandes de prise en charge ne seront pas honorées et basta, pas de dépenses car pas de rentrées. Comment cela peut il jouer sur la date limite de paiement.
Et quand bien même cela pourrait avoir une incidence, on parle bien de 34 M€ au lieu de 72 !? Si on fait une règle de 3 ils devraient pouvoir payer jusqu'au 20 juin ...
Encore un coup de gueule et une avancée de chiffres qui disent la réalité (probablement la volonté de faire avancer la résolution du problème) plus qu'ils n'appuient le message du FAFCEA !
Publié : il y a 8 mois
Je pense que les artisans compétents dans leurs métiers n'ont pas besoin de formation, et seraient d'ailleurs plus à même de donner des cours aux fonctionnaires........
De plus, vu le montant exorbitant des formations, ou un intervenant est payé plus de 775 euros de l'heure, c'est de la quasi escroquerie.......
Donc basta.....il faut que le politiques arrêtent de vouloir apprendre à travailler aux seules personnes compétentes......
Publié : il y a 8 mois
Pierre Speer, le jour où me trouvez une formation payée 775€ de l'heure, vous m'appelez, s'il vous plait ;-)
Quant à la compétence des artisans, elle est très inégales. Les meilleurs et les plus qualitatifs côtoient malheureusement les plus incompétents et réfractaires à toute formation ou mise à niveau. Je le vois tous les jours ...
Publié : il y a 8 mois
il y a des choses étonnantes: si des chefs d'entreprise ont un statut de salarié les cotisations sont sur les bulletins de salaires et normalement régularisées avec l'ensemble de la masse salariale. N'y aurait il pas aussi un décalage de trésorerie entre les décisions de prise en charge et le remboursement des formations? Pour ma part j'ai été remboursée fin janvier 2019 d'une formation datant de février 2018, presque 1 an....ce qui calme net pour entreprendre d'autres formations particulièrement si elles sont longues.... déjà eu ce problème en 2011 avec plus de 7 000€ bloqués pour une 2ème année universitaire DU BATIR qui nous avait mis dans l'embarras..... Beaucoup de tréso dans la nature sur des périodes très longues il ne faut pas d'impayé ou de retard de paiement d'un chantier....Se pose alors la question de la consignation et/ou de la disponibilité des fonds ....C'est sans doute l'accumulation des "bugs" qui conduisent à une telle situation.
Autre question comment l'URSSAF peut perdre des "signatures" uniquement pour la cotisation formation? Cela voudrait il dire que ces entreprises n'ont pas cotisé du tout? cela veut il dire qu'il est difficile d'identifier le statut d'un assuré social? Cela veut il dire que d'une administration à une autre les transferts ne sont pas fiables?
Pourtant le transfert du RSI vers l'urssaf devait être idyllique...
Je me rappelle qu'il y a pas si longtemps il avait fuité qu'une ministre se serait servie dans le fonds de formation des artisans pour faire un gros chèque lors de sa visite en Asie....
Un train peut en cacher un autre.....
Publié : il y a 8 mois
bien dit François Laurent encore ces voyous qui ont tapés dans la caisse !!!
Publié : il y a 8 mois
Étrange tous les ans il y a pourtant appel des cotisations
Et c est automatique
Alors bug........?
SI il n y a plus d argent il faut vendre la FRANCE parce que il n y a plus rien à y faire
DEFICIT PAR CI
DEFICIT PAR LA ....
même les gens sont déficitaires
OU EST DONC L ARGENT ????
Publié : il y a 8 mois
Pour M. Plotteau, voici un exemple, formation complémentaire RT2012
formation de 6 heures,
inscription 845 euros par personne
nombre de personnes minimum 40
Et vous confondez des artisans avec formation et diplôme et des auto entrepreneurs sans formation et sans diplôme.......
je vous laisse faire le calcul
Publié : il y a 8 mois
Pierre Speer, Je veux bien du détail sur cette formation de 6h à 845€, car je n'ai jamais une hérésie pareil, nul part ... Un lien, par exemple ...
Quand aux artisans, je ne confonds pas : la formation reçue il y a 30 ans, n'est pas gage de qualité aujourd'hui ... Il faut savoir se remettre en cause et évoluer. Les techniques ont changé.
Je croise d'excellents artisans, compétents, rigoureux et aussi certains qui ne veulent pas évoluer ni faire le moindre effort.
Publié : il y a 8 mois
Nulle part ailleurs !? Allez faire un tout du côté des formations au référencement de votre site internet, ici par exemple (et ce n'est pas les plus chers)
https://www.seo.fr/formation-seo/netlinking/
Publié : il y a 8 mois
J'ai fait de nombreuses formations et certifications dans ma carrière pour arrêter lorsque des formations devenaient obligatoire pour imposer de petites normes NFC conflictuelles avec les normes NFEN, EN et IEC toute identiques sauf pour les NFC . C'est là aussi le problème Français pour les intérêts de quelques escrocs qui cohabitent et soudoient les politiques et fonctionnaires on ne fait pas avancer le pays l'empêchant d'exporter et surtout de créer des emplois en France. Dans les faits, aucune formation m'a apportée des affaires aucune sauf celles que j'ai fait gratuitement en Allemagne mais pour cela il faut comprendre et parler leur langue. En France les formations et certifications sont devenues des charges insupportables pour les entreprises aussi bien sur les finances des entreprises comme sur le temps qu'il faut y consacrer, un peu comme les stages de rattrapage des points le tout pour financer des intello bobos fainéants.
Publié : il y a 8 mois
Pascal Clerc, quel rapport entre le formations professionnelles qui permettent à des pros (du bâtiment dans notre cas) d'apprendre de nouvelles techniques de mise en oeuvre ou comment respecter certains DTUs et autre réglementations et le lien que vous indiquez sur le SEO ?
Publié : il y a 8 mois
le fait que le post précédent semblait s'étonner du cout élevé de ces formations, ce qu'il n'avait jamais vu ailleurs. J'ai été estomaqué il y a un an, alors que je pensais déjà que le coût des formations dans mon secteur d'activité qui se vendaient jusqu'à 600/650 € la journée était élevé de me rendre compte qu'il y avait pire, notamment dans ce domaine du référencement, quand bien même ces formations peuvent s'adresser à un public très large d'auto-entrepreneur, d'artisans, de professions libérales et de chefs de TPE.
Le monde de la formation tel que l'on construit nos énarques est une aberration, j'ai suivi une fois une formation pour pénétrer le marché suisse faite par 2 personnes à la CM de mon département, pris en charge par l'état à 100% et en fin de stage, en signant un doc, j'ai pris connaissance du prix : près de 4.000 € (sachant que la formation était creuses et que les 2 acolytes essayaient ensuite de vendre aux artisans une formation particulière !
Et après j'ai même reçu un questionnaire de l'état adressé à tous les formés à propos de la réforme de la formation, cette réforme devant servir à dépenser moins d'argent !
Je ne vous parle pas des formation à distance de 5 jours que j'ai également suivi et qui fait, quand on repasse 2 fois chaque module pour arriver aux 100% de chaque module afin d'avoir l'attestation de fin de suivi de formation à ... 23h ! Qui contrôle cela ? Personne !
Autre hérésie, on a voulu dans mon métier fiabiliser le DPE en 2012 en imposant aux nouveaux venus un bac+2 ... malheureusement l'arrêté disait également "ou toute autre formatyion de niveau équivalent inscrite au registre du ..." Des sociétés se sont mises sur ce créneau, ont également fait des centres de certification (ce qui est l'étape suivante pour entrer dans ce métier) et devinez quoi .. ? 100% des stagiaires qui passent ces formations équivalent Bac+2 (en 1 mois seulement, j'avais oublié de préciser) réussissent leur certification (du jamais vu par ailleurs). Magouille et compagnie.
J'arrêt, j'ai encore des rapports à rédiger ce soir ;(
Publié : il y a 8 mois
Pascal Clerc, les formations que je fais (dans le cadre de mon entreprise de formation) sont vendues entre 160 € TTC et 400 € TTC par jour (en fonction de la complexité et des coûts de consommables pour les formations de mise en oeuvre). Le nb de stagiaires varie de 4 à 10, en général, avec qq exceptions à 15 (ce sont les coûts unitaires les plus fables). On est loin de ces délires de boites de formations opportunistes. Nous sommes très encadrés et devons obtenir une certification pour pouvoir faire notre boulot, auprès d'artisans, essentiellement, ou de maîtrise d'oeuvre, n'ayant de toute façon pas les moyens de mettre des sommes folles dans la formation.
Répondre à ce sujet
Artisanat : la formation des chefs d'entreprises dans le rouge
Menu
×