Attention aux faux artisans RGE !

par BATIACTU il y a 3 ans
C'est l'alerte que lancent les organismes de qualification, qui constatent une recrudescence de l'usage abusif de leurs logos par des entreprises non qualifiées. Détails.
Lire l'article sur Batiactu
33 réponses à ce sujet
Publié : il y a 3 ans
Tout ceci est dans l'ordre des choses. Pas la peine d'avoir fait les grandes écoles pour comprendre que les intervenants (artisans, entrepreneurs?) en ont marre des labels, statuts, macarons, reconnaissances à avoir par x ou y,?, distribués par ce système trop protecteur de ses adhérents et pas du tout du monde du travail. Le client (même professionnel) n'y comprend plus rien. Que serait un monde où on aurait développé la responsabilité professionnelle de chacun (c'était le cas avant; on avait une parole et un savoir faire avant de s'installer ou de pouvoir agir en entrepreneur), et développer aussi les consciences. Au lieu de cela, vous empilez depuis des décennies des statuts des qualifications qui n'en sont pas du reste : on voit toujours les grue qui tombent, les mal façons sur chantier en grand nombre, les blessés en accident de travail, les amiantés qui n'en sont plus à cause des pirouettes des politiques, et j'en oublie, tant la liste est longue. Vous n'êtes donc plus des gens sérieux et donc votre respectabilité en prend un coup. Vivement que l'on revienne à des valeurs VRAIES, et que vos fratries se cassent la gueule faute de véritable compétences et surtout de véritables métiers du bâtiment. Vous avez volés les places, il faudra tôt ou tard les rendre à ceux qui en sont victimes.

http://www.batiactu.com/edito/attention-aux-faux-artisans-rge-42789.php?utm_source=&utm_medium=
Publié : il y a 3 ans
Avec ou sans "label RGE", il a existé, il existe toujours et il existera des fumistes et des artisans sérieux (même non labelisés!)les labels, c'est bien, le sens de la qualité du travail dépend de chacun!.. En se mettant à la place du client, certes, le "label", s'il n'est pas usurpé reste une "garantie", mais...Toute "garantie" a ses limites. en étant un peu observateur, il y a des choses qui ne trompent pas chez tout artisan, clients, fiez-vous davantage à votre bon sens!
Publié : il y a 3 ans
C'est d'autant plus incompréhensible que ce label est plutôt facile à obtenir : deux, trois jours de stage et un chèque (c'est peut-être là que ça fâche ?... )
Publié : il y a 3 ans
C'est d'autant plus incompréhensible, que ce label est plutôt facile à obtenir : deux ou trois jours de stage ... et un chèque (c'est peut-être là que cela fâche ?...)
Publié : il y a 3 ans
Il ne faut pas être naïfs, ce qu'on appel les entreprises éphémères (en clair les escrocs qui déposent le bilan tous les 2 ou 3 ans) savent bien qu'il faut se "tamponner" de tous les labels, se dire partenaires de l'Ademe et de quantité d'organismes officiels.
Publié : il y a 3 ans
tout a fait d accord avec SANTIAGO, il suffit de PAYER et faire un petit stage (ridicule) pour être RGE après l entreprise peut prétendre être un professionnel dans le domaine.C est bien la preuve que le label RGE et autre c est une tax supplémentaire aux entreprises
Publié : il y a 3 ans
Etre Qualibat et etre RGE n est pas un signe de qualité du boulot réalisé ni de competences.

Et on voit pas comment des chantiers d isolation à 1 euros comme dans le 95 ou à 7 euros le m2 comme la pub Isoltoit ou autre pourraient etre de qualité. POurtant c est RGE et ca beneficie des CEE.

Si c est pas tromper le public c est quoi ces logos ???
Publié : il y a 3 ans
Christian PERILLON

Complétement d'accord avec Santiago. Arrêtez de "racketer" les entreprises avec des labels que vous multipliez ! Mon exemple : réfection de toutes mes menuiseries sur ma maison en France devis RGE 21 000? avec pose , comme je suis Marchand de Matériaux j'achète direct usine 6000 ? et je fais poser par un menuisier (pose contrôlée par moi-même) qui a 40 ans de métier et qui proche de la retraite n'en a rien à faire de faire un stage RGE et de payer une "cotisation annuelle" , ça ne lui enlève en rien sa compétence et les organismes certificateurs n'ont pas la science infuse mais seulement la possibilité avec la complicité des pouvoirs publics de contraindre les entreprises . Laissez travailler correctement les vrais professionnels qui n'ont pas attendu les labels pour bien travailler . Quant aux aides d'Etat c'est du bidon complet , je ne peux prétendre à réduction de 30% sous prétexte que je n'habite pas(mais loue) cette maison et je ne parle pas des formalités administratives et des contraintes que je ne supporterai jamais .
Publié : il y a 3 ans
Bien sur qu'on en a marre de tout ces labels qui ne servent à rien! ils coutent, c'est une contrainte (RDV pour les audit qui n'en sont pas)...

Mais au final, pas de Quali ce que tu veux, pas de Credit d'Impot pour le client.... Donc on fait avec, pas le choix!

Ca ne sert à rien, mais on paye.... et "nos" dirigeants ont l'impression d'aller vraiment dans le bon sens avec tout ces label RGE.... Donc on remet rien en question....

Petite anecdote: Qualit EnR qui a fait un autocollant Qualit Café devant sa cafetière sur le salon Enr de Lyon.... C'est presque drôle, mais limite énervant et tellement représentatif!!!!!!
Publié : il y a 3 ans
ATTENTION ! Qu'on se le dise ! Le RGE est une arnaque à part entière !!! Des actions sont en cours et dénoncées. L'Etat doit absolument faire stopper cette mafia ! Nous dénonçons les abus de ces organismes de qualification. Notamment Qualibat/Certibat.

La « COP21 » doit être réactualisé pour le bâtiment et les organismes de qualifications doivent être contrôlés pour leurs abus. Une note en ce sens va être bientôt déposée au ministère de la construction, via une personne politique. Ceci identifiant clairement les abus qui empêchent ou freinent la création d'entreprise notamment et le développement réellement durable, ceci pour ne citer qu'un des exemples dénoncés!

On se fiche donc, du consommateur ou du « pauvre » particulier qui fait confiance à une entreprise de rénovation qui se trouve dans l'obligation de faire appel à leur service pour le crédit d'impôt lié à la rénovation énergétique. Il paye ainsi, en plus, une qualification RGE QUALIBAT ou CERTIBAT. L'entreprise fait donc grimper ses prix pour amortir les coûts d'une pseudo-qualification RGE alors qu'elle ne dispose pas forcément de la compétence !!! Pour preuves toutes les entreprises qui ont suivi la formation RGE, ont eu TOUTES LES REPONSES aux questions QCM ! Le QCM du RGE sert de base pour la qualification accordée d'office, s'il paie et surtout s'il ne se trouve pas en concurrence avec une entreprise qui fait partie de cette mafia !

Reconnu Garant de L'Environnement, est devenu Rétrogradation Garant de L'Environnement !
Publié : il y a 3 ans
Les règles de l'art ne sont pas toujours appliqué par des entreprises RGE aussi et ils vendent plus les crédits que le matériels
Publié : il y a 3 ans
La démarche RGE est tout à fait profitable aux entreprises sérieuses on peut ne pas partager le système mais donner de la formation au salariés (on cotise pour cela) est essentiel devant la technicité des produits du bâtiment, bien sur nous avons été formé ( en 1970) pour ce qui me concerne pour autant je ne prétend pas tout savoir sur mon métier et apprécie d'avoir des remises à niveau entre collègues.

Pour ce qui est des QCM ou l'ont aurait donné les réponses avant il est urgent de dénoncer les organismes qui pratiquent de la sorte.

Le RGE n'est pas une arnaque mais bien une opportunité pour les entreprises de se faire reconnaitre et de former ses équipes.

On ne peut pas reprocher à l'état de financer les rénovation énergétique sans mettre en place un moyen de contrôle ce sont quand même nos impôt qui finance tout cela.
Publié : il y a 3 ans
Rge a tout simplement était mis en place pour prendre de l argent ? et de mieux contrôler les entreprise tener bon encore deux ans et ils mettront une nouvel formation maintenant qu'ils ont vu que tout le monde courait comme des lièvre pour allé les faire a fin de pouvoir continuer a travaillé la cloche sonne les vache ? a lait rentre a la ferme pour la trais après elle sont plus légère
Publié : il y a 3 ans
christ levain

vous n avez rien compris au Rge faire de la qualité,technicité ne pas avoir peur de se faire contrôlé pas reservé a tout le monde ; au lieu d avoir d entreprise incompétente commerciale (année 2008 -2013)ou bleu ciel edf qui paie pour ce servir du nom ou du crédit avec rien comme suivie on voie les dégats
Publié : il y a 3 ans
Cette démarche et cette réglementation RGE n'est effectivement faites que pour "ponctionner"un peu plus les artisans.. Aprés le RSI , c'est une autre manière de plomber un peu plus les travailleurs indépendants... J'en peu plus..j'arrête !!
Publié : il y a 3 ans
je suis surprise de lire que les réponses de QCM seraient données de façon systématique aux entreprises qui passent l'épreuve.Pour les avoir passées à la CAPEB, je peux témoigner que c'est complètement faux et encore moins qu'il suffit de payer pour obtenir la validation du QCM.

Lors de l'épreuve nous étions un par table, en décalé, sous contrôle d'une personne de QUALIBAT et de la CAPEB (comme lors d'épreuves de tout examen. Notre formateur ne connaissait pas les questions que nous pourrions avoir et avons eu les résultats par courrier......

Peut-être existe-t-il des filiales de "formation" qui ont de telles pratiques (j'ai vu des fournisseurs qui s'y mettaient, c'est loin d'être leur rôle) et là le sérieux laisse peut-être à désirer.

Nous avons déjà eu un audit réalisé par un cabinet d'expertise bâtiment qui ne laissait rien au hasard et était extrêmement pointu pendant presque 4 heures!Une partie en présence des clients qui ont été interrogés sur quantité de points: étude thermique, devis, facturation, relations commerciales, respect des délais, satisfaction avec économies réalisées quantifiées et chiffrées.....Tout a été passé au peigne fin!

Comme dans tous les domaines la tentation peut exister d'utiliser frauduleusement une qualification que l'on a pas ou plus pour obtenir quand même des commandes de travaux.....

Il est vrai que presque la totalité des entreprises n'ont pas besoin de qualification pour faire leur travail correctement mais savoir que son chantier peut être contrôler lors d'un audit ne laisse plus de place aux hasards.

Malheureusement ce sont les abus qui ont conduits à des réglementations aussi drastiques!
Publié : il y a 3 ans
La mention RGE devait donner du travail aux entreprises !!!

Nous sommes RGE depuis le début, et avant FeeBat, ancêtre du RGE,depuis sa mise en place aussi.

Résultat nous étions en effectif de 19 personnes en 2008, nous sommes aujourd'hui tombé à 9+ personnes par manque de chiffre d'affaire !!!!

Nous n'avons aucun sinistre déclaré en décennale depuis plus de 20 ans, sommes nous sérieux ??????

Est-ce la mention RGE qui a fait que nous travaillons correctement depuis tant d'années alors qu'elle n'existait pas auparavant ?

Aujourd'hui, j'envisage sérieusement de déposer le bilan.
Publié : il y a 3 ans
La qualification RGE / QUALIBAT est effectivement une grosse supercherie, et je reste courtois ... Je suis comme certains d'entre vous qualifié RGE depuis les premiers jours n'ayant d'autres choix vu que j'avais des chaudières à remplacer et des clients qui souhaitaient bénéficier du crédit d'impôt,(normal). Ma surprise fut énorme quand comme vous j'ai reçu mon "KIT RGE" avec mon certificat, mes autocollants et SURTOUT!!!! les flayeurs à distribuer et qu'on peut même commander en plus grand nombre moyennant finance évidemment ... La grosse surprise réside dans l'adresse du site de l'ademe qui a été légèrement modifiée ... Sur le flayeur il y l'adresse : renovation-info-service-gouv.fr au lieu de renovation-info-service.gouv.fr (en résumé ils ont remplacé .gouv.fr par -gouv.fr un tiret à la place d'un point. Nous avons donc alerté Qualibat qui nous a prétexté une erreur de frappe, oui mais voilà, quand on tape cette adresse avec cette fameuse faute de frappe on tombe sur un site commercial dédié aux entreprises RGE qui y adhèrent...Donc quand vous distribuez ce flayeur et que votre client veut se renseigner sur ses droits de crédit d'impôt il est redirigé vers d'autres entreprises TRES BIEN INFORMEES... Nous avons donc alerté notre organisation professionnelle FFB (aucune nouvelle, tout le monde se cache...)
Publié : il y a 3 ans
Comme toute réglementation de cette sorte, elle ne peut être viable que s'il y a sanction des tricheurs.

Sinon effectivement ceux qui font l'effort n'en retire rien et s'en dégoute.

La démarche de départ est louable mais il faut que ceux qui joue le jeu en retire qque chose.

Perso je suis BET bâtiment, depuis des années il y a aussi une qualif qui existe pour les BET => l'OPQIBI.

A ce jour je n'ai pas franchi le pas car ça ne m'apportera rien :

* les gros BET arriverons toujours à monter les dossiers et avoir des qualif même s'il font parfois du mauvais travail.

* vu l'impact financier pour avoir ces qualif, si derrière il n'y a pas la possibilité de valoriser ces prestations en revenant sur des taux d'honoraires classiques (ceux d'il y a 10 à 15 ans) ce n'est pas viable (aujourd'hui les honoraires de maritrise d'oeuvre et des BET ont baissé de 30 à 50% sur en 10ans).
Publié : il y a 3 ans
Avec des prisons déjà pleines, il est impossible de sanctionner les escrocs, bonimenteurs et autres qui s'activent notamment auprès des retraités sans défense. Nous sommes dans une certaine mesure sans défense contre ces gens, tout en étant soit-disant dans un "état de droit". A moins que ce ne soit qu'un "état de lois".
Publié : il y a 3 ans
Oui c'est précisément cela qu'il faut comprendre état de lois et non de droits et encore moins de vérité. sans vérité qu'est la justice?

Pour ce qui est de RGE je ne sais pas si cela a rapporté réellement plus de travail mais au moins ce travail n'est pas allé à des entreprises non qualifiées. Plus qu'un rapport vraiment significatif, j'ai pour ma part considéré depuis la première heure qu'en fait il s'agissait d'un moyen de survivance.

savoir si juste, je l'ignore.

Par contre ce qui est indéniable c'est que nous avons fait des efforts de formation, d'investissements financiers et personnels, réfléchi aux questions qualitatives, environnementales et commerciales, nous soumettons à des contrôles.

Ce qui est un gros engagement de l'ensemble de l'entreprise et permis d'acquérir une autre vision de concevoir un chantier.

Pour les côtés négatifs cités à juste titre nous les avons volontairement occultés pour être dans le positif et avancer.
Publié : il y a 3 ans
Je suis aller récemment à un salon de l'habitat. C'est fou le nombre d'entreprises RGE/Qualibat qui proposent des solutions qui ne respectent pas les normes et règles de l'art. Le pompon revient à celles qui injectent de l'isolant sous les toitures sans s'occuper de frein vapeur, de pare pluie et de ventilation de sous face. Cherchez l'erreur !!!
Publié : il y a 3 ans
pas besoin d'aller en syrie pour lever des pigeons!
Publié : il y a 3 ans
Malheureusement pour les gens qui se font avoir car ces façons de faire n'ont qu'un "avantage", si on peut appeler ça comme ça : c'est moins cher, donc ça se vend bien. Pauvre France et pauvre Etat qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez. De toute façon, c'est le contribuable moutonneux à souhait, qui paye sans broncher car ce qu'il aime par dessus tout, c'est qu'on le laisse dormir sur ses illusions.
Publié : il y a 3 ans
ce qui est dit plus bas est vrai et malheureusement dans beaucoup de domaines: des règles applicables à la construction réalisées en copier-coller à la rénovation et soutenues par des experts près des tribunaux qui ont une méconnaissance du bâti ancien par exemple....

Le même constat existe dans les métiers de bouche, la médecine,....

J'ai pour théorie que ce n'est pas parce qu'il y a des chauffards sur les route qu'il faut renoncer à conduire prudemment.
Publié : il y a 3 ans
je suis agrée rge par obligation, mais beaucoup d'entreprises risquent de couler car l'obtention du label rge est un véritable casse tête, je dirai même une arnaque
Publié : il y a 3 ans
Bonjour

Les particuliers ne son pas assez sensibilisé et informer la plus part des travaux réalisé avec une tva a 5.5 les clients n'obtiene pas leur credi d'impôt

Et les entreprises de menuiseries qui facture la fourniture et la pose a 5.5 alors qu'ils non pas de poseur dans l'entreprise
Publié : il y a 3 ans
Bonjour

Les particuliers ne son pas assez sensibilisé et informer la plus part des travaux réalisé avec une tva a 5.5 les clients n'obtiene pas leur credi d'impôt

Et les entreprises de menuiseries qui facture la fourniture et la pose a 5.5 alors qu'ils non pas de poseur dans l'entreprise
Publié : il y a 3 ans
ce qu il oubli de dire quand vous vous inscrivez a la formation c qu a l issu de celle ci vous n etes pas rge parcqu il y a encore un dossier qualibat derrière et que surprise ca va encore vous coûter de l argent et que pour obtenir celui ci ben les entreprise qui ne sont pas a jour avec leurs cotisation ou autre ne peuvent y accéder mais en attendent ces gens on dépenser de l argent durement gagner et en perde d avantage pour les jours passer pour cette formation qui a ni queue ni tete parcqu au final ca relance rien du tout mais ils ont pris de l argent
Publié : il y a 3 ans
Les organismes de qualification prouvent eux-mêmes l'incohérence du dispositif RGE.

Si quelqu'un croie encore sincèrement à son efficacité, merci de me l'indiquer.

Si l'échec est patent, le cout global et contreproductif reste très lourd, bien supérieur à 500 millions par an, alors pourquoi continuer sur cette voie sans issue?

Pour ne pas reconnaître une fausse manoeuvre ?

Faire cette économie potentielle au motif de financer la lutte antiterroriste serait une opportunité intelligente pour le gouvernement, merci de lui suggérer cette porte de sortie.

rge-info.com
Publié : il y a 3 ans
J'ai été audité la semaine dernière par une personne manquant singulièrement de compétences. l'audit portait sur une chaufferie bois bûche. L'auditeur ne connaissait pas les ballons tampons à serpentin ECS! j'ai été obliger de lui expliquer que pour ce type de ballon il fallait également un mélangeur thermostatique d'ECS pour éviter les brûlures au soutirage, comme pour un ballon à bain marie (il a mis la croix au bon endroit sur son rapport sic).

bien sûr si vous êtes spécialisé dans l'isolation l'étanchéité ça ne vous parle pas...mais c'est juste un signe qu'il n'y connaissait pas grand chose! Le gars était sans doute spécialisé dans la réglementation gaz, il allait auditer une installe gaz dans la foulée.

En fait c'est un auditeur de coprotec, qui s'est présenté au nom de copraudit, eux même sous traitant de Qualit Enr qui est accrédité par le Cofrac... c'est pas sérieux, la chaîne des responsabilités n'est pas du tout maîtrisée par le gouvernement... cela disqualifie le processus dans son ensemble, n'importe quel guignol peut faire "profiter" son client des aides fiscales... pour faire n'importe quoi.

Le ministère des finances laisse faire!

Moi j'ai perdu 250?, 1/2 journée pour 1heure d'audit, mon client n'est pas rassuré non plus... du délire.
Publié : il y a 1 mois
Faux totalement faux la qualif rge et autre sont de la poudre aux yeux et rien d'autre qu'un énorme scandale financier, le plus gros hold up jamais organisé autour de l'écologie, ces appellations ne servent que les grand groupes, les gros pollueurs qui ont encore de belles années devant eux, grâce aux rachats de factures à des petites entreprise artisanales le tout bien emballer sous formes de primes aux particuliers. Comment expliquez vous que l'on puisse faire des économies d'énergie de manière individuelle, particulier par particulier, et ce rapidement.
Il suffirait d'imposer aux industriel du monde du chauffage par exemple et autres de produire comme il le font , par milliers des produits peut énergivore tant en fabrication qu'en utilisation courante.
Dans ce cas précis on toucherai rapidement des millions de consommateurs.
On a préféré toucher particulier après particulier, artisan après artisan en les obligeants à adhéré à cette mécanique coûteuse, contraignante, et dévalorisante.
Ce qui n'a bien évidemment rein changer à la qualité du travail, car un chauffagiste qui ne sais pas faire un dimensionnement de tuyauterie, ne le sera pas d'avantage.
J'ai pour ma part repris des installations de chauffage qui étaient vouées à mourir 3 à 4 ans après leurs installations, car mal dimensionner hydrauliquement, avec des équipements manquants qui sont des équipements de protections des installations, mais qui ne sont pas dans les critères des organismes de qualifications, mais que l'on apprend au lycée.
Mais l'entreprise qui avait installer était Quali... RGE, et l'installation prête à mourir dans les 3 ans était grace au RGE largement subventionné.
Mieux que cela, le pauvre client ma sollicité pour le dépanner car cette même société a fermée, car elle ne payait pas ce charges et ces fournisseurs, mais faisait bénéficier ces clients de prime de l'état et autre.
Je vous rassure le gérant à depuis et ce à plusieurs reprise récrée des structures tout aussi troubles, mais avec RGE svp.
Je ne vous parle pas de l'incompétence des Organismes qui "gère" les dossiers.
Qualit'enr pour ma part, qui vous prennent de haut et vous interdise de travailler.
Pour ma part j'ai eu un audit qualipac de programmé en Août 2018, mais nous étions fermé pour congé annuel et je leur répond de me soumettre une autre date concernant cet audit.
Ce à quoi il réponde oui, et le temps faisant son travail je n'ai pas eu d'audit pour l'année 2018.
Arriver fin 2018, qualit enr m'annonce que je n'ai plus de qualipac et qu'il faut que je passe un audit, ce à quoi je répond oui. (janvier 2019)
Donc depuis janvier 2019 plus de qualipac, ce qui conduit à ne plus pouvoir vendre aux particuliers.
Proposition de qualitenr pour l'audit 18 Mai 2019 soit quasiment 6 mois après, et ce sans rien vendre.
J'ai donc un trou dans mon chiffre d'affaire d'environ 150000€ sur un chiffre moyen global et annuel pour notre structure de 460000€.
Je les ai supplié de me passer en probatoire, (pas possible mon t'il répondu) nous ne pouvons pas provisoirement vous mettre le qualipac.
Je vous passe les échanges de mail et de téléphone.
Cerise sur le gâteau j'ai enfin récupéré mon qualipac, mais nous ne pouvons toujours pas vendre au 01/07/2019 car il y a maintenant un souci de transmission entre qualit'enr et l'anah.
Oui effectivement ce dernier L'ANAH par qui transite les dossiers d'aide aux particulier n'a, à ce jour pas d'information concernant la validation de notre qualipac. (je vous rassure tout le monde s'en fou, ils ne répondent pas aux téléphone et au mail).
Encore une petite couche pour qualit'enr qui a enfin validé ce dossier avec 6 mois de retard, car je leur ai demander puisque j'ai payer une cotisation pour un an de ma faire une remise, et bien on est maintenant fâcher je crois.
Ils sont méprisant et incompétent au possible.
Dernière petite anecdote sur nos amis de qualit enr.
Dans la même période je décide d'arrêté ce que l'on appelle Qualipv Bat, car nous n'avions plus besoin de cette qualif inutile à notre activité et coûteuse.
Et bien le message étant une nouvelle fois bien passer chez qualit'ent, ces derniers décident de me faire un audit à 350€ sur une installation qualibat.
Ils refusent de remboursé et préfère faire faire un audit pour remplir les poches de leur partenaire auditeur EVONIA, Qualigaz, même si vous ne souhaitez plus la qualif.
La grande majorité des artisans n'adhère pas par conviction mais par survit, contrairement à ce que raconte les association à but très lucratif comme qualit enr et autre.
N'oublions pas aussi les syndicats du bâtiment comme la CAPEB par ex, qui mange aussi dans cette affaire à travers les formations, et le montage des dossiers que l'on vous fait gracieusement si vous adhéré (300€).
Je vous passe le nombre d'entreprise qui préfèrent maintenant faire acheter le client en direct avec des taux de remises très forte et faire le travail au noir sans aucune garantie pour le client final.
Revenons sur les audits.
J'ai vu sur des installations d'isolation de comble chez des gens d'un certain age, des entreprise qui faisait une soit disant isolation, et quand je suis monter dans les comble pour voir le niveau d'isolation qu'avait le client afin de faire une étude thermique, que les rouleaux de laine de verre n'étaient même pas déballer. ils étaient poser à même le sol, neuf dans leur emballage.
Je vous rassure, cette entreprise a toujours son RGE et fait toujour profiter d'aide à ces clients.
Pour la bonne et simple raison qu'il suffit pour les audits de donner trois nom de clients, ce qui veut aussi dire que tout les autres clients peuvent être fait n'importe comment.
J'ai bien entendu évoquer tout ces points quand je demandait ma qualification probatoire à Qualit'enr , mais rien y fait leur puissance ne leur ouvre pas l'esprit, mais cette mésaventure à coûter un emploie de moins au sains de notre structure, car en prime nous ne sommes pas dans une zone d'activité à fort potentiel, donc nous avons besoin par contrainte d'avoir un maximum de qualif pour pouvoir survivre en nous diversifiant. (je leur est également expliquer notre situation critique, ce à quoi ils ont répondu que c'était la procédure.
Bien évidement j'ai également fais un courrier au ministère de l'écologie pour expliquer cette toute puissance aveugle, et le mauvais traitement de nos dossiers.
Je vais également contacté la presse pour évoquer tout ces points et la façon dont on est traité.

Cordialement Laurent
Publié : il y a 1 mois
Faux totalement faux la qualif rge et autre sont de la poudre aux yeux et rien d'autre qu'un énorme scandale financier, le plus gros hold up jamais organisé autour de l'écologie, ces appellations ne servent que les grand groupes, les gros pollueurs qui ont encore de belles années devant eux, grâce aux rachats de factures à des petites entreprise artisanales le tout bien emballer sous formes de primes aux particuliers. Comment expliquez vous que l'on puisse faire des économies d'énergie de manière individuelle, particulier par particulier, et ce rapidement.
Il suffirait d'imposer aux industriel du monde du chauffage par exemple et autres de produire comme il le font , par milliers des produits peut énergivore tant en fabrication qu'en utilisation courante.
Dans ce cas précis on toucherai rapidement des millions de consommateurs.
On a préféré toucher particulier après particulier, artisan après artisan en les obligeants à adhéré à cette mécanique coûteuse, contraignante, et dévalorisante.
Ce qui n'a bien évidemment rein changer à la qualité du travail, car un chauffagiste qui ne sais pas faire un dimensionnement de tuyauterie, ne le sera pas d'avantage.
J'ai pour ma part repris des installations de chauffage qui étaient vouées à mourir 3 à 4 ans après leurs installations, car mal dimensionner hydrauliquement, avec des équipements manquants qui sont des équipements de protections des installations, mais qui ne sont pas dans les critères des organismes de qualifications, mais que l'on apprend au lycée.
Mais l'entreprise qui avait installer était Quali... RGE, et l'installation prête à mourir dans les 3 ans était grace au RGE largement subventionné.
Mieux que cela, le pauvre client ma sollicité pour le dépanner car cette même société a fermée, car elle ne payait pas ce charges et ces fournisseurs, mais faisait bénéficier ces clients de prime de l'état et autre.
Je vous rassure le gérant à depuis et ce à plusieurs reprise récrée des structures tout aussi troubles, mais avec RGE svp.
Je ne vous parle pas de l'incompétence des Organismes qui "gère" les dossiers.
Qualit'enr pour ma part, qui vous prennent de haut et vous interdise de travailler.
Pour ma part j'ai eu un audit qualipac de programmé en Août 2018, mais nous étions fermé pour congé annuel et je leur répond de me soumettre une autre date concernant cet audit.
Ce à quoi il réponde oui, et le temps faisant son travail je n'ai pas eu d'audit pour l'année 2018.
Arriver fin 2018, qualit enr m'annonce que je n'ai plus de qualipac et qu'il faut que je passe un audit, ce à quoi je répond oui. (janvier 2019)
Donc depuis janvier 2019 plus de qualipac, ce qui conduit à ne plus pouvoir vendre aux particuliers.
Proposition de qualitenr pour l'audit 18 Mai 2019 soit quasiment 6 mois après, et ce sans rien vendre.
J'ai donc un trou dans mon chiffre d'affaire d'environ 150000€ sur un chiffre moyen global et annuel pour notre structure de 460000€.
Je les ai supplié de me passer en probatoire, (pas possible mon t'il répondu) nous ne pouvons pas provisoirement vous mettre le qualipac.
Je vous passe les échanges de mail et de téléphone.
Cerise sur le gâteau j'ai enfin récupéré mon qualipac, mais nous ne pouvons toujours pas vendre au 01/07/2019 car il y a maintenant un souci de transmission entre qualit'enr et l'anah.
Oui effectivement ce dernier L'ANAH par qui transite les dossiers d'aide aux particulier n'a, à ce jour pas d'information concernant la validation de notre qualipac. (je vous rassure tout le monde s'en fou, ils ne répondent pas aux téléphone et au mail).
Encore une petite couche pour qualit'enr qui a enfin validé ce dossier avec 6 mois de retard, car je leur ai demander puisque j'ai payer une cotisation pour un an de ma faire une remise, et bien on est maintenant fâcher je crois.
Ils sont méprisant et incompétent au possible.
Dernière petite anecdote sur nos amis de qualit enr.
Dans la même période je décide d'arrêté ce que l'on appelle Qualipv Bat, car nous n'avions plus besoin de cette qualif inutile à notre activité et coûteuse.
Et bien le message étant une nouvelle fois bien passer chez qualit'ent, ces derniers décident de me faire un audit à 350€ sur une installation qualibat.
Ils refusent de remboursé et préfère faire faire un audit pour remplir les poches de leur partenaire auditeur EVONIA, Qualigaz, même si vous ne souhaitez plus la qualif.
La grande majorité des artisans n'adhère pas par conviction mais par survit, contrairement à ce que raconte les association à but très lucratif comme qualit enr et autre.
N'oublions pas aussi les syndicats du bâtiment comme la CAPEB par ex, qui mange aussi dans cette affaire à travers les formations, et le montage des dossiers que l'on vous fait gracieusement si vous adhéré (300€).
Je vous passe le nombre d'entreprise qui préfèrent maintenant faire acheter le client en direct avec des taux de remises très forte et faire le travail au noir sans aucune garantie pour le client final.
Revenons sur les audits.
J'ai vu sur des installations d'isolation de comble chez des gens d'un certain age, des entreprise qui faisait une soit disant isolation, et quand je suis monter dans les comble pour voir le niveau d'isolation qu'avait le client afin de faire une étude thermique, que les rouleaux de laine de verre n'étaient même pas déballer. ils étaient poser à même le sol, neuf dans leur emballage.
Je vous rassure, cette entreprise a toujours son RGE et fait toujour profiter d'aide à ces clients.
Pour la bonne et simple raison qu'il suffit pour les audits de donner trois nom de clients, ce qui veut aussi dire que tout les autres clients peuvent être fait n'importe comment.
J'ai bien entendu évoquer tout ces points quand je demandait ma qualification probatoire à Qualit'enr , mais rien y fait leur puissance ne leur ouvre pas l'esprit, mais cette mésaventure à coûter un emploie de moins au sains de notre structure, car en prime nous ne sommes pas dans une zone d'activité à fort potentiel, donc nous avons besoin par contrainte d'avoir un maximum de qualif pour pouvoir survivre en nous diversifiant. (je leur est également expliquer notre situation critique, ce à quoi ils ont répondu que c'était la procédure.
Bien évidement j'ai également fais un courrier au ministère de l'écologie pour expliquer cette toute puissance aveugle, et le mauvais traitement de nos dossiers.
Je vais également contacté la presse pour évoquer tout ces points et la façon dont on est traité.

Cordialement Laurent
Répondre à ce sujet
Attention aux faux artisans RGE !
Menu
×