Auto-entreprise et déclaration de TVA dans le BTP

par Julie M. il y a 1 an
Bonjour tout le monde. J'ai vu que les règles du jeu avaient changer il y a maintenant quelques mois concernant les auto entreprise et la déclaration de TVA. En effet, il semble que si cette petite structure dépasse un certain seuil de bénéfices, elle devient alors redevable de la TVA. Comme je suis en pleine réflexion actuellement pour transformer mon auto entreprise en société de type EURL, je me demande laquelle des solutions est la plus avantageuse. Mais, déjà, cette nouvelle règle est-elle bien en place ou est-ce simplement encore à l'étude pour le moment ? Merci.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Hello chère Julie,
En effet, depuis ce début d'année, toutes les auto entreprises qui réussissent à sortir un chiffre d'affaires allant au-delà de certains seuils devra effectuer une déclaration de TVA.
Ainsi, pour ceux qui déclarent leur chiffre dans la case services le seuil à ne pas dépasser est de 33 200 € et, pour ceux qui sont sur la partie achat-vente, il monte alors jusqu'à 82 800 €.
Publié : il y a 1 an
Bonjour Julie,
Etant donné cette nouvelle règle du jeu, il est important de bien penser son projet en amont et de voir si, dans le cadre de l'activité visée, le chiffre d'affaires risque ou non d'aller au-delà de ces montants qui viennent d'être évoqués.
Selon les cas, il peut devenir bien plus judicieux de décider de se mettre en EURL ou autre structure du même style afin de ne pas avoir de doutes quant à la TVA ni de problème de gestion le jour où l'on dépasse le seuil.
Publié : il y a 1 an
Merci beaucoup pour vos réponses. Il faut, en effet, que je me penche très sérieusement sur la question avant de prendre ma décision finale quant à la structure que je vais adopter pour développer mon activité.
Répondre à ce sujet
Auto-entreprise et déclaration de TVA dans le BTP
Menu
×