Balcons effondrés : le retour d'expérience d'un architecte

par BATIACTU il y a 5 mois
ANALYSE. Des modes constructifs employés dans les années 60-70 peuvent entraîner des effondrement de balcons dans de très nombreux logements français. C'est du moins l'analyse de la Scop d'architecture Solécité, qui est intervenue sur plusieurs chantiers de ce type. Batiactu l'a contactée.
Lire l'article sur Batiactu
5 réponses à ce sujet
Publié : il y a 5 mois
Nous savons celà depuis longtemps, celà fait partie de nos missions en tant que BET Structure
Publié : il y a 5 mois
Et pourtant, les modes constructifs n'ont pas évolués depuis les années 70! Même pire, maintenant, dans un soucis d'économie d'échelle, on réalise des balcons préfabriqués, toujours avec la même technique de clavetage! Les sujets n'ont pas finis d'occuper les esprits!
Publié : il y a 5 mois
Et oui en effet et pas besoin d'être ingénieur pour faire ces constats sur place. Le pire est que beaucoup sont concernés par ce risque. Ça va paniquer dans les chaumières.......
Publié : il y a 5 mois
La question qui se pose au niveau juridique (les décennales étant prescrites depuis des lustres) est de savoir quelle sera l'obligation des copropriétés en cas de refus de l'AG de voter les travaux d'investigation.
Le débat se tiendra par avocat interposé, sur le sujet de l'obligation d'entretien de l'immeuble, mesures conservatoires imposées au Syndic, ou abus de majorité…
Des contentieux complexes à anticiper.
Publié : il y a 5 mois
Renforcer les balcons renforce assurément.
Cependant, dans le cadre d'une ITE, puisqu'a priori le coût est identique, pourquoi ne pas simplement couper ces balcons et les remplacer par de nouveaux, découplés thermiquement de la structure globale ?
En effet, conserver les balcons d'origine c'est conserver un pont thermique qualifiable de viaduc !
Répondre à ce sujet
Balcons effondrés : le retour d'expérience d'un architecte
Menu
×