Entretien toiture végétalisée

par Léo Martin il y a 2 ans
Bonjour, Je voulais juste mettre en garde car de plus en plus de personnes se renseignent sur les toitures végétalisées. C'est vrai que c'est très écologique, c'est aussi un très bon isolant, et ça a le mérite de se fondre parfaitement dans l'environnement, en campagne, ou d'apporter une petite note de verdure et de gaieté en ville. Mais qu'en est-il de l'entretien, ensuite ? Avec risque de dégradation. Merci
5 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour, tu as parfaitement raison. On peut aimer pour le côté naturel, mais il y a aussi des contraintes auxquelles les clients doivent penser et que l'on ne manque jamais de leur rappeler. Si le professionnel qui a réalisé ce chantier doit prévoir un premier entretien ou vérification entre 1 an et 1 an et demi après la réalisation de cette couverture pour vérifier que tout se passe bien, il est tout aussi conseillé de faire réaliser un contrôle annuel, par la suite, 1 à 2 fois par an.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour, il est évident qu'entre l'arrachage des mauvaises herbes, comme n'importe quel autre massif, l'entretien en eau et en engrais des plantes, la surveillance pour voir que les tuiles ne bougent pas, le remplacement de certaines plantes et l'éventuelle taille, le contrôle est bien plus qu'annuel. Une toiture végétalisée ne doit pas être laissée à l'abandon, au risque d'en subir de fâcheuses conséquences, sans vouloir rebuter les clients, mais les mettre en garde que ce type de couverture a un prix, celui de son entretien.
Publié : il y a 2 ans
Merci, je suis entièrement d'accord avec vous deux et je suis content que l'on se rejoigne dans ce sens. Même si le but n'est pas de décourager ceux qui voudraient se lancer dans cette option, mais plutôt de les mettre en garde pour que tout soit fait dans les règles de l'art.
Publié : il y a 2 ans (Édité)
Entretien oui un peu mais quel bénéfice sur le plan thermique!

En effet on ne met pas de toiture végétalisée sous de chênes ou des sycomores sous peine d'avoir à  arracher les jeunes pousses d'arbres régulièrement.

Ensuite si l'environnement est venté et plein de graminees il faut aussi passer 3 ou 4 fois par an pour désherber.

Si les environs des batiments sont entretenus et éloignés d'une forêt alors la toiture végétale est un régal sous réserve d'une bonne mise en oeuvre de base.
Publié : il y a 2 ans
pour le bénéfice sur le plan thermique, je pensais à la conservation d'une certaine fraîcheur lors des périodes plus chaudes de l'année

et, effectivement, l'environnement naturel proche peut s'avérer finalement "néfaste" pour un toit végétal de par toutes les jeunes pousses qui peuvent venir s'installer sans y avoir été invitées...
Répondre à ce sujet
Entretien toiture végétalisée
Menu
×