Evaluer la marge de puissance de radiateur

par Jean D il y a 2 ans
Bonjour,

Je reviens vers une réflexion qui m'a été faite par un spécialiste sur la tendance qui fait que, très souvent, des chauffagistes prévoient une marge trop importante dans la puissance calculée des radiateurs pour une pièce.

Il m'a alors précisé que, s'il ne fallait, évidemment, pas sous-évaluer cette puissance, au risque de les voir tourner en permanence à plein régime, trop surévaluer avait aussi des conséquences néfastes.

Est-ce que vous en tenez compte pour votre part ? Quelle marge de manoeuvre vous réservez-vous ?
8 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

C’est vrai qu’il faut faire attention à ne pas trop sur-dimensionner un radiateur qui pourrait, alors, consommer plus que de raison, malgré la présence d’un thermostat. Sans compter que le client paie alors un prix supérieur pour rien.

Cependant, il vaut mieux prévoir, en effet, une petite marge d’erreur car rien que la différence d’isolation d’une maison fait évoluer cette puissance.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Je voulais juste confirmer, moi aussi, qu’il faut prévoir au plus juste en ne gardant qu’une petite marge d’erreur. On sait aussi que la différence d’isolation fait varier de l’ordre de 15% en plus si elle est insuffisante et de 10% en moins lorsqu’elle est optimale.

Mais il faut aussi tenir compte de la température que votre client souhaite avoir (et qui ne sera peut-être –et même certainement - pas la même dans une salle de bains ou dans une chambre). Sachant, là aussi, que 2° supplémentaires représentent un complément de 10%.
Publié : il y a 2 ans
Merci,

Je suis d’accord avec ce que vous avez précisé et ça entre tout à fait dans ce que m’avait dit le spécialiste. Une marge de sécurité de l’ordre de 5 à 10% semblant correcte pour garder une puissance adaptée.
Publié : il y a 2 ans
La meilleure façon de dimensionner la puissance du chauffage pièce par pièce d'un logement c'est de faire une étude thermique. Le calcul des déperditions permet de définir la puissance des radiateurs. Attention l'étude thermique est calculée à partir d'une température conventionnelle de 19°C. Cependant le bureau d'étude peut faire vous faire une simulation avec une température supérieur.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour;

Il faut que les puissances soient équilibrés dans le logement pièces par pièces.

Surdimensionner est une bonne solution, si est vrai que les radiateurs sont plus cher, vous ferrez fonctionner votre chaudière en basse température, ce qui diminue les déperditions et augmente le confort en ayant des fluctuations de température de vos radiateurs sachant que la régulation sera plus fine avec une eau à 45° qu'à 60°
Publié : il y a 2 ans
Bonjour, le défi dans une installation c'est de bien obtimiser l'investissement dans son installation, et pour bien la réussir, il vous faut une étude basée sur un bilan thermique fait par un professionnel, qui pourra vous apporter les corrections nécessaires.
Publié : il y a 2 ans
Si vous savez faire des additions et des multiplications, il n'y a pas besoin d'un professionnel.

Avec une isolation "standart" de 10 cm et un coefficient de 0,3 W/m²/° et une fenêtre de 2 m² dans une pièce de 3m*4m*2,5m (12 m
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Dominique Guérin

La suite: 12 m², 30 m3 avec 2 murs froids, 2 murs chauds, un plafond et un plancher froid:

déperditions: [(3m+4m)*2,5m +12m²+12m²=54 m² froids * 0,3 W/m²/°=16,2 W/°; 2m² de fenêtre froide *1,5 W/m²/°=3W/°, le tout *30° (-10°C dehors, +20°C dedans)=19,2W/° *30°=576W. Dans la pratique, ce sera plutôt moins car le plancher n'est pas à la température extérieure, le plafond à reçu beaucoup plus de 10 cm d'isolation et les murs ont des parpaings et un placo en plus de l'isolant. Pour faire simple, dans une maison de plein pied, avec 40 W par m², c'est OK. Mais tout ceux qui ont quelque chose à vendre vous diront que c'est insuffisant, devinez pourquoi... Faites attention au surdimensionnement, il coûte cher en abonnement EDF (pas en consommation). il n'a qu'un avantage, quand vous rentrez des sports d'hivers et que vous aviez baissé la température, celle-ci remontera plus rapidement.
Répondre à ce sujet
Evaluer la marge de puissance de radiateur
Menu
×