Eviter les chèques impayés

par Julie M. il y a 3 ans
Bonjour,

C'est un mal qui gagne malheureusement l'artisanat : celui des chèques impayés. Beaucoup de commerces ont pu trouver la parade en les refusant et en n'acceptant que les paiements en espèce ou par carte. Pour nous le problème est différent. Entre les règlements sur chantier, ceux effectués par courrier et la difficulté technique et financière qu'entraînerait l'équipement de ce type de paiement par carte, la solution est plus difficilement envisageable. Quelques conseils sont les bienvenus.

Merci.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 3 ans
Bonjour,

Je confirme que le paiement par carte est difficilement envisageable et celui en liquide plutôt limité aux petits travaux. En plus, il impose d'avoir une comptabilité supplémentaire pour la caisse. Quant aux virements, j'ai été tellement de fois baladé par un client qui me certifiait l'avoir effectué, tout ça pour gagner quelques jours, que j'évite aussi. Le chèque, on a l'avantage de l'avoir entre les mains... mais sans voir la certitude qu'il sera honoré.
Publié : il y a 3 ans
Petite précision, donc pour le chèque impayé. L'attestation de rejet doit préciser le montant disponible sur le compte du client et on peut au moins réclamer cette somme. Le client dispose de 30 jours pour réapprovisionner sous risque de certificat de non paiement qui peut vraiment lui causer des soucis (mais des frais aussi, pour vous...). Il ne faut pas hésiter, quand même, à le menacer de le demander.
Publié : il y a 3 ans
Bonjour,

Je voulais préciser qu'il faut déjà prendre quelques précautions comme copie de la carte d'identité ou du permis de conduite, ce qui évite les quelques vols de chéquier, rares mais quand même. Ensuite, on peut toujours avoir recours au fichier Verifiance que la Banque de France tient à jour et qui permet de savoir que le client n'est pas interdit bancaire (ça aussi, ça arrive). Même si ça ne vous assurera pas que son compte est approvisionné.

Sinon, il ne restera plus que la procédure de recouvrement avec lettre recommandé, huissier et tout le processus. Mais là, ça risque d'être long.
Répondre à ce sujet
Eviter les chèques impayés
Menu
×