Exclusif : l'Etat planche sur une nouvelle offre "Coup de pouce"

par BATIACTU il y a 4 mois
RÉNOVATION. Les pouvoirs publics réfléchissent à lancer une nouvelle offre coup de pouce, appuyée sur les certificats d'économie d'énergie (CEE). Elle concernerait les copropriétés et serait baptisée "Rénovation globale copropriété".
Lire l'article sur Batiactu
12 réponses à ce sujet
Publié : il y a 4 mois
Je ne peux me résoudre à admettre qu'on aide que des rénovations énergétiquement médiocres depuis des années. On doit atteindre le BBC en 2050 et aucune aide nationale (merci les territoires) ne pousse à le faire et pourtant comme le rythme est peu soutenu ça ne coûterait pas grand chose à l'Etat (ou aux obligés via les CEE). Là on parle de sortir les passoires F et G mais c'est du A ou B max qu'il faut viser ! Qu'est ce que c'est lent alors qu'il est urgent de réagir.
Publié : il y a 4 mois
Entièrement d'accord avec Yann, merci EFFINERGIE
Pourquoi limiter le coup de pouce aux copros en F ou G ? C'est comme pour le dispositif de l'ANAH "Habiter mieux copropriétés", les critères sont tellement serrés qu'un seul projet en bénéficiant a vu le jour en Normandie alors que sur les 28 000 copropriétés la majorité date de la reconstruction et nécessite des travaux de rénovation. Si les collectivités comme la Région Normandie, le Département de la Manche ou la Communauté Urbaine du Havre ne finançait pas les travaux, aucun projet ne serait sorti.
Publié : il y a 4 mois
Yann, c'est super le niveau A . Je veux bien l'atteindre! mais c'est tellement facile avec l'argent des autres. D'ailleurs, si vous pouviez m'en donner un peu pour y arriver ça serait sympa. Merci pour votre geste et pour la planète.
Plus sérieusement l'impact carbone du parc de logement français représente 0.04% des émissions mondiales. Tout cela ne sert qu'à justifier de futures taxes basées sur l'étiquette énergétique. On se rend d'ailleurs compte que les plus ardents défenseurs de la performance énergétique bouffent tous au ratelier.
Le problème c'est qu'une grande partie de la population celle qu'on appelle classe moyenne n'a droit a aucune aide et n'est pas assez aisée pour engager des travaux réellement efficaces. Vous êtes juste en train de pénaliser d'avantage de nombreuses personnes pour votre petit profit individuel. Alors arrêtez de vous cacher derrière de grandes idées et ayez le courage de dire que c'est bon pour business.
Publié : il y a 4 mois
Merci P M, car vous avez tous dit.
Que plusieurs confrères professionnels lisent votre commentaire.
Des vrais professionnels et pas des profiteurs des aides financières payées par le contribuable.
Comme les panneaux photovoltaiques, mais en France la mémoire est courte et sélective...
Publié : il y a 4 mois
Quand vous arrêterez les escrocs!!!,
Quand vous vous rendrez compte que pour la nation c'est une proximité de services qui est la plus favorable à tous?
Quand les décideurs arrêterons de nous projeter vers un avenir qu'ils auront décider pour faire un max de BENEF!!!
Des fausses excuses, Des fausses propositions, tout cela pour leurs comptes...
Publié : il y a 4 mois
Trop facile P.M. ! Trop facile de critiquer ceux qui tentent d'avancer !
Allez-y ! Lancez-vous ! Qu'avez-vous à proposer ?
Publié : il y a 4 mois
Déjà commençons par intégrer par le calcul les réels bienfaits de l'inertie dans les bâtiments .Pourquoi n'est ce pas déjà fait alors que tous les thermiciens en sont convaincus et que ce système a fait ses preuves?
Pour inciter les propriétaires on pourrait envisager une prise en charge des travaux par une compensation des taxes foncières ou habitation.
Arrêter d'affecter des coefficients qui pénalisent l'énergie électrique alors que c'est celle qui émet le moins de carbone .
Diminuer les frais des structures territoriales et reverser les économies réalisées aux contribuables et aux salariés ( budget des collectivités 170 Mds d'euro dont 60%!sont les salaires, sans compter les projets pharaoniques et inutiles on pourrait en discuter...)
Créer une vraie dynamique nationale autour des énergies renouvelables au lieu de créer des taxes carbone. Développer de l'industrie de la recherche et des filières, lancer une vraie cause nationale sur ces sujets ( cf le nucléaire sous de Gaule) Encore faut il pour cela avoir des dirigeants qui aient une vraie vision sur le moyen et le long terme...
Si cela peut vous intéresser il y a encore de nombreuses voies à Et idées à exploiter..
Publié : il y a 4 mois
Concrètement j'ai acheté une maison de 1974 bien orientée
Fonctionnant sur l'inertie et je l'ai vegetalisee en fonction du climat et des ouvertures.
Moralité pas de clim l'été ( mais ça n'est pas pris en compte dans le dpe) une maison confortable et j'espère peu impactante.
Publié : il y a 4 mois
@P M Oh le vilain argument utilisé : 0,04% de part du logement français dans le carbone mondial ! J'ai un scoop d'ailleurs votre voiture même si c'est un 4x4 représente mois d'1 milliardième des émissions globales, donc plutôt que vous casser la tête à prendre le vélo ou les transports en communs (c'est vrai qu'on emmerde les Français), achetez des grosses voitures et roulez ! Oui mais voilà, ce raisonnement vaudrait un zéro pointé en cours de statistique, ramenez donc aux émissions françaises et ça sera déjà plus le même topo. Ou alors prenez la part du bâtiment mondial dans la conso mondiale. C'est dommage car vous semblez avoir de bonnes idées dans votre second post (au delà de la proposition populiste de virer les fonctionnaires des collectivités qui franchement ne servent à rien mon brave monsieur). Allez sans manipuler les chiffres vous allez devenir crédible... encore un effort.
Publié : il y a 4 mois
Il ne s'agit pas de virer des gens mais commençons par soumettre les projets impactants l'argent public au vote des contribuables on aurait pu éviter la mairie de Montpellier à 130 millions d'euros, le musée des confluences à 350 millions d'euros le philharmonique de paris à 520 millions d'euros etc....
J'adore le côté statistique c'est bien les statistiques mais le carbone part dans la stratosphère et ne s'arrête pas aux frontières françaises.
Quand aux régions on peut se permettre de ne pas remplacer les départs en retraite étant donné que les études prouvent que les employés territoriaux ne travaillent même pas trente cinq heures.
Et pour finir effectivement je suis populiste car c'est effectivement le peuple qui décide dans une démocratie et ce terme est aujourd'hui à mon sens synonyme de bon sens et de pragmatisme .Merci donc pour votre remarque.
Publié : il y a 4 mois
@ PM comprenez bien mon argument cher PM. Le fait de prendre des logements français et de diviser par des consommations mondiales est une erreur statistique. Vous l'utilisez pour faire penser que l'impact des logements est ridiculement faible. C'est faux, c'est tout ! C'est donc de la manipulation et certains pigeons vous suivent aveuglement pour les conforter dans "on nous ment". Inutile de tenter une pirouette sur où va le carbone (cela dit il va d'abord dans la troposphère avant la stratosphère où il n'y a plus beaucoup de gaz). Vous auriez raison en parlant de la consommation mondiale des logements ramené au carbone mondial mais évidemment ça ne sert pas votre discours trompeur ou populiste puisque vous appréciez ce terme. Bonne journée.
Publié : il y a 4 mois
Cher stratège je pense l'inverse c'est à dire qu'avec votre raisonnement tout à fait juste mathématiquement mais faux biologiquement parlant, on arrive à noircir le tableau pour mieux manipuler l'opinion et justifier de taxes .
Au lieu de taper sur son peuple le et les gouvernements feraient mieux de faire pression sur la Chine les États Unis et l'Inde, mais c'est beaucoup plus compliqué et ils en sont surtout incapables .
Ça ce ne sont pas des stars, c'est la réalité et de la géopolitique.
Répondre à ce sujet
Exclusif : l'Etat planche sur une nouvelle offre "Coup de pouce"
Menu
×