Faire appel à un architecte

par Michèle Lea il y a 2 ans
Bonjour, il serait intéressant de rappeler les préconisations et les réglementations en matière d'architecture. On a souvent tendance à penser que recourir à un architecte est valable que pour les constructions neuves, ce qui est faux. En rénovation aussi, les compétences d'un expert en la matière peuvent être soit imposées, soit même tout simplement une aide précieuse. L'administration française, d'ailleurs, ne fait pas une distinction entre neuf et rénovation mais il s'agit d'une notion de superficie.
5 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour, effectivement le recours à un architecte est obligatoire pour tous les travaux qui sont soumis à un permis de construire, donc neuf ou ancien peu importe. Par contre, on est tenu de recourir à un architecte pour les travaux sur des constructions existantes dès lors où la surface de plancher et l’emprise au sol va dépasser 170m2.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

juste une petite modification sur ce qui vient d’être dit, effectivement il s’agit d’une obligation en fonction du nombre de mètres carrés. Seulement la législation va changer à partir du 1er mars 2017. La limite n’est plus fixée à 170m² mais à 150m². Comme avant, il sera possible d’obtenir des informations auprès du service urbanisme des mairies ou auprès des CAUE des régions. Par contre pour les constructions agricoles, cette limite passe à 800m².
Publié : il y a 2 ans
Il y a un autre point important sur les architectes qu’il me semble nécessaire de rappeler. Seuls sont reconnus par le code de l’urbanisme les architectes agréés et ceux inscrits à l’ordre des architectes, autrement dit les architectes d’intérieur n’en font pas partis. De plus, vous ne devez pas tenir compte des garages, terrasses, ou des balcons dans le seuil de recours à l’architecte. Autrement dit, si vous prévoyez la construction d’un garage même accolé à une maison existante, cela n’entre pas dans le seuil de recours obligatoire d’un architecte.
Publié : il y a 2 ans
En effet, seuls ceux qui sont inscrits au tableau de l'Ordre des architectes ont le droit de porter le titre d'architecte. Ceux qui s'auto-définissent comme étant des "architectes d'intérieur" n'en font pas partie, ils n'ont pas le droit de porter le titre d'architecte, c'est abus (comme si l'on disait "je suis un médecin de ville" alors qu'on n'est pas médecin du tout...).

L'avantage d'un architecte pour un client est qu'il est indépendant des artisans, notamment financièrement : ce n'est pas lui qui vend les travaux au client. Et ça change tout ! Il pourra conseiller ses clients en toute indépendance, donc en toute objectivité, pour leur seul intérêt : le meilleur plan (pas celui qui convient au vendeur de travaux), la meilleure réalisation (l'architecte fait refaire tout ce qui ne va pas, car ça ne lui coûte rien), meilleur prix (il connaît les artisans de sa région qui ont le meilleur rapport qualité/prix, et il veille à obtenir des prix très compétitif).
Publié : il y a 2 ans
Merci à toutes et tous pour vos interventions. C'est en les lisant que l'on se rend compte des différents aspects importants de la législation en termes d'intervention obligatoire ou non de l'architecte mais également, comme le souligne Jean-François, le caractère neutre de ce corps de métier qui intervient indépendamment des artisans.
Répondre à ce sujet
Faire appel à un architecte
Menu
×