Gilets jaunes : dégâts "importants" sur les chantiers des Champs-Elysées

par BATIACTU il y a 1 semaine
SECURITE. Base vie embrasée, engins dégradés, échafaudages désossés : ce samedi, comme le précédent, les installations et matériels de chantier n'ont pas échappé aux dégradations, symbole des violences qui ont émaillé les manifestations des gilets jaunes sur les Champs-Elysées et les rues alentours.
Lire l'article sur Batiactu
5 réponses à ce sujet
Publié : il y a 1 semaine
on se trompe de cible en accusant les gilets jaunes de dégradation: agessés sans sommation à tirs tendus de produits blessants, ils n'ont que peu riposté. De nombreuses vidéos qui échappent boien sûr à la presse(§§§) montrent des personnels de police se déguisant puis allant attiser la riposte , sans compter les tireurs embusqués au sommet de l'arc de triomphe! alos les dégâts , c'est à la préfecture qu'il faut présenter la note.
Publié : il y a 1 semaine
N'inversons pas les responsabilités des dégâts : ce n'est pas aux entreprises de prendre toutes mesures (déjà prises par ailleurs! Et coûteuses), mais aux tristes loustiques d'assumer leurs dégâts : travaux d'intérêt général, travaux de remise en état, travaux d'aide à titre gratuit aux entreprises et commerces touchés, saisie sur salaire, suspension provisoire de toutes aides sociales... Nous n'avons que l'embarras du choix pour "tenter" de les responsabiliser,
avant qu'ils ne recommencent peut-être ailleurs?
Publié : il y a 1 semaine
le mouvement des gilets jaunes étaient pacifiste à la base, mais face à l'obstination de ce gouvernement qui ne travaille que pour les plus riches (suppression ISF, don de 40 milliards du CICE aux entreprises, etc) le peuple fini par s'exaspérer de ce climat d'appauvrissement subit par les ménages pour créer des niches fiscales qui ne concernent les plus aisés. Ca fait plusieurs décennies que les gouvernants successifs donnent des miettes pour maintenir l'ordre, mais le peuple n'en veut plus ! Le peuple se prend en main et je rappelle à tous que la révolution ne s'est pas faite par hasard et mai 68 non plus.
Publié : il y a 1 semaine
le 24 Novembre des entreprises au mauvais endroit au mauvais moment. Elles y sont pour rien.Le devoir de l'état est de protéger les biens des citoyens. Une manif pacifiste à Paris se fait polluer par des groupes minoritaires avec un objectif insurrectionnel. Le paradoxe d'une France qui veut la justice.
Publié : il y a 1 semaine
je suis architecte, dans mon métier, on rencontre beaucoup de gens, pas un seul à ce jour qui ne partage les exigences portées par les gilets jaunes.Evidemment, je ne croise pas de journalistes....
Répondez à ce sujet
Gilets jaunes : dégâts "importants" sur les chantiers des Champs-Elysées
Menu
×