"Gilets jaunes" : les professionnels inquiets de la colère sociale

par BATIACTU il y a 1 an
SOCIAL. Au lendemain des annonces de l'exécutif sur la Programmation pluriannuelle de l'énergie et la transition écologique, la colère sociale ne semble pas s'apaiser. Les réponses du Gouvernement ont du mal à convaincre, et les professionnels s'inquiètent du contexte économique.
Lire l'article sur Batiactu
8 réponses à ce sujet
Publié : il y a 1 an
allez il faut bien le dire le gouvernement "se chie" dessus ils pourrissent la situation ne veulent rien entendre !! il continuent leur discours de bureaucrate et ne VEULENT pas voir qu'ils ont affamés la France " d'en bas " et macron en tête ce qui parlent ainsi font honte au drapeau français et pas les casseurs . JE SAIS 230 ANS ONT PASSES MAIS ATTENTION !!!!!!
Publié : il y a 1 an
Sur le fond, le but de la transition énergétique est une vision que personne ne peut contredire : devenir indépendant énergétiquement et lancer une filière industrielle qui va créer des emplois c'est très bien.
Ce qui est négatif, c'est la méthode. La transition énergétique ne pourra se faire que si les entreprises ont du budget pour financer le développement et la recherche , et si les particuliers ont un pouvoir d'achat suffisant pour acheter ces nouvelles technologies.
La solution est très simple: faire un audit de l'état et des collectivités territoriales, optimiser la structure, et rendre les économies réalisées sous en diminuant les impôts et les taxes.
J'incite tout le monde à regarder les chiffres ( en ligne ) du budget de l'état et des collectivités. Vous verrez, il y a des économies à faire. Pourquoi aucun politique ne le propose? Peut être parce qu'il s'agit de s'attaquer à un système qui assure des emplois et des revenus confortables à vie à une certaine oligarchie ?
Il ne faut pas bloquer , il faut réclamer un audit !
Publié : il y a 1 an
Ce gouvernement et les précédents d'ailleurs sont à la botte de la finance
Il faut bloquer le pays les gilets jaunes ne mangent plus à leur faim ce n'est pas un audit qui remplira leurs assiettes
Il est trop tard pour discuter
Cassons bloquont il n'y a plus rien à perdre
Comprenez bien cela
Publié : il y a 1 an
"les gilets jaunes ne mangent plus à leur faim" Cela me fait rigoler : j'en ai vu avec leur gros 4x4 qui n'ont pas l'air de se priver !!
Je n'ai jamais vu qu'en cassant tout et en bloquant le pays, la situation puisse s'améliorer.
La France a plus de 2000 milliards de dettes et il faudra bien les rembourser un jour !
Ne pas oublier que dans des pays voisins comme l'Espagne et le Portugal (qui eux aussi ont vécu au dessus de leur moyens) les retraites et salaires des fonctionnaires ont baissé d'environ 20% suite à la crise de 2008.
Qu'il y ait des choses à revoir, c'est sûr ; mais croire que demain "on rase gratis", faut pas rêver !
Publié : il y a 1 an
Mon pauvre Cluzeau que de naïveté dans ces propos !!!
La preuve qu en cassant le gouvernement recule
CASSONS ENCORE !!!!
Publié : il y a 1 an
Mon riche Gégé, et qui va payer ce que tu auras cassé ?
Les casseurs ne savent même pas ce qu'ils veulent ; peut-être la loi de la jungle.
La violence est la réponse des demeurés qui sont incapables d'argumenter.
En général, plus on gueule fort, plus on a tord !
Publié : il y a 1 an
Laisse tomber reli l'histoire de France et comprend enfin que le peuple a toujours réussi à obtenir des avancées dans la rue
Et sous les coups de matraque c'est ainsi et tu n y peut rien
Publié : il y a 1 an
Tu n'as pas l'air de la connaître l'histoire de France ; pour réponse je te laisse méditer ces paroles de chanson de Brassens (Mourir pour des idées) :
"Encore s'il suffisait de quelques hécatombes
Pour qu'enfin tout changeât, qu'enfin tout s'arrangeât
Depuis tant de "grands soirs" que tant de têtes tombent
Au paradis sur terre on y serait déjà "
Répondre à ce sujet
"Gilets jaunes" : les professionnels inquiets de la colère sociale
Menu
×