Impôts et charges, chèque énergie, Smic : les annonces d'Emmanuel Macron

par BATIACTU il y a 1 an
FISCALITÉ. A la suite du mouvement de colère des "gilets jaunes", le président de la République, Emmanuel Macron, a fait plusieurs annonces à la Nation pour augmenter le pouvoir d'achat des salariés et geler certaines taxes et charges.
Lire l'article sur Batiactu
5 réponses à ce sujet
Publié : il y a 1 an
Pour que tout un chacun ait un pouvoir d'achat augmenté, la seule solution serait de supprimer purement et simplement les charges, de supprimer la TVA sur l'eau, l'électricité et le gaz, de supprimer les collectivités de communes (dépenses inutiles et absurdes qui augmentent les taxes foncières), de remercier à minima 2 à 3 millions de purs fonctionnaires, d'arrêter d'engager les militaires un peu partout dans des ingérences térritoriales ayant des retombées néfastes sur le territoire national, de passer l'impôt société pour les artisans et PME-PMI à 10% uniforme quelque soit le bénéfice de l'entreprise ( ce qui aura pour conséquence des embauches immédiates), etc.........de vraies mesures efficaces.
Chaque fois qu'un gouvernement fait des mesurettes, le seul réel bénéficiaire est l'état, par le truchement des charges, taxes et impositions.
D'autre part, si l'état est en déficit et s'il a besoin d'argent, comment va t'il financer ces mesures? en faisant tourner la planche à billets?
Publié : il y a 1 an
De la poudre aux yeux…
100 € d'augmentation du SMIC non, augmentation de la prime d'activité !
Elle est simplement revue à la hausse et anticipée sur 2020 pour les smicards. Pour les autres augmentation de 0,3 % §
Il n'y aura pas d'impact sur les autres revenus et ce sont les contribuables qui vont la financer.

Les heures sup défiscalisées. Donner du travail à ceux qui en ont déjà plutôt qu'à ceux qui en cherchent. Sarkozy l'avait fait, on a vu le désastre. Le monde à l'envers. Ca concerne 40 % des salariés du privé. Les autres iront se faire cuire un œuf et paieront pour ceux là, il faut bien trouver l'argent quelque par non ?

Prime de noel sans fiscalité (encore ?) et basée sur le volontariat ! Mais bien sûr ! On y croit dur comme fer. Elle servira d'excuses pour empêcher toute revalorisation salariale dans le futur.

Fin de la hausse de 1,7 point de la CSG pour les retraité les plus pauvres qui, parallèlement, verront leur retraite désindexée de la hausse des prix : 0,3 % au lieu des 1,30 %. Bien beau cadeau.

Qui paiera cette paix sociale ? Car avec tous ces avantages défiscalisés, on dépasse les fatidiques 3 % de PIB. Les gros ? Que nenni !
Baisse des cotisations et CICE nous coûtent 0,9 point de PIB. Le président annonce donc dans la foulée : « la maitrise des dépenses sociale » C'est vrai qu'elles « Nous coûtent un pognon de dingue » disait-il à un autre moment. Mais on est plus à une incohérence près.

Pas une seule fois le mot écologie n'est sorti de sa bouche. La situation actuelle ? C'est la faute à 40 ans de politique derrière lui (pourtant les heures sup défiscalisées et la destruction méthodique de la fonction publique ça a commencé avant lui)

Cerise sur le gâteau, la lutte contre la fraude fiscale (mais pas l'optimisation, qui n'est rien d'autre qu'une fraude légale) qui doit s'opérer avec moins de fonctionnaire à Bercy.

Alors on a le choix : C'est un magicien ou il se fout de nous ?
Publié : il y a 1 an
Pour les idéologues et les maximalistes, évidemment, ça ne sera jamais assez. Qui veut gagner des millions ? Personnellement, je suis pour un SMIC à 5 000€, les transports gratuits, l'essence gratuite et une BMW 500 pour chaque Français. Pour y arriver, je ne vois qu'une seule solution : Dégommer Macron, le gouvernement, le Sénat, l'Assemblée Nationale, éliminer les partis politiques, les syndicats, les patrons, les riches, les immigrés, les élites, les corrompus, les feignants, les gueulards, et que le "peuple" soit souverain. Ah si, une chose : Père Noël Président, et Marine lePen première Ministre !
Publié : il y a 1 an
je pense que ca va faire comme un biniou.....les gouvernements arrêtent de souffler pour rien et tout s'effondre
Publié : il y a 11 mois
Suppression des privilèges divers (retraite à vie pour 1 an de ministère par exemple) tous les services et autres privilège de toute la noblesse parlementaire (quand on voit que dans d'autre pays la présidente payent son voyage dans des avions de ligne).
Obligation d'avoir eu une carrière privée d'au moins 10 ans avant de pouvoir devenir parlementaires (pas de politiques professionnel comme on en voit trop qui n'ont connu que l'ENA et un poste de haut fonctionnaire totalement déconnecté du monde).
Taxation des vrai pollueurs (cargo, avions) ça remettra un peu la balance à niveau avec les productions locales.
Mise en place de referendum réguliers sur les choix de réformes ou autre choix important (consultation régulières du peuple à différent niveau suivant les réformes concernés, national, régional, départemental, communal).
Répondre à ce sujet
Impôts et charges, chèque énergie, Smic : les annonces d'Emmanuel Macron
Menu
×