Isolation d'un mur en pisé

par René Moreau il y a 5 mois
Bonjour,
Quels sont vos conseils quant à l'isolation d'un mur en pisé d'une maison passive ? J'ai cru comprendre qu'il ne fallait pas faire comme pour des murs normaux.
4 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 5 mois
Salut,
Pour la construction d'une maison passive, un mur en pisé est construit en terre crue bénéficiant de capacités naturelles de climatisation. Ils disposent donc de performances naturelles pour capter la chaleur du soleil la journée en hiver puis sont capables de la restituer la nuit. Raison pour laquelle une maison passive peut être autonome en énergie, ou presque.
Par contre si vous y avez mis une isolation classique vous gêner ces propriétés naturelle de la terre crue. En plus des rayons du soleil, le mur en pisé rend l'air intérieur plus sain en absorbant l'humidité et en la rejettant à l'extérieur du lofement.
En été, le principe de fonctionnement du mur en pisé permet de garder la maison plus fraiche. Ainsi, l'installation d'un tel mur permet de limiter la consommation d'énergie et d'utiliser à la place les propriétés naturels des matériaux.

Attention toutefois, cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas isoler ces murs ! Mais ce n'est pas toujours possible car il faut pourvoir laisser l'isolant respirer sans nuire donc à ses performances naturelles.
Publié : il y a 5 mois
Merci beaucoup. C'est très complet comme réponse. J'étais loin de savoir tout ça. Et comment cela se passerait il si je voulai quand même isoler un tel mur dans le but de limiter les déperditions de chaleur résiduelles ?
Publié : il y a 4 mois
Dans ce cas là il faut choisir de réaliser une isolation déportée du mur. Pour cela, il faut donc placer l'isolant à 5 cm du mur en pisé à l'aide d'un rail fixé au sol et au plafond. Mais sachez que selon l'exposition du mur, il pourra s'avérer nécessaire de créer un courant d'air pour le bon fonctionnement du mur en pisé.
Publié : il y a 4 mois
Bonjour,
dans le cas d'un mur en pisé, il faut assurer la perspirance pour permettre la migration de la vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur. Il est, je pense, possible d'isoler le mur par un béton de chanvre-chaux qui assurera cette perspirance. L'isolation devra se faire en face extérieure pour garder le phénomène d'inertie et de restitution calorique du pisé en intérieur. Surtout ne pas mettre de plaque de plâtre qui annihilerait la perspirance et l'inertie.
Répondre à ce sujet
Isolation d'un mur en pisé
Menu
×