La fin de la chaudière à 1 €

par Michèle Lea il y a 1 an
Salut,
Sans le dire expressément, la fameuse opération des chaudières à 1 € est appelée à disparaître, j'ai cru lire ça et là. Hormis les opérations en cours, il semblerait que les nouveaux dispositifs d'aides pour 2020 ne soient plus compatibles avec cette opération. Est-ce que j'ai bien lu, ou est-ce une intox ? D'après ce que j'ai lu, le raisonnement me semble logique avec le nouveau Ma Prime Rénov' qui serait limité en pourcentage d'aides.
4 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Ok, je vois qu'on se rejoint tous sur l'analyse. Si quelqu'un a plus d'infos de façon officielle, ce serait bien. Sinon, je sais que 200 000 chauffages ont été modifiés par cette prime, toutefois le but était d'en changer 600 000, il reste donc du travail encore à réaliser. Merci pour les prochaines participations.
Publié : il y a 1 an
Bonjour, La chaudière à 1€ n'était pas un dispositif d'aide, cela relevait d'un cumul d'aide, et d'un reste à charge, qui était pris en charge par l'entreprise ...
Ça reste assez compliqué à expliquer, mais les entreprises en France ont intérêts à financer vos travaux de rénovation énergétique, car cela leur permet d'éviter une taxe liée à la pollution qu'ils engendrent. Mais elles ne sont pas perdantes pour autant, nos factures ont augmentées, en moyenne 200€/an/foyer de mémoires, pour financer ces dispositifs. Hors les primes données par ces fournisseurs leurs permettent d'être rentable ( L'augmentation de nos factures - les primes = bénéfices pour eux !), sans comptabiliser les fraudes gigantesques dont beaucoup font preuves. Ils font tellement de bénéfices, qu'ils pouvaient se permettre de donner de fortes primes, et de prendre en charge le reste de la facture aides financières déduites. Aujourd'hui avec ma prime rénov', on est plus sur des pourcentages, mais des prime unitaires. Le fait est qu'aujourd'hui que le reste à charge pour les entreprises est plus important, et potentiellement, offrir des PAC n'est plus rentable pour elles, a moins d'augmenter nos factures ... Juste un point pour finir, aujourd'hui les aides mobilisables pour les bas revenus sont plus importantes, mais avec écrêtement, il restera 10% à payer. Si les travaux sont importants, pour des chantiers globaux, le reste à charge est aujourd'hui moindre qu'auparavant, les grands perdants en 2020 sont les revenus supérieure au conditions de ressources. J'espère avoir été assez claire.
Répondre à ce sujet
La fin de la chaudière à 1 €
Menu
×