La mauvaise qualité de l'air intérieur coûte 19 milliards d'euros par an à la collectivité - Batiactu

par BATIACTU il y a 7 ans
La qualité de l'air intérieur, détériorée par la présence de polluants chimiques ou d'agents microbiens, a des conséquences sur la santé humaine, et donc un coût socio-économique pour la collectivité. L'Anses et le CSTB ont mené une enquête afin de le quantifier. Résultats.
Lire l'article sur Batiactu
6 réponses à ce sujet
Publié : il y a 7 ans
Va t on enfin s'intéresser sérieusement à cette source de pollution et faire de la ventilation un véritable lot technique dans le bâtiment en mettant en place de véritable formation sur la qualité de l'air.

Il y a dans le domaine une source de développement de produits adaptés et de métier à créer.
Publié : il y a 7 ans
Je pense qu'il faut continuer à rendre les maisons de plus en plus étanches, avec un recyclage total de l'air, pas d'air neuf, air vicié impossible à filtrer correctement sauf à engager des sommes énormes au seul profit des industriels, quand enfin on sera dans des maisons bien étanches, avec le même air du 1er janvier au 31 décembre, on aura alors un abaissement de la population par décès, des économies pour les caisses de retraites, enfin un abaissement des taux de cotisations, tout dans le bon sens quoi........
Publié : il y a 7 ans
Bravo pour votre commentaire Monsieur CONNAN,

la VMC vous avez raison est à prendre très aux sérieux
Publié : il y a 7 ans
Oui c'est certain que la qualité de l'air est prise au sérieux mais quand va-t-on s'intéresser aux différentes pollutions intérieures habitat telles que celles provenant des ordinateurs, télévisions, micro-ondes, portables, déperditions électriques,etc..

En milieu rural, s'en ajoutent d'autres et que dire des produits en tout genre répandus sur les cultures qu'on inhale, ou même les gaz des lisiers, qui en suspension dans l'air finissent par rentrer dans l'habitat.
Publié : il y a 7 ans
La VMC SF va accroitre le phénomène de pollution, en revanche les systèmes double flux ou plus simplement le système VMI peut, en filtrant l'air, réduire la pollution d'air intérieur.(particules fines)
Publié : il y a 7 ans
Non. La VMC simple flux ne va rien accroître. L'air extérieur est quasiment toujours moins pollué que l'air intérieur. La question principale et urgente est la pollution intérieure. Filtrer, c'est bien....à condition de changer régulièrement les filtres !
Répondre à ce sujet
La mauvaise qualité de l'air intérieur coûte 19 milliards d'euros par an à la collectivité - Batiactu
Menu
×