La mérule et les autres pathologies du bois dans les constructions

par Francis- Pontier il y a 1 an
la loi Alur depuis 2014 impose une information sur la mérule dans le cadre des ventes, mais quelle information cela se limite à une déclaration du vendeur disant qu'à sa connaissance il n'a pas de mérule dans son bien, bien qu'il n'habite pas nécessairement, parfois non chauffé et humide ceci suffit pour passer la vente par le notaire, comme il ya très peu de département où les déclarations de présence sont faites, les agences immobilières concurrentes entre elles, ne proposent pas à l'acquéreur qu'un constat parasitaire puisse être réalisé surtout que ce n'est pas obligatoire....et notre acquéreur devra si problématique mérule ou autres champignons ou xylophages prouver que le vendeur savait... et c'est parti pour l'action judiciaire durée de 3 à 5 ans voire plus. Voilà une partie d'un texte de
loi aussi inutile qu'inefficace, sans doute que les gens de terrain ne sont pas compétent pour apprécier la teneur de certains textes bancales. Francis Pontier Expert
1 réponse à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
voici ce qui ferait simplement évoluer les choses : le document informatif écrit et signé.
une page vendeur, une page acquéreur, une page justificative vendeur professionnel
les documents sont disponibles gratuitement.
Ils permettent l'information de l'acquéreur sur l'état parasitaire DONC l'état structurel des bois de la construction au regard de toutes les pathologies du bois, champignons dont mérules, insectes à larves xylophages, termites.
Ce diagnostic n'est pas obligatoire bien que ce soit certainement le plus important qui soit sans structures saines et solides ; le propriétaire devra s'inquiéter sur l'état du bien et prévoir des travaux lourds à supporter financièrement et humainement. Francis PONTIER EXPERT
Répondre à ce sujet
La mérule et les autres pathologies du bois dans les constructions
Menu
×