La régulation électronique meilleure que la régulation mécanique pour le chauffage électrique

par Laurent V il y a 2 ans
Bonjour,

Je pense qu'un retour d'expérience sur la régulation thermique et sur la régulation électronique du chauffage pourrait être utile.

La régulation a été une belle avancée dans le domaine, mais il faut souligner que, aujourd'hui, il faut absolument se diriger vers la régulation électronique.

Non seulement elle permet de réaliser de belles économies de chauffage, mais elle offre, en plus, une température bien plus régulière, et bien moins de variations.

Et vous, qu'en pensez- vous ?
6 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

J'ai, en effet, réalisé quelques petits tests chez des clients qui viennent compléter ce que tu dis.

Ainsi, avec des variations extérieures pouvant passer de 5° à 15° C, une régulation mécanique permettait de d'alterner de 20° à 24° environ. Une régulation insuffisante pour obtenir une réelle économie de chauffage, avec des variations trop importantes.

En revanche, la régulation électronique le variait que de quelques dixièmes de degré, alors qu'elle était réglée à 20° C (environ 2 dixièmes, plus précisément).
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Je confirme aussi. Et les 4° de variation dont tu parles entraînent une surconsommation de 28% ! Puisque la surconsommation au-dessus de 19° est de 7% par degré supplémentaire.

Qui plus est, en termes de confort, ce n'est pas mieux. Il est préférable d'avoir une température plus basse et régulière qu'une avec de telles variations.

Après, pour encore plus de confort, en plus d'une régulation qui prenne en compte la température extérieure, celle multizone est intéressante puisqu'elle permet de différencier exactement les pièces, pièces de vie, pièces de nuit, salle de bains et pièces inoccupées. Sinon, ce réglage doit se faire manuellement et de façon moins précise.
Publié : il y a 2 ans
Effectivement, j'arrive aussi aux mêmes calculs, sensiblement, et aux mêmes conclusions que vous deux. Et j'aouterais aussi que, en plus de la régulation, on n'a pas abordé le thème de la programmation, mais il est important aussi. Peut-être une autre fois ;)
Publié : il y a 2 ans
En temps qu'électricien j'observe depuis 30 ans les bienfaits de la régulation électronique qui sait surtout répondre au dizième de degré et envoie donc l'info quasiment en temps réel à l'organe de chauffe pour chauffer ou s'arreter selon le besoin... le seul bémol est la fragilité accrue face à la foudre mais là il faut bien sur considèrer une protection anti foudre générale pour le bien de l'ensemble de la maison.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour.

L'emplacement de la sonde de T° est également important pour que le confort à moindre coût soit là.

Concernant les 7% pour 1°, je précise c'est une estimation de l'ADEME et une moyenne.

Des logements mal isolés avec des fuites d'air parasites vont voir leur consommation augmenter nettement plus, modulo le type de chauffage.

La régulation programmée et pilotée à distance est sans doute la plus intéressante pour réduire les consommations.

Il serait intéressant de connaitre les temps de retour sur investissement de ces régulations, pondérés des effets des conditions climatiques bien sûr.
Publié : il y a 2 ans
Réponse à DEZELUT ALAIN

Pourquoi pas passer au chauffage rayonnant à infrarouges, nettement plus économique car on ne chauffe pas l'air intégralement ?
Répondre à ce sujet
La régulation électronique meilleure que la régulation mécanique pour le chauffage électrique
Menu
×