Laine de verre ou laine de roche : que choisir ?

par Jean D il y a 2 ans
Bonjour,

Je viens faire un petit tour sur ce forum pour savoir si certains d'entre vous peuvent m'apporter quelques réponses en matière d'isolant. Pouvez-vous me dire quels sont les avantages et les inconvénients entre une laine de verre et une laine de roche ? Je sais que la laine de roche est moins désagréable à installer mais peut-être n'est-elle pas aussi performante thermiquement ou acoustiquement que la laine de verre ?
16 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Effectivement, on a tendance à dire qu’il est moins désagréable de poser de la laine de roche car elle moins irritante que la laine de verre. La laine de verre est très résistante au feu et a une durée de vie relativement longue. Elle est sensible à l’eau mais elle reste imputrescible. De plus, c’est un isolant qui possède de bonnes performances thermiques.
Publié : il y a 2 ans
La laine de roche est un bon isolant phonique et thermique. Cet isolant est surtout utilisé pour de la rénovation. Il est imputrescible mais il reprend sa forme et retrouve ses performances thermiques après séchage, s’il a été mouillé. De plus il a une excellente résistance à l’eau

La résistance thermique de la laine de roche oscille entre 2,35 m² K/W à R = 3 m² K/W et pour la laine de verre entre 2,50 m² K/W et 3,30 m² K/W.
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Léo Martin

Si je comprends bien, la laine de roche s’utilise en rénovation pour un isolant thermique mais également phonique. Et la laine de verre est utilisée en rénovation et en neuf avec des performances thermiques plus intéressantes mais un peu moins bonnes en phoniques. Sans oublier le fait que la laine de verre est légèrement moins chère que la roche avec des propriétés qui sont relativement identiques. Merci pour vos réponses, ça permet d’y voir un petit peu plus clair.
Publié : il y a 2 ans
La laine de verre a comme la laine de roche d'excellentes propriétés d'isolation thermique et d'absorption acoustique

Les densités de laine de verre ont été traditionnellement très inférieures à celles des laines de roche plus denses et plus compactes. Les laines de verres à dérouler sont ainsi compressible jusqu'à 7 fois leur épaisseur lors du transport et emballées, et reprennent leur épaisseur une fois déroulées, en contenant beaucoup d'air elles remplissent leur rôle d'isolant thermique dans les murs, les combles etc... Les laines de roches ayant une forte résistance à la compression permettent d'autres utilisations en pose horizontale en plancher, en terrasse, et également une très bonne résistance au feu. Il est possible donc, d'utiliser les deux types de laine minérale selon les applications. Les liants qui "collent" les fibres diffèrent selon les modèles, il faut lire l'étiquetage sanitaire pour connaître le niveau d'émissions dans l'air de formaldéhyde et composés organiques volatiles.
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Pierre Bouret

En ce qui concerne le choix de l'isolant, il y a aussi un facteur important qui est souvent oublié: l'isolation thermique pour les fortes chaleurs, particulièrement dans les régions du sud!

Dans ce cas, il existe des isolants "agréables" à poser, performants en période de froid 'un peu moins que le verre et la roche) et beaucoup plus performants en été: ce sont les isolants en fibre de bois ou en cellulose, excellents bien que un peu plus chers mais absolument pas irritants, juste de la poussière!

Je sais que cela ne vous simplifiera pas votre choix, mais cela valait la peine d'être dit.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour

Pour bien isoler, il y a aussi une alternative de réflexion au niveau de la toiture. Il ne faut pas se limiter au choix laine de verre ou laine de roche et une épaisseur importante, il existe des chevrons creux qui font une lame d'air sous les tuiles et qui vont éviter la surchauffe de l'été comme la perte des calories de l'intérieur de l'habitation de l'hiver (en récupérant ces calories pour les remettre dans l'habitation grâce à cette lame d'air). Il faut associer le tout à une VMI, qui est plus simple à poser qu'une VMC. L'association d'une laine et de ce chevron creux permet de n'avoir que 20 cm de laine de verre et donne la même efficacité en hiver que 40 cm de laine, mais présente une meilleure efficacité en été car ces chevrons creux permettent de se tenir dans les combles aménagées sous le cagnard. Pour cela il faut aller voir le prix du concours des inventeurs de la foire de Paris de 2016 délivré par le ministère du logement et de l'habitat durable pour le Bartic RT333.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour M. Hubert,

Une VMI, ça coûte cher à l'achat, ça coûte cher à l'utilisation (chauffage par effet joule), c'est plus bruyant dans les pièces de nuit et ça demande plus d'entretien qu'une VMC. Avantages considérables !

Chevrons creux ? Google ne connaît pas ! Et mon charpentier non plus !

Aucun système ne permettra de remplacer 40cm de laine minérale par une épaisseur de 20cm de laine minérale à performances égales.

Quant à la surchauffe l'été, et contrairement à ce que l'on entend trop souvent, l'isolant ne fera AUCUNE différence (au mieux 1°C sur une heure ou deux) seule l'inertie à l'intérieur du volume isolé permettra de limiter cette surchauffe.

Merci donc d'éviter de propager des inexactitudes.

Cdt

JB

Professionnel de la rénovation énergétique
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Jean Babinet

Vous semblez ignorer la notion de déphasage d'un isolant. Renseignez vous et vous verrez que cela fait une différence en été!!! les valeurs d'isolation de la laine de verre, de roche et la fibre de bois ou la ouate de cellulose ont sensiblement la même valeur d'isolation , mais la valeur de déphasage est très différente....pour le confort d'hiver, toutes font l'affaire mais en été, seule la fibre de bois et la ouate de cellulose sont à conseiller!!! ceci n'est pas une liste exhaustive, d'autres isolants peuvent également être comparés....

Merci donc d'éviter de propager des inexactitudes... vous aussi!
Publié : il y a 2 ans
Réponse à alain Gullentops

Une fois de plus de l'intox à propos du soit disant déphasage de la laine de bois et autres isolants biobo-logiques. A défaut d'avoir un peu de connaissances sur le déphasage, M. Alain cherchez un peu sur le net.

Lisez par exemple ceci:

http://www.toutsurlisolation.com/Actualites/Inertie-du-batiment

Et ce fil d'un forum:

http://forums.futura-sciences.com/innovation-lisolation/787782-capacite-thermique-laines-de-bois-ouate-de-cellulose.html

Le déphasage du à la laine de bois entraîne une "amélioration" de la température d'au plus 1°C en été, où un déphasage d'environ 10mn, alors qu'il faudrait qu'il soit de 10 heures minimum pour être réellement efficace. Et vous lirez sur les courbes qu'en fait, la laine de roche procure un meilleur déphasage que la laine de bois, mais toujours insuffisant pour avoir un réel impact sur le confort, en particulier l'été.

Les idées reçues ou les intox publicitaires ont la peau dure.

Cdt

Jean
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Jean Babinet

actuellement, construction d'une ossature bois avec isolation de ouate de cellulose en toiture et dans les murs (insuflation des caissons) déphasage calculé: >15 heures! avec une VMC double flux, je suis largement dans la norme passive française, presque conforme à la "passif haus "allemande, essayez de faire pareil avec de la laine minérale...
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Jean Babinet

pour info: essayez le programme de calcul "U-Werth" (valeur U) que l'on trouve sur le net...édifiant! et vérifié par la pratique, cela semble cohérent.
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Jean D

Bonjour.

Tous les isolants ont à peu près les mêmes performances car ce n'est pas l'isolant qui isole mais l'air qu'il contient.

comptez 0,3W/m²/° pour 10 cm d'épaisseur, la moitié pour 20 cm...laine de verre, laine de roche, polystyrène, tissus pulvérisé... tout est similaire, allez donc au moins cher et au plus facile à poser. Quand on sait qu'une bonne fenêtre est à 1,5 W/m²/° (5 fois plus que 10 cm d'isolant, 10 fois plus que 20 cm) et que dans les murs il y a les parpaings + l'isolant + le placo, on a vite compris que la sur-isolation des murs est très rapidement non rentable (il vaut mieux utiliser des fenêtres plus petites...) Une très bonne façon de faire des économies étant de ventiler avec de l'air tiède prélevé au sous sol ou dans le vide sanitaire plutôt que de l'air extérieur froid l'hiver et chaud l'été (tout le contraire de ce que l'on souhaite).
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Jean Babinet

Si une VMI est un peu plus chère qu'une VMC, elle a de très importants avantages:

Elle filtre l'air insufflé dans la maison alors qu'avec une VMC l'air entre de partout sans filtration.

Si elle est installée au sous sol:

- l'hivers elle insuffle de l'air tiède au lieu de laisser entrer de l'air extérieur froid.

- l'été, elle insuffle de l'air tiède au lieu de laisser entrer de l'air extérieur chaud.

- la maison étant en pression, il n'y entre que l'air filtré venant de la VMI alors qu'avec une VMC, l'air entre par toutes les fuites dont le cheminée et l'évacuation de la hotte de cuisine (par très sain, tout ça...)
Publié : il y a 2 ans
Réponse à alain Gullentops

Savez vous que dans un blockaus avec des murs de béton de 3 mètres sans aucune isolation, il fait frais l'été en plein soleil et chaud la nuit... le déphasage, c'est l'inertie qui est égale à la masse multipliée par la chaleur spécifique. De ce point de vue, le matériau ayant le plus d'inertie et le moins cher est l'eau: 4,18 kJ/kg/°. Si vous voulez de l'inertie à pas cher, insérez dans vos murs des tuyaux pleins d'eau. En ajoutant un robinet de vidange en partie basse et une possibilité de remplissage vous pourrez faire varier facilement, rapidement et à pas cher votre inertie.
Publié : il y a 11 mois
Salut le forum,

Pour bien choisir sa laine de verre ou de roche, j'ai trouvé cet article :
https://www.toutsurlisolation.com/Choisir-son-isolant/Les-isolants/Isolants-en-laine-minerale

Bonne journée
Publié : il y a 11 mois
merci
Répondre à ce sujet
Laine de verre ou laine de roche : que choisir ?
Menu
×