"Le Bim, potion magique pour les petites agences d'architecture", O. Celnik

par BATIACTU il y a 8 mois
NUMÉRIQUE. Dans quelle mesure le numérique constitue-t-il une chance, ou une menace, pour les architectes ? Réponses avec Olivier Celnik, conseiller ordinal référent au Conseil régional de l'ordre des architectes d'Île-de-France (Croaif), à quelques jours des Rencontres du numérique.
Lire l'article sur Batiactu
5 réponses à ce sujet
Publié : il y a 8 mois
moralité: erreur d'aiguillage
Il ne faut pas être architecte, devenir serve au système, mais développeur et vendeur de logiciel BIM, seule activité qui rapporte avec les formations et mises à jour continuelles
Publié : il y a 8 mois
La réalité est que le BIM est une ânerie......et certainement pas un bienfait pour les architectes ni les artisans et PME........
Publié : il y a 8 mois
Le BIM est une bonne chose et on se demande pourquoi cela n'a pas été créé plus tôt alors que ce principe existe partout ailleurs, naval, aviation, automobile,... Certains des outils, comme le SADT, utilisés pour décrire le BIM datent des années 70 alors comme nouveauté... Par contre quand on voit la voracité de certains acteurs informatiques cela pose question.
Personnellement dans ma salle de cours, il y a seize postes informatiques, tous sont équipés de Revit. En général c'est la croix et la bannière pour se former sur les logiciels que nous utilisons mais là, nous avons eu 10 jours de formation sur ce logiciel, ceci n'arrive jamais. En plus nous n'utilisons pas Revit et ne l'utiliserons pas. Comment cela a-t-il été possible ?
Publié : il y a 8 mois
Le BIM est une des solutions pour s'attaquer (enfin) aux maux qui rongent notre filière. Pour se convaincre des " âneries " qui sont produites, je vous invite à visiter la collection de photos sur le site de l'AQC... Edifiant ! Et pourtant, rien ne bouge, ou si peu, si lentement. Les maîtres d'ouvrage ont compris l'intérêt du BIM, ils vont progressivement l'imposer. 50 bailleurs sociaux ont déjà été formés (Certificat Chef de projet BIM de Ponts Formation Conseil - Ecole des Ponts). Liberté est laissée aux maîtres d'œuvre d'y aller ou de regarder passer le train.
Publié : il y a 8 mois
En attendant les organismes de formation n'attendent pas, eux. Le Bim y prend une part croissante...naturellement.

IUT EGLETONS : http://www.ancieniutegletons.fr/actualites
contact@ancieniutegletons.fr
Répondre à ce sujet
"Le Bim, potion magique pour les petites agences d'architecture", O. Celnik
Menu
×