Le rapport sur les risques liés aux balcons attendu en juillet 2019

par BATIACTU il y a 6 mois
ENTRETIEN. L'Agence qualité construction (AQC) travaille depuis un an à la réalisation d'un rapport concernant les risques liés aux balcons. Christel Ebner, directrice "Observatoire et évaluation des risques" à l'AQC, fait un point d'étape pour Batiactu .
Lire l'article sur Batiactu
4 réponses à ce sujet
Publié : il y a 6 mois
Depuis maintenant plusieurs années, nous nous sommes spécialisés dans le renforcement et la réparation des balcons d'immeubles des années 60 et 70. Cela suite à un drame évité sur l'un de nos chantiers où un balcon s'est effondré lors des travaux de remplacement des gardes corps. C'était la combinaison de l'ancien garde corps scellé sur la façade et l'épaisseur de l'enduit en sous face qui maintenait en place le balcon ! Il n'y avait plus aucun acier structurant, tout avait été rongé par la rouille!!! Lors de la suppression de ce garde corps tout s'est effondré! Retenu par l'échafaudage, l'ouvrier qui y travaillait n'est pas mort. Petit miracle... Depuis nous privilégions un renforcement quasi systématique de ce type de balcon(pour cette opération 54 balcons réparés, pour une autre 98...). L'analyse structurelle étant à un tel prix qu'il nous semble plus simple et raisonnable d'entreprendre systématiquement le confortement de ce type de structures quand elles ont plus de 50 ans... In fine, la sécurisation des balcons est faite au prix de l'analyse! Autour de 3 000 € par balcon.
Il y a une réelle urgence à rendre obligatoire à minima le diagnostic mais plus sérieusement le confortement de ces balcons, souvent peu profond, mais tout aussi dangereux qu'avec d'importants porte à faux.
Je tenais à transmettre cette expérience qu'un certain nombre d'architecte à du expérimenter.
Laurent Raimbault, Architecte -agence SoléCité à Nantes
Publié : il y a 6 mois
le problème est que on ne peut pas raisonner de façon statistique ou par catégorie; il suffit d'un seul balcon défaillant pour entraîner sinistre et accident mortel; Confronté à une réparation de balcons à la fin des années 70 suite à un incident qui aurait pu tourner au drame dans un immeuble de logements en forme de "Y" 'avec balcons filants en façade, j'avais pu me rendre compte que la chaîne des intervenants (office d'HLM, entreprise, et même habitants) n'était pas consciente des risques et conservait une approche minimaliste du diagnostic ( campagne de pacomètre) et du traitement ( renforcements locaux mon systématiques) ; pour l'avenir et les structures à construire, il conviendrait de prévoir des DTU et procédures permettant notamment de ne pas laisser une part de risque dans la réalisation ( armatures en cage et symétriques haut/bas, par exemple) ; quant aux renforcements sur existant...ce n'est pas évident!
Publié : il y a 6 mois
Bonjour,
L'Entreprise Freyssinet répare et renforce les balcons existants !
voir nos références :
http://www.freyssinet.fr/freyssinet/wfreyssinetfr_fr.nsf/0/2A0D60CD7B2416D4C12580530048F1E3/$file/References%20Freyssinet%20France.pdf
Publié : il y a 5 mois
Bonjour,
La Loi parle du C+D, la réglementation incendie obligatoire à mettre en oeuvre obligatoirement pour toutes les rénovations d'immeubles. Pour infos, le C+D évite la propagation du FEU d'un étage vers l'autre.
Cordialement
Répondre à ce sujet
Le rapport sur les risques liés aux balcons attendu en juillet 2019
Menu
×