Les éoliennes ont-elles un impact sur le climat européen ? - Batiactu

par BATIACTU il y a 7 ans
Selon une étude menée par plusieurs instituts de recherches, le développement de fermes éoliennes en Europe pourrait avoir une influence sur le climat du continent. Plus précisément, les parcs modifieraient les températures et les précipitations. Explications.
Lire l'article sur Batiactu
25 réponses à ce sujet
Publié : il y a 7 ans
Quand se terminera cette ânerie de construire des éolienne alors que les américains en laissent rouiller 14.000. Ç'est une solution qui n'est ni économique ni environnementale. Faire du kWh cher parfois quand on n'en a pas besoin et n'être pas là en hiver quand le besoin existe.
Publié : il y a 7 ans
Les chercheurs ont besoin d'os à ronger... cela permet de justifier les crédits ! Comme pour le réchauffement climatique (réel) dû à l'activité humaine (là je doute), je veux bien y croire si cela permet de faire prendre conscience aux gens qu'il faut de la sobriété dans tout y compris dans le (gaspillage) énergétique... Maintenant, et pour la millième fois au moins, au lieu de mettre ces épouvantails partout il était préférable d'économiser l'énergie avant d'en produire plus ! Aucun moyen de production n'est totalement insignifiant pour la planète (même la géothermie) si on vient à être 15 milliards d'humains qui voulont tous consommer autant que les américains (et autres gros consommateurs d'énergie). Un peu de bons sens et il peut sembler évident que des gros ventilateurs ont un impact local et quand on en met 40000 en Europe, l'impact peut devenir global (même si faible)... la Terre s'en remettra, mais aurons-nous (les humains) le temps de nous adapter (les plus riches oui, mais certainement pas toute la population) ! Il y a tant d'autres impacts plus importants auxquels la spéculation financière fait du mal, comme les forêts primaires, les mines... et nos décharges qui renferment des trésors ! Mais on s'en fout (ironique) ce sont nos enfants et petits enfants qui souffriront le plus !
Publié : il y a 7 ans
ce phènoméne est connu depuis longtemps puisque les producteurs de pommes l'utilisent pour éviter le gel au niveau du sol.
Publié : il y a 7 ans
Article co-financé par le lobby nucléaire , pétrolier , ou gaz de france ?
Publié : il y a 7 ans
Dans quelle mesure les éoliennes brassent, outre mesure, l'air de nos campagnes, puisque c'est bien CET air et lui seul qui fait tourner nos chères girouettes ?

Il sont très forts ces chercheurs ...
Publié : il y a 7 ans
L'argument de "brassage" de l'air est un peu incongru : les chercheurs n'auraient donc pas remarqué que les éoliennes tournent grâce au vent ... et le vent brasse l'air ...Autre point qui frise le ridicule : au pire les éoliennes ont un impact local sur le climat et limité en altitude, contrairement au réchauffement de l'atmosphère qui touche la planète entière . Question : quel est le but de cette publication ?
Publié : il y a 7 ans
Incroyable, les éoliennes réchauffe le propre air qui les fait tourner.On appel ça de la "co-génération".

Je crois savoir,qui sont les girouettes!

C'est vrai qu'elle sont puissantes nos éoliennes par rapport aux tempêtes.C'est une goutte d'eau par rapport à la masse d'air qui enveloppe notre planète.Si elles avaient un impact,on vivrait dans un brouillard, vu le nombre de voiture et camions qui émettent pas du vent eux, mais bien des gaz d'échappement.

Bravo,les pro-nucléaires,encore perdu une fois de se taire.Les centrales ne chauffe pas l'air et l'eau? Il y a une étude pour ça?

Cet article a été demandé a être publié par qui?

Il faut être sérieux!

Un lecteur-acteur qui tempère la force du Lobbyisme.
Publié : il y a 7 ans
C du grd n'importe quoi ! Positivons plutôt que d'affoler !

De l'utilité du brassage ds certains cas: Thierry a mis le doigt sur une pratique NéoZélandaise ou Australienne.

Ce qui est grave, C que des chercheurs, dans certains cas trouvent n'importe quoi pour affoler la planète.

Je m'explique:

1) en temps normal et ''venté'', ce n'est pas les éoliennes qui brassent l'air, mais bien l'air venté qui fait tourner les éoliennes. Dont acte !

2)Par contre, qd pas de vent et une pollution stagnante à l'ozone, on pourrait imaginer que les éoliennes, qu'on alimenterait à ces périodes-là en puisant dans le réseau, pourraient BRASSER ''l'air_stagnant+ozone'' pour ASSAINIR l'atmosphère. De la sorte, contribution UTILE des EOLIENNES pour la santé des populations des secteurs affectés. (plaines, cuvettes, zones sans vent, etc...Ecouter météo_France ou AirParif)

3) Cette approche ''brassage'' est d'ailleurs mise à profit, comme le dit Thierry ci-dessus, dans des zones viticoles en N-Zélande ou Australie, sur des coteaux en bordure de mer, en période de froid, pour éviter ou retarder le gel des vignes, avec perte de récolte. Reportage vu à la télé il y a qq temps.

Voilà! Positivons! les éoliennes peuvent être UTILES dans 2 fonctions: produire des MWhs qd il y a du vent et brasser ozone ou gel qd pas de vent ! That's it !

A+ Salutations

Guydegif(91&68)
Publié : il y a 7 ans
Les automobiles brassent-elles de l'air sur les autoroutes ?
Publié : il y a 7 ans
Pour contrarier un peu plus certains contributeurs, je ferai remarquer que les éoliennes tournent bien plus grâce à notre argent que grâce au vent!

Pas de subventions et de prix de rachat garanti, pas d'éoliennes!
Publié : il y a 7 ans
Bonjour,

tout a fait d'accord avec FLO SI

il y a je l'espere un travail de recherche sérieux derriere tout cela, avec certainement une définition précise des cas de figures envisagés pour apporter des conclusions. Par contre, tout ceci est déformé par l'auteur de l'article de Batiactu, qui fait du buz avec non seulement un titre anxiogene, mais egalement dans le texte une tendance au sensationnalisme.

A quand un article qui ne se limite pas à exposer uniquement un seul point de vue ?
Publié : il y a 7 ans
si on calculait de façon équitable le véritable coût du nucléaire on serait surpris , en effet Flamanville et l'EPR ,le recyclage et le démantèlement non prévu des centrales , le coût de la pollution sur le réchauffement de l'eau des rivières ou fleuve à proximité des centrales , et maintenant Fukushima qui excuse tous les abus tarifaires grâce au fameux principe de précaution .Le contribuable , le consommateur ont largement été mis à contribution , on paie dux fois et en plus nous avons effectivement le risque du nucléaire. Alors le coût de l'éolien : c'est uniquement pour faire diversion .
Publié : il y a 7 ans
sur le pourquoi du sujet , il me semble suffisant de lire la réponse : " Si ... ils réclament des études supplémentaires et approfondies ...." etc etc .

faut bien travailler , et si possible avec l'argent des autres ! si encore le vent produit par de telles inepties produisait de l'énergie positive , mais pas "demain la veille " !
Publié : il y a 7 ans
Il y a vraiment de quoi se mettre en colère quand on lit de telles conneries. Est ce que ces grandes têtes pensantes ont fait une étude sur le réchauffement climatique dû aux routes bitumées, aux véhicules dont la plupart sont tributaires pour aller travailler sur un ordinateur loin de chez eux ou bien encore aux clim reversibles qui envoient de la chaleur en plein été à l'éxtéreur. Evidemment les éoliennes n'ont pas de taxes diverses et variées ce qui est un manque à gagner pour leur trouver quelque défaut.
Publié : il y a 7 ans
N'importe quoi.

Le vent qui fait tourner l'éolienne brasse l'air bien plus que l'éolienne elle même. !!!!

Qui finance ces expertises ??
Publié : il y a 7 ans
Il est normal de se préoccuper de l'influence éventuelle de toute technologie sur notre environnement. Que ce soit les éoliennes, mais aussi les centrales nucléaires qui réchauffent énormément les eaux ou l'air utilisés pour leur refroidissement, idem pour les centrales thermiques. Quand aux gaz de schiste, l'étude sérieuse de l'impact sur l'environnement devrait conduire à l'abandon de cette technologie très néfaste !
Publié : il y a 7 ans
Réponse à PD; le prix de production de l'énergie électrique éolienne est très largement inférieur à celui du nucléaire dès lors qu'on prend en compte la pollution, la sécurité, la gestion des déchets. Du coup, l'énergie éolienne intéresse même Areva !
Publié : il y a 7 ans
N'est-ce plutot les chercheurs de cette étude qui brassent de l'air ?
Publié : il y a 7 ans
Et l'influence de la marée sur la masturbation des baleines????
Publié : il y a 7 ans
C'est interessant, car cela montre que face à l'implantation de nouvelles technologies en masse des recherches sont menées. Prendre en compte l'interaction entre les nuages et le sol (avec végétation, forêts, ou sans)dans le rôle des précipitations et du climat est important et de s'interoger sur les effets et impact des éoliennes sur le climat local est une démarche pour une fois intelligente.
Publié : il y a 7 ans
Dans le titre de quel "climat européen " parlez vous? Il m'est d'avis qu'il s'agit du climat économique des fournisseurs et prestataires du nucléaire. N'est ce pas?
Publié : il y a 7 ans
Au fait:

quel impact de l'aéroport de Nantes=combien d'éoliennes tout ces avions qui brassent de l'air?

Quel impact les jeux olympiques de Sotchi et leur constructions.

Alors, arrêtez de prendre l'avion pour aller voir les jeux olympiques=ça brassera moins la terre!

Quels impact nos véhicules diesel, obligés par l'état et, surtaxé par le même état?

Quel impact l'EPR: 3,5 milliard de prévu; plus de huit actuellement sans avoir vu une barre d'uranium.Quel impact quand il va tourner?
Publié : il y a 7 ans
Avec le réchauffement climatique, on a désormais des poissons d'avril avant l'heure.
Publié : il y a 7 ans
Pour nos amis lobbyistes aéroventilés subventionnés, encore une occasion de râler:La fusion (pas la fission) nucléaire serait l'énergie idéale, son combustible est abondant à l'état naturel (le deutérium peut être extrait de l'eau de mer), elle ne produit pas de déchets radioactifs de longue durée, ne présente pas de risque d'emballement nucléaire et n'a aucune application militaire directe.

C'est le vrai progrès, mais les khmers verts feront tout pour l'empêcher!
Publié : il y a 7 ans
Il est d'usage que lorsqu'un auteur décline un article scientifique il fasse référence à cet article (par exemple lien) de façon à ce que chacun puisse consulter la source s'il le souhaites.
Répondre à ce sujet
Les éoliennes ont-elles un impact sur le climat européen ? - Batiactu
Menu
×