Les passoires thermiques prochainement interdites de location ?

par BATIACTU il y a 1 an
RENOVATION. François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, confirme travailler à un nouveau dispositif de lutte contre les passoires thermiques où l'audit énergétique serait organisé et pris en charge par l'Etat. Lors de l'émission Le Grand Jury (RTL-LCI), il évoque également l'interdiction de mise en location de logements trop gourmands en énergie. Extraits.
Lire l'article sur Batiactu
17 réponses à ce sujet
Publié : il y a 1 an
J'espère que ce n'est pas une "fausse bonne idée" comme l'a été le décret sur l'individualisation des frais de chauffage voir

http://infoenergie.eu/riv+ener/LCU_fichiers/LT-discutable.htm

et

http://infoenergie.eu/riv+ener/complements/equilibrage-valves.htm

Concernant la prise en charge par l'État de l'audit énergétique l'important est de tenir ses promesses ce qui n'a pas été le cas dans le cadre d'une passoire thermique objet de mon attention et de celle d'un de mes amis en tant que conseiller syndical. Voir

https://www.dropbox.com/s/bxunkfgeyyhzj6h/Epub%20621.pdf?dl=0

J'attends l'arrivée des éléments promis par Batiactu dans le cours de la journée avant de réagir sur le fond
Publié : il y a 1 an
l'intention apparaît bonne. Si ce travail vise à des approches globales et des ^possibilités de sérier les travaux dans le temps elle pourrait mobiliser enfinb le parc privé
Publié : il y a 1 an
Dès lors que cette bande d'escrocs demandent des économies à la population c'est pour compenser l'augmentation des taxes !
Pire encore cette bande de voyous qui roulent dans le luxe ne sont même pas capables de se poser la question qui va bien "est-ce que la majorité de la population à les moyens de faire ce qu'ils demandent" ?
C'est par les mêmes dispositions prises par la bande à Macron que dans un autre pays un certain Hitler est arrivé au pouvoir et ironie du sort ce sont les Français qui étaient à l'origine de la pression constante sur l'Allemagne !
Publié : il y a 1 an
On ne précise pas si coller 20 cm de polystyrène est considéré comme pertinent!
Les habitant-es vivront dans des logements humides, dont les murs ne respirent plus etc et ce ne sont pas les VMC ,que la plupart débranchent ou bouchent, qui réguleront la qualité de l'air! Sans compter que la durée de vie de tel matériel est limitée, au bilan énergie grise pas terrible. Il y d'autres produits réspirants, capteur de CO2, d'origine végétale etc
Publié : il y a 1 an
Pour éviter le déménagement du locataire ne serait-il pas préférable pour les toutes petites surfaces habitables d'imposer au propriétaire que ce soit lui qui paye les charges chauffage sans que celles-ci ne soit répercutées au locataire. Cette opération serait ainsi fiancièrement transparente pour l'État et au bénéfice des plus pauvres.

À charge de l'État puisqu'il souhaite participer à l'aspect social de financer l'isolation à minima par l'extérieur du logement vu qu'il est inenvisageable dans ce cas particulier de réduire encore l'espace disponible en faisant une isolation par l'intérieur.

Quant à la génération thermique de ces logements qui sont le plus souvent chauffés avec l'effet joule je renvois l'exécutif au lien suivant:

http://infoenergie.eu/chaines-energetiques-general.htm
Publié : il y a 1 an
Enfin ! Si l'on veut s'attaquer à l'existant il n'y a pas 36000 solutions, cela passe malheureusement par la contrainte. Et que l'on arrête de nous parler d'impossibilité de financement. Bien sûr cela existe mais ne concerne qu'une minorité, qui peut bénéficier d'aide (Anah, etc) et puis il y a le crédit d'impôt, les CEE,..... Un propriétaire que encaisse 6000 à 10000€ annuel peut utiliser cet argent pour rénover son bien, il sera gagnant sur le long terme ; il pourra augmenter son loyer en conséquence et verra la valeur de son bien augmenter (de 30000€ pour une maison de 120m²). Alors c'est la bonne option, et de toute façon il n'y pas le choix si l'on veut réduire les gaz a effet de serre (CO2) et contenir le réchauffement climatique !
Publié : il y a 1 an
D'un coté l'idée semble séduisante, de l'autre je me demande si on sera en capacité de produire. Ce qui est certain, c'est que les zones peu rentable et peu chére (tout ce qui est hors des grandes métropoles) ne pourront certainement pas supporter des travaux de rénovation couteux avec des loyers faibles qui rendent l'opération . on a déjà suffisamment de miséreux à la rue, essayons de trouver un système pour que les plus pauvres ne soient pas pris en étaux.
Publié : il y a 1 an (Édité)
Tout est dans la définition de la fameuse "passoire" et sa localisation... Une passoire est elle la même dans le Nord ou en PACA ? Je crains le pire...
Publié : il y a 1 an
SI en même temps on pouvait faire en sorte que les propriétaires de logements bien rénovés et isolés puissent recevoir des loyers ou au moins ne pas avoir à attendre 1 an avant de pouvoir expulser des locataires qui ne payent pas (depuis 1 an donc), ce serait bien.
Merci
Publié : il y a 1 an
A Stephane Zehnaker:
OK 6000 à 10000 € de loyer et que faites vous donc du racket fiscal du foncier etc on est plus à 6000 ou 10000 € de loyer mais en moyenne à 2000 pu 4000 € allez donc rénover avec des sommes pareilles !!!
Qu ils interdisent à la location et nous verrons bien .... je me marre déjà
Publié : il y a 1 an
Urgence, urgence … oui il y a urgence à changer les paradigmes, mais quand les choses sont urgentes, le plus urgent est de … prendre son temps de la réflexion.
J'en ai une ou deux :
- c'est sans doute, surement, une excellente chose que de faire auditer avant travaux. Ça pourra, j'espère, éviter beaucoup d'erreurs constatables (sur des rénovations déjà réalisées) du fait des modes opératoires passés.
- qui pour réaliser ces audits ?

Voilà le fond du problème : qui est en capacité de …
- les thermiciens ? quid des contraintes liées aux bâtis (matériaux, technique constructive …),
- les architectes ? quid de la connaissance des migrations de calories, des matériaux …
- les artisans ? quid de la connaissance des autres spécialistes c-dessus,
- les bureaux d'études des structures ? quid de la connaissance des autres spécialistes ci-dessus …
Je pense que tous les spécialistes ci-dessus sont tous compétents mais, et c'est là que ça coince, chacun dans son domaine.
Il me semble que l'auditeur devrait être un mix de tous, ça peut se trouver, mais force est de constater que les hommes orchestres sont rares …

Alors, devant l'urgence des besoins d'analystes, ne risque-t-on pas de se retrouver avec, pour grand chef d'orchestre, une entité déjà existante (hé oui, il faut s'appuyer sur quelque chose !), pourquoi pas QUALIBAT, dont chacun a pu apprécier son efficacité … à emmener le RGE au tapis !
Et comme disait Einstein : "on ne résout pas un problème avec les modes de pensée qui l'ont engendré" !

Nous avions, au sein de Build Green, déjà décortiqué, non pas le financement, mais les fonctionnements tant existants que possible, il y a plus d'un an.
Consultable sur le site "Build Green.org", mots clé "RGE", articles "RGE dites-vous ?" et "Après la critique du RGE …"
Publié : il y a 1 an
Gérard Claude, très juste
Publié : il y a 1 an
C'est plutôt que nos dirigeants ne savent plus quoi inventer pour justifier l'extorsion de fond, ne prenez que les contentieux des panneaux photovoltaïque par exemple?.... Des gens qui ne reçoivent jamais de facture des prestataires et qui ne peuvent nullement prétendre aux dégrèvements fiscaux dont ile avaient droit Etc.....Tous ça c'est pour obliger les gens à s'endetter tout simplement
Publié : il y a 1 an
Publié : il y a 1 an
Toujours des nouvelles obligations, contraintes, il faut plus rien entreprendre dans se pays il est complètement vérolé
Publié : il y a 1 an
Nos dirigeants ne savent plus quoi inventer pour explorer vos comptes en banque sans ce soucier si vous en avait les moyens, c'est mêmes dirigeants omettent bien ne nous parlez des tromperies concernant le photovoltaïque...C'est à dire des gens qui ne peuvent pas défiscaliser parce que ils n'ont jamais reçu la facture acquitté des prestataires qui exécutent les installations sous le gîte des grands groupes semi-privés......
Publié : il y a 5 mois
Et toujours un grand silence sur la volonté d'aider les mises en oeuvre des matériaux bio sourcés.
Répondre à ce sujet
Les passoires thermiques prochainement interdites de location ?
Menu
×