Limites légales de la discussion technique

par Olivier Herman il y a 5 ans
6 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 5 ans
Lors d'un règlement de sinistre, l'assureur qui tait un avantage dont l'assuré pourrait bénéficier, ne commet-il pas un délit d'initié ?
Publié : il y a 5 ans
On ne peut pas parler de délit d'initié qui relève du droit pénal des affaires et concerne des opérations boursières.
Je dirais qu'il s'agit d'une forme d'escroquerie et de non respect du devoir de conseil.
Publié : il y a 5 ans
De toute façon les assurés seront perdant, il ne seront jamais remboursé a hauteur de le préjudice!!
Publié : il y a 5 ans
Linteret justement est de faire appel a un courtier specialise qui juridiquement est le mandataire de son client
il faut eviter de traiter avec une ste d assurance depourvu d intermediaire independant
Publié : il y a 4 ans
D'où l'intérêt de faire appel à un expert d'assuré, donc indépendant de l'assureur, qui conseillera et guidera l'assuré dans la résolution de son sinistre : compréhension des clauses contractuelles, connaissances des démarches et anticipation.
Cette possibilité est très souvent prévue dans le contrat d'assurance, et financée par l'assureur !
Répondre à ce sujet
Limites légales de la discussion technique
Menu
×