"Nous allons aller chercher les artisans qui travaillent mal", E. Wargon

par BATIACTU il y a 2 mois
LUTTE CONTRE LA FRAUDE. La secrétaire d'État à la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon, a une nouvelle fois évoqué le lancement d'un plan de lutte contre les fraudes aux travaux énergétiques.
Lire l'article sur Batiactu
9 réponses à ce sujet
Publié : il y a 2 mois
Après s'être aperçus qu'il fallait d'abord bien déterminer, concevoir au cas par cas, quels sont les travaux pertinents, les Pouvoirs Publics découvrent maintenant qu'il y a des artisans qui travaillent mal. Eh oui... Ils en sont à l'étape n°2, on progresse.
Il faut une expertise indépendante, pour :
étape n°1 = bien concevoir
étape n°2 = bien déterminer qui fait quoi
étape n°3 = suivre les travaux pour maîtriser la qualité de réalisation et les délais.
Allez, encore 2 ou 3 ans, et les Pouvoirs Publics prendront peut-être conscience que ce management d'une opération de construction existe déjà, que ça s'appelle "la maîtrise d'oeuvre", qu'elle est exercée par les architectes.
Publié : il y a 2 mois
Ca fait des années que des remarques ici expliquent ce qu il faudrait faire mais ces élites n en tiennent pas compte.
Publié : il y a 2 mois
Bonjour M. Espagno,
Merci d'avoir aussi bien exprimé les rancœurs que je traîne depuis des années.
A défaut dans l'immédiat de mettre en place des "Gendarmes du bâtiment", votre étape 3 est pour moi prioritaire.
Cordialement,
Didier Pierrache
Publié : il y a 2 mois
La prof est fâchée et va nous dire enfin qui "travaille mal". On ne sait pas trop comment elle va faire, mais elle est scandalisée, c'est déjà un grand pas en avant.
1 200 000 artisans en France ... On gagnerait du temps à rechercher quel ministère "travaille mal" ...
C'est si compliqué que ça d'instaurer un droit d'exercice lié à des compétences, via une inscription à un organisme agréé qui contrôle a minima la formation initiale ou l'expérience ?
Publié : il y a 2 mois
Il va sans dire (mais ça va mieux en le disant) que s'il y a des artisans qui travaillent mal, il y en a qui travaillent bien, et même parfois très très bien, et auprès de qui les architectes ont plaisir à apprendre.
Quant à savoir qui, a priori, qui est fiable et qui ne l'est pas, il existe bien entendu Qualibat, mais à mon avis rien ne remplacera la connaissance directe et en temps réel (pour employer une expression à la mode) de l'architecte qui a un réseau d'artisans qu'il connaît bien et qui évolue en permanence.
Publié : il y a 2 mois
Parfaitement de votre avis.
Un indicateur potentiel non négligeable : l'assureur pourrait participer à l'agrément de l'artisan, et le versement des aides soumis à la présentation d'une attestation RC décennale (avec un domaine d'activité approprié !)
.
Mais rien de plus inutile que le verbiage des administreux : après avoir inventé le mot "écodélinquant" qui ne veut rien dire, peut-être ont-ils la conscience tranquille ? On aurait pu penser que "escroc" "margoulin" ou "voyou" faisait l'affaire et ne nécessitait pas 6 mois de blabla préalable pour se sentir subitement scandalisé.
Publié : il y a 2 mois
Artisan électricien, j'ai fait les trois jour de formation RGE mais ne risque pas de perdre du temps avec la paperasse. Ces multitudes d'aides ne sont là que pour doper les ventes. Normale que les requins exploite le filon. c'est le monde d'aujourd'hui...Donc du contrôle ou simplement plus d'éthique à tous les niveaux en commençant par nos politiques
Publié : il y a 2 mois
Tout n'est que fumisterie, le seul et vrai problème bien Français c'est avant tout la pratique du moins disant qui commence par les services publics, les très grosses entreprises souvent filiales d'EDF qui usent de la même pratique avec en plus des règlements à perte de vue. Toutes ces maladies se sont propagées jusque vers les particuliers qui recherchent la lune pour 1 €. Il y a quelques jours une enquête à dénoncé Paris comme étant la ville la plus sale de l'Europe, mon constat est que c'est le pays France qui devient le plus sale de l'Europe. Quelle relation ? simple, de la fainéantise généralisée à la communiste et le travail dans tous les domaines s'y ressent. Je ne voudrais pas border le problème normatif de type NFC souvent conflictuelles avec les normes NFEN ou simplement EN parce que là aussi la France est le dernier de la classe avec un retard souvent cumulé sur 10 à 20 ans mais les certifications obligatoires en cascade qui n'existent que pour faire quelques milliers d'emplois de fainéants en créant de fait des charges supplémentaires tout en imposant les normes NFC qui de fait impose du matériel conforme à ces normes et fabriqué en faibles quantités donc plus onéreux et souvent en rupture de stock. Stock qui est un autre problème Franco-Français en raison des taxes qui y sont imposés. Enfin, un problème qu n'est pas simple mais toujours et encore lié à la main mise de l'Etat sur tout. Le système communiste ou / et totalitaire d'un Etat d'irresponsables et d'incompétents seulement capables de créer des "aides" lesquelles ne sont jamais gratuites et qu'il faut payer d'une manière ou d'une autre. Taxes, Fainéantise, travail mal fait etc. cercle infernal de l'idiotie communiste qui n'a jamais fonctionné dans aucun pays sauf à l'appauvrir. Hélas la très grande prétention Française marque le pas et bouche toute vison d'avenir.
Publié : il y a 2 mois
L'Etat arroseur est scandalisé de se faire arroser !
C'était couru d'avance, comment peut-on être aussi imprévoyant ou aussi cynique ?
Voilà ce qui se passe quand on attaque un vrai problème, celui des passoires thermiques, par une simple campagne de marketting qui laisse croire aux gens que ça ne coûte rien ("j'isole pour 1 euro", slogan débile !)
Quel est l'effet imparable et immédiat ? Des margoulins de tout poil, sans aucune compétence professionnelle mais dotés d'une avidité sans scrupule, se ruent sur la bête, et harcèlent le client naïf et ignorant, pour s'engraisser sur le dos du contribuable.
En l'occurrence, c''est l'Etat qui a failli, non pas les artisans à qui on essaie de faire porter le chapeau. Ce sont d'ailleurs eux qui ont été les premiers à dénoncer des pratiques frauduleuses qui leur portent tort.
Assez d'hypocrisie !
Répondre à ce sujet
"Nous allons aller chercher les artisans qui travaillent mal", E. Wargon
Menu
×