Obligation de travaux, le débat continue

par BATIACTU il y a 4 mois
PASSOIRES THERMIQUES. Un amendement prévoyant l'entrée en vigueur d'une forme d'obligation de travaux de rénovation énergétique est soutenu par le réseau pour la transition énergétique (Cler). Pourtant, l'idée est loin de faire l'unanimité. Explications.
Lire l'article sur Batiactu
9 réponses à ce sujet
Publié : il y a 4 mois
Les politique deviennent en France de plus en plus cinglés ! L'avertissement des GJ ne leur a pas suffit, ils iront jusqu'à l'affrontement total et irréversible.
Publié : il y a 4 mois
Nos aînés ont déjà donné. En 1948, une loi a bloqué tous les loyers des logements sans confort. S'en est suivie une crise du logement qui a culminé avec l'appel de l'Abbé Pierre en 1954, crise qui n'a pu être réglée qu'à coup de bulldozer, en construisant des immeubles au kilomètre, ceux-là justement qui constituent les passoires thermiques qu'on veut éradiquer.
Le Cler sont des ayatollahs de la performance énergétique. Il faut dire que c'est leur unique raison d'être.
Publié : il y a 4 mois
Sachant ce que l'on sait ouvertement sur le DPE et de ses grandes manipulations de chiffres, on est sur que le taux de passoires thermiques est bien plus élevé que 47% ! .. dixit 'Que Choisir' et la Communauté Européenne !

Dispositif des Certificats d'économies d'énergie :
Voilà des sommes qui sont recueillies car les entreprises polluent l'ensemble des Français.
Ces sommes devraient servir à l'ensemble des Français, pas à une minorité d'investisseurs qui profitent du crime.
Ces sommes devraient servir au remboursement de la dette nationale !

Quant aux investisseurs immobiliers, publics ou privés, pourquoi devraient-ils être aidés particulièrement ?
Aident-on les boulangers, les dentistes, etc ...?
Pourquoi aident-on les gros investisseurs alimentaire au niveau de la PAC, et pas ceux qui font du bio ?
Pourquoi ces inégalités alors que notre emblème est 'liberté, égalité, fraternité' ?
Pourquoi donner des aides à ceux qui font des bébés ? ils n'aiment si peu les enfants qu'ils n'en feraient pas sans du fric ?
Arrêtons au moins ces aides à 2 enfants maxi !
Faire des enfants c'est un don d'amour, pas une rente de fric, pas un métier lucratif pour certaines familles nombreuses !

A quand une aide pour aller 'pisser' ? Je me retiens depuis longtemps déjà !!!

Plus personne ne fait rien et attend 'son aide' .. vive la France !

François Laurent : 'Gj' = Gilets Jaunes
Publié : il y a 4 mois
Cette obligation aurait du arriver à la place de la RT2012 qui ne concerne que 1% des lgts (part de construction chaque année).
Il y a bien plus à gagner sur la réno que continuer à grapiller du CEP sur du neuf.

@JusteAnti... : tout à fait d'accord sur les aides
Publié : il y a 4 mois
Les Gilets jaunes tiendraient-ils tant que ça à leurs passoires thermiques et à leurs vieux diesels ? Au nom de quoi ? D'un attachement irréductible au bon vieux temps où on ne nous emmerdait pas avec les économies d'énergie et la pollution de l'air ? C'est vrai ça, c'était tellement mieux avant !…
Publié : il y a 4 mois
On voudrait tuer la rénovation, qui est déjà tellement fragile et surtout pour l'habitat individuel en province, qu'on ne s'y prendrait pas autrement.
De nombreux bâtiments de bourg et de campagne sont tout simplement abandonnés car déjà non rénovables pour des raisons administratives folles (PLU, préemption...).
Y ajouter une réglementation thermique universelle, c'est tout simplement délirant.
On devrait inciter d'une part et surveiller d'autre par (visite d'expert en chantier) mais imposer sans distinction ni nuance est une hérésie sectaire.
Et je rappelle que personne ne souhaite habiter dans une passoire thermique. Seuls les bailleurs indélicats font volontairement l'impasse sur l'énergie - et le confort, et la sécurité.
Publié : il y a 4 mois
Discutons, tergiversons, freinons, faisons des petites mesures, un pas en avant, deux en arrière, .... Et c'est quand qu'on agit vraiment ?
Publié : il y a 4 mois
Le CLER privilégie les économies d'énergie au besoin de ménages d'être tout simplement logés. Sa proposition laisserait à la rue, dans les garages, dans les sous sol des milliers de personnes , d'enfants ; ou en surpeuplement dans des logements exigus. Les ménages pauvres qu'on interroge préfèrent un logement même mal chauffé à pas de chauffage du tout! (Je suis bénévole dans une association de logements d'insertion )
Et sa proposition ne peut fonctionner en copropriété.
Il vaut mieux agir au moment de l' achat du logement avec un tiers financeur.
Alain Jacq
Publié : il y a 4 mois
Un de mes amis possède un appart sur l'Ile Saint Louis (Paris). Il est déjà âgé et l'a acquis depuis longtemps, quand ce n'était pas exorbitant ... D'après lui, la population de l'Ile Saint Louis a été divisée par trois depuis 40 ans et la plupart des logements ne sont pas habités. Par exemple, dans son immeuble, une riche américaine possède un logement évalué à 7 M€. Elle vient en France une semaine par an et va à l'hôtel .... C'est sans doute un bon placement car le m² prend 5% par an en moyenne. Et des exemples de ce type, il y en a plein à Paris et ailleurs. Quand on voit le nombre de gens qui dorment dans les rues ??? Ne faut il pas faire payer ceux qui en ont les moyens ?
Répondre à ce sujet
Obligation de travaux, le débat continue
Menu
×