Paris rêve d'une taxe unique contre les logements sous-occupés

par BATIACTU il y a 8 mois
CRISE DU LOGEMENT. L'idée fait son chemin dans les couloirs de l'Hôtel de ville et ceux du Palais Bourbon depuis déjà quelques années. Tiraillé entre la vacance de logements et l'explosion des locations de courte durée, Paris souhaite fusionner deux taxes afin de créer un impôt unique "pour la mobilisation des logements sous-occupés" . Objectif : inciter les propriétaires à privilégier la location ou à privilégier la chambre d'hôtel plutôt que monopoliser un bien pour des occupations occasionnelles.
Lire l'article sur Batiactu
13 réponses à ce sujet
Publié : il y a 8 mois
Il n'y a plus aucune liberté possible.
Publié : il y a 8 mois
Taxer taxer taxer taxer.
Si on pouvait quantifier et taxer la co....ie, l'Etat en aurait fini avec le déficit.
Plutôt que surtaxer encore des propriétaires écoeurés par des règles qui ne protègent que les locataires en toutes circonstances, peut-être faudrait-il envisager de leur redonner quelques droits ... cela libérerait à n'en pas douter des milliers de logements qui aujourd'hui coûtent moins cher en restant vides qu'avec un locataire indésirable inexpulsable.
Publié : il y a 7 mois
Notre sacro-sainte "liberté individuelle" française doit être ré-interrogée dans le cas des villes à marché immobilier tendu : doit à la propriété vs droit au logement... A Paris, ce sont près de 15 % de logements vacants ou secondaires, qui ne profitent pas à des personnes qui TRAVAILLENT à Paris et se voient donc contraintes de vivre en périphérie et d'effectuer de longs trajets chaque jour... D'autant plus qu'outre la pénurie de logements, les envolées immobilières ne permettent plus aux classes moyennes d'acheter à Paris.
Publié : il y a 7 mois
il y a quelques temps il existait un grand pays appelé URSS , tout appartenez à l'état qui gérait à sa guise ; on sait ce qu'il est advenu ........
Publié : il y a 7 mois
A quand les taxes sur les voitures qui roulent moins de 5000km/an ou pour ceux qui ne "consomment" pas de viande ?
Publié : il y a 7 mois
Une idée valable car au lieu de construire toujours plus de neuf restant à moitié vide, ne vaut il pas mieux inciter chacun de nous à occuper plus et plus longtemps nos logements ? Dan Paris, il y a beaucoup de logements inoccupés longtemps. Il y a aussi des personnes seules dans de grands appartements. Taxer l'inoccupation, pourquoi pas ? C'est une façon de s'attaquer aux profiteurs de tout genre. Mieux encore, une action sociale rassurante pour que des personnes âgées seules puissent héberger des jeunes en toute sécurité.
Publié : il y a 7 mois
Les idéologies uniques en France sont les TAXES ! Quel que soit le problème il doit être résolu par une TAXE !
Les alertes avec les mouvements des GJ n'ont rien changé la seule religion acceptable en France est celle des TAXES.
Il faut croire que la seule solution pour enrayer la culture des TAXES est la kercherisation par le vide de tout ce qui s'apparente et qui est lié d'une manière ou d'une autre à la politique y compris associations, fondations et ONG.
Publié : il y a 7 mois
Il faudrait revoir la législation... Un propriétaire peut difficilement se séparer d'un locataire alors que l'inverse n'est pas vrai. 0 équité ni liberté, d'où le fait que les proprios n'ont plus envie de louer....ce n'est pas en taxant encore et davantage que cela incitera à louer
Publié : il y a 7 mois
les objectifs sont louables mais les moyens dangereux : historiquement, par exemple, la loi de 48 sur les loyers a conduit à une dégradation grave du patrimoine qui n'a été rattrapée et à grand coût ( répercuté sur le prix du M2) que dans les années 90; par ailleurs, rien n'empêche un propriétaire qui dispose d'un logement totalement ou partiellement inoccupé de passer en SCI et de le louer fictivement ou pas et d'échapper à cette fameuse taxe; en fait c'est ce que font déjà les propriétaires riches ( visés dans le commentaire à la fin) tandis que les classes moyennes qui de disposent pas de l'agilité juridique suffisante vont encore passer à la caisse. Il faudrait se concentrer davantage sur l'extension de l'offre d'aménités urbaines au delà du centre de Paris pour détendre le marché , car sinon , les taxes vont encore concentrer les riches qui peuvent payer ou échapper à l'impôt dans le centre et faire fuir les classes moyennes - ce qui est déjà le cas
Publié : il y a 6 mois
Le grand rêve permanent des Elus de la France "LES TAXES" rêve qu'ils ont l'ambition d'imposer à toute l'Europe et de mettre en place "l'EURORÊVE" plus grand et plus beau encore qui viendra en renfort des rêves nationaux ! Il ne reste plus qu'un petit pas à faire mais avec les listes Françaises en course on risque de d'assister à un remix de l'Eurovision.
Publié : il y a 6 mois
L' idée géniale des politiques Taxer et encore taxer. Pourquoi ne pas taxer les malades pour les soigner? taxer les chômeurs pour leur donner du travail, Si 400 000 étrangers n' arrivaient pas tous les ans en France depuis plus de 70 ans il y aurait 3 logement par habitant. et les loyers seraient 50 fois moins cher.
Les taxes ne font qu' aggraver la précarité. Les politiques sont bien des pauvres d' esprit. Eux qui ont fait des grandes écoles à plus de 200 000 euros par an payé par le contribuable.
Ce sont toutes ces taxes qui sont responsable de la crise que nous traversons et nous ne nous en sortirons pas en ajoutant d' autres taxes bien au contraire. pour sortir de la crise et redonner le pouvoir d' achat il faut supprimer plus de 60% des taxes pour que l' argent circule dans l' économie et ne partent pas directement dans les caisses de l' état et les poches de ces demeurés de politiques.
Publié : il y a 6 mois
D idalgo à macron il n'y a qu'un pas : tuer la caisse moyenne . Également regardez les donc ces enfoirés foutent le camp du gouvernement qui les nourri grâcement depuis des mois pour la mairie de Paris. Et que on ne me dise pas que ces voyous sont intégres et aiment la France. .. ils aiment le pognon et c'est tout ...
Publié : il y a 6 mois
Eh OUI vous l'avez bien dit et après demain ce sera idem pour les Municipales et après cela de nouvelles Présidentielles. Les escrocs de la politique ne vivent plus que pour les élections et leur pognon, tout comme la majorité des instances locales il suffit pour cela de regarder le train de vie des nouvelles régions.
Répondre à ce sujet
Paris rêve d'une taxe unique contre les logements sous-occupés
Menu
×