Pénurie de métaux rares : la transition énergétique est-elle menacée ?

par BATIACTU il y a 2 semaines
ANALYSE. Une étude récente met le doigt sur un potentiel problème d'avenir : le risque de pénurie pour certains métaux impliqués dans la transition énergétique. Celle-ci en est-elle réellement menacée ? Décryptage avec Gaétan Lefebvre, économiste des ressources minérales au Bureau d'études géologiques et minières (BRGM).
Lire l'article sur Batiactu
13 réponses à ce sujet
Publié : il y a 2 semaines
La transition énergétique à la mode française repose exclusivement sur l'électricité et donc sur les batteries à haute capacité, ce qui nécessite un volume de terres rares impossible à tenir.
Il est urgent d'évoluer vers l'usage de l'hydrogène gazeux ou en pile à combustible. Les moteurs à combustion à hydrogène fonctionnent bien aussi.
Publié : il y a 2 semaines
l'eau n'est pas en pénurie........chacun peut produire de l'hydrogène, gratuit...et non taxable.........le problème est d'ailleurs là: non taxable........
Publié : il y a 2 semaines
l'hydrogène n'est pas 1 énergie primaire. Pour faire de l'hydrogène avec de l'eau il faut de l'électricité taxable. Il n'y a pas d'énergie dans l'eau. La solution c'est des voitures plus petites et moins de déplacement en voiture. plus de train, vélo, bus.
Publié : il y a 2 semaines
"chacun peut produire de l'hydrogène, gratuit...et non taxable !" Professeur Nimbus produit son hydrogène dans sa cuisine, sur son petit réchaud à gaz, fastoche… et il est même prêt à vous en vendre, au black bien sûr, faudrait quand même pas que l'Etat s'avise de vouloir prélever de la TVA là-dessus ! Si la connerie pouvait servir à faire fonctionner les bagnoles, on ferait de sacrées économies, car c'est une ressource indéfiniment renouvelable et inépuisable…
Publié : il y a 2 semaines
OUI merci Mr Beaufils "l'hydrogène n'est pas une énergie primaire puisque pour faire de l'hydrogène avec de l'eau il faut de l'électricité"
D'accord aussi avec Mrs Speer et Thibauld: important et exact est le fait que l'on peut générer de l'électricité avec le soleil. Ce concept qui autorise l'autoconsommation de l'énergie solaire produite en été avec le voltaïque lorsque le soleil est abondant permet aussi grâce à l'hydrogène de stocker l'énergie électrique pour assurer le besoin en hiver.
Ce concept n'est autre que "la SWE de l'hydrogène".

La phrase de Mr Beaufils "Il n'y a pas d'énergie dans l'eau" est par contre FAUSSE.
L'énergie thermique contenue dans l'eau et négligée par Jacques Attali dans le livre "300 résolutions pour la France" est au contraire considérable dans la mesure où sa température n'est pas trop proche de 0°C et du point de congélation. Ce concept n'est autre que "la SWE de l'enthalpie"

La complémentarité de ces deux concepts expliquée en détail dans mon livre "La Solar Water Economy avec la rivière" est à l'évidence l'orientation à prendre pour assurer dans notre pays une transition énergétique réussie nous permettant à terme d'abandonner le nucléaire et la combustion pour assurer les besoins en énergie de la voiture individuelle et de l'habitat. Ceci en montant aux autres pays du monde l'exemple de ce qu'il faut faire

Les mouvements financiers mis en place par l'État concernant la fiscalité et les taxes doivent à l'evidence être assurés en tenant compte de cette réalité. Ceci sans porter préjudice à l'autoconsommation de l'électricité et en tenant compte du social, de l'environnement (l'écologie) et de l'économie.
Publié : il y a 2 semaines
Lorsque je dis que l'énergie contenue dans l'eau est considérable je voudrais préciser ceci:

Considérable particulièrement en ce qui concerne la mer.

Importante pour la rivière en zone urbaine grâce à l'apport thermique de l'eau géothermale profonde permettant de réduire le coût des infrastructures tuyauteries.

Importante aussi en zone rurale proche de la rivière en zone alluvionnaire grâce à l'eau des nappes libres lorsque du terrain en pleine terre est disponible pour forer.
Publié : il y a 2 semaines
Tout est une affaire de taxes et de fric. Le compteur linky par exemple va servir à faire payer beaucoup plus cher l'énergie utilisée pour la recharge des batteries. Reste que la cela va être un peu compliqué à déterminer et que l'on risque une fois de plus de payer une facture assez salée pour la consommation dans certaines tranches horaires. Autre exemple, l'énergie photovoltaïque qui ne se développe pas en France pour la consommation personnelle ! toujours une histoire de fric. Maintenant qu'il faut s'attendre à une pénurie de métaux rare, n'est qu'un argument pour les imbéciles car le mot "rare" veut tout dire.
Quant on est gouverné de toute part par des escrocs financiers il faut bien s'attendre à une fin tragique car rien d'autre ne les arrêtera. Les extrémistes qui prônent moins de voitures, des véhicules plus petits , etc. sont les mêmes crétins qui habitent certainement à Paris et qui n'ont ni enfants ni famille vieillissante à charge.
Le Pays France est gouverné par des escrocs et la grande majorité de Français devenus des loques d'une idiotie sans égal sauf leur prétention.
Publié : il y a 2 semaines
Ce n'est pas un risque, mais la certitude d'une arrivée prochaine, et l'annonce d'une catastrophe écologique dans les pays d'origine de ces métaux, personne n'ira faire un rapport sur les conditions d'exploitation des mines, pas plus que l'on ferme les yeux sur le non recyclage des métaux rares (moins de 3 pour cent)
On ne s'est pas encore engagé dans une économie de l'utilisation pour satisfaire la facilité d'une économie de production.
Publié : il y a 2 semaines
Bonjour

La CORÉE DU NORD, détient une immense réserve de terres rares, pendant, que Donald TRUMP était largement critiqué pour des raisons de politique intérieur, il se souciait de pactisé avec le dirigeant de la CORÉE du NORD.

Certains s'offusquent, mais nos grands pays occidentaux, eux , plaçaient des dictateurs sanguinaires à la tête des pays émergeant pour les piller en organisant le chaos, et le désordre dans ces pays, et les empêcher d'avoir une politique stable.

Il ne faut pas non plus oublier que les alliés vainqueurs de la seconde guerre mondiale se sont partagés les criminels du régime NAZI, pour récupérer leurs travaux.
Avec la guerre contre le JAPON, les EU, eux ont pactisé, avec les criminels, qui ont organisé la zone 731, pour récupérer les travaux et le résultat des expérience sur les cobayes humains.
Ce camp de la mort japonais était dirigé par le général Shirō Ishii,

En 1947, un pacte secret est conclu entre le général Douglas MacArthur et Shiro Ishii.
Ce pacte lui garantit l'immunité et le secret sur les atrocités commises en échange des résultats qu'il a obtenus.

Une entente est conclue et tous les membres de l'unité sont exonérés de poursuites, et ils reçoivent en plus une allocation à vie.

Certains médecins capturés par les Soviétiques sont toutefois jugés en 1949 lors du procès de Khabarovsk, mais cela ne représente que 12 membres de l'Unité, Shiro Ishii n'est pas inquiété.

Un maître de conférence en histoire à l'Université de Cambridge, écrit que Shiro Ishii a donné plus tard une conférence dans le Maryland à propos des armes bactériologiques.
D'autres sources disent qu'il est resté au Japon, et il meurt d'un cancer de la gorge le 9 octobre 1959.

Mais, le JAPON est devenu un pays fréquentable, et principal allié des EU dans la région.

Alors maintenant en 2018, qu'un chef d'état s'arrange avec un dictateur pour être le premier servi avec les terres rares, c'est un cavalier de s'indigner pour les relations avec dictateur de plus.

Au moins, le marché des terres rares peuvent ramener la paix et la réunification des deux CORÉES ne sera toujours ça de pris.

La CORÉE à été partagée entre l'URSS, et les EU à la fin de la seconde guerre, pour les alliés, le CORÉE était une prise de guerre.
Ce pays avait été dominé par l'Empire du JAPON depuis 1905, la CORÉE était sous un protectorat japonais, les Eu avaient aussi largement contribué, à e protectorat, qui devenue une occupation, et en 1910 c'est devenu un traite d'annexion, et l'Empire du JAPON a mené une répression très dure contre les opposant, et ceux, qui voulaient leur indépendance ; .

la CORÉE est divisée à hauteur du 38ème parallèle en deux zones d'importance à peu près égales.

Une guerre sur fond de guerre froide s'est déroulée en la CORÉE du NORD, sous influence soviétique, et DU SUD sous influence OCCIDENTALE, principalement sous la domination des EU.

L'ONU a voulu un gouvernement unique de la CORÉE sous tutelle sous sa tutelle , et en 1948, les négociations avaient échouée, et la CORÉE s'est retrouvée v divisée en deux sous les influences respectives des EU, et de l'URSS.
Ce conflit à duré de 1950, à 1953, mais couvait depuis le partage de 1945, et la fin des négociation de 1948.

Dans cette séparation, nous trouvons encore le mal, que les affairistes ont laissé derrière eux, eux, ils n'ouvraient, que pour s'enrichir.

Ce long message permet de situé un contexte préexistant le début du 20 eme siècle.

Cordialement
DURAIL
Publié : il y a 2 semaines
J'aime bien l'idée que voilà encore des métaux rares dont la France va avoir impérativement besoin et pour lesquels elle sera totalement dépendante, parce qu'elle ne pourra pas reproduire le modèle de l'uranium au Niger. Ce qui m'étonne, c'est que la "start up" nation n'investisse pas énormément sur le recyclage de ces métaux, puisqu'en plus, nous sommes encore dans un modèle d'obsolescence programmée....
Publié : il y a 2 semaines
Et la criticité sur les autres ressources fossiles ? …
Publié : il y a 2 semaines
Le problème du recyclage des métaux rares est assez simple, aujourd'hui pas assez rentable car pas asse de production utilisant ces métaux en France; ensuite dès que vous voulez produire et vendre des métaux recyclés vous perturbez le marché primaire qui va faire tout ce qu'il peut pour vous barrer la route du carnet de commandes des clients, il faut donc pouvoir tenir, donc avoir aussi un marché national fort.
Je finirais en priant le lecteur de ce post de penser à consulter la notice 'participation au recyclage' des produits qu'il achète et pense aux frais de collecte, tri, process, et commercialisation. Chez nous on ne paye même pas pour les frais de collecte, donc lorsque des gens sérieux s'intéressent au recyclage, on se contente de mettre en container et d'expédier là ou d'autres font leur marges. Par exemple les déchets de carte d'ordinateurs que l'on traite très bien en Suède et avec un bon profit. C'est des marges, donc des emplois et des taxes qui ne sont pas crées chez nous. Mais c'est plus simple et sans risque.
Et tant que nous n'aurons que des politiciens qui n'ont connu que les écoles d'administration, ou de hauts fonctionnaires qui pantouflent dans les grands corps de l'état, il en sera ainsi.
Pour créer, il faut imaginer après s'être confronté au réel.
Publié : il y a 1 semaine
La bolivie avec son immense désert d'Uyuni provenant d'un ancien lac salé pourrait bien devenir l'Arabie saoudite du lithium en laissant à la "Solar Water Economy de l'hydrogene" le temps de se mettre en place. Voir
http://www.infoenergie.eu/riv+ener/source-energie/SWE.htm

En effet près de la moitié des réserves mondiales de lithium, composant rentrant dans la fabrication des batteries seraient en effet concentrée dans ce désert.

La raison pour laquelle le monde ne passera pas directement au tout électrique
tient essentiellement à notre modèle économique basée essentiellement sur la fiscalité des produits fossiles. Cela est peut-être regrettable mais on n'est pas près d'abandonner cette fiscalité inscrite dans la façon de concevoir notre économie et dans l'absolue nécessité de réduire nos consommations en énergie fossile.

Le monde devrait connaître pour cette raison une période transitoire basée sur les systèmes hybrides qu'il s'agisse de la voiture individuelle ou de la chaufferie des immeubles. Ceci avec la voiture individuelle type hybride rechargeable et la chaufferie hybride telle qu'elle est décrite dans le "cas pratique" de mon livre « La solar Water Economy avec la rivière ». voir

http://www.infoenergie.eu/chargement/A.htm
Répondez à ce sujet
Pénurie de métaux rares : la transition énergétique est-elle menacée ?
Menu
×