Pieux vs injection pour le soutènement

par René Moreau il y a 1 an
Bonjour,
Lorsque le sol est vraiment meuble, aller chercher le dur n'est pas toujours possible, notamment lorsque la construction se fait sur d'anciens marais asséchés. Le risque d'affaissement de la dalle est réel et il faut donc trouver des parades pour faire en sorte que cette daller ou les fondations, ne se désolidarisent pas. Précautions d'avant chantier ou solution dans un cadre de réhabilitation, merci de m'apporter des idées.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Bonjour,
Tu fais bien d'aborder les deux cas car la solution n'est pas forcément la même pour du neuf ou de la rénovation. Là où, dans le neuf, le plus simple sera souvent de couler des pieux ou des micro-pieux pour s'inspirer, quelque part, de l'idée de maison sur pilotis, dans le cas de rénovation, ce serait trop compliqué et la meilleure technique est alors celle de la résine injectée, pour moi.
Publié : il y a 1 an
Bonjour,
Je confirme en grande partie ce qui vient d'être dit. Les pieux sont la meilleure solution en neuf. Il en faut une dizaine environ et ne demande pas trop de temps de main d'œuvre et des matériaux pas trop chers. Les micro-pieux sont moins intéressants car il faut, au final, plus de travail et ils vont chercher moins loin dans le sol.
Pour du neuf, en effet, le principe revient à percer des trous dans des angles de carrelage pour ne pas trop détruire et à injecter de la résine. Elle aura un pouvoir de gonflement d'environ 30 fois son volume et sa portance se multiplie par 3. Elle possède une résistance éprouvée d'une cinquantaine d'années, au moins.
Publié : il y a 1 an
Super pour vos informations. J'ai bien trouvé ce principe de résine pour la rénovation qui semble la solution la moins destructive et la plus facile à mettre en œuvre, sans avoir à intervenir avec du matériel démesuré.
Répondre à ce sujet
Pieux vs injection pour le soutènement
Menu
×