Pompes à chaleur : "chacun doit être acteur de la qualité"

par BATIACTU il y a 4 mois
FILIERE. Afin de sensibiliser davantage les particuliers à la question cruciale de la qualité et de lutter contre les éco-délinquants, l'Association française pour les pompes à chaleur (Afpac) a réuni l'ensemble des acteurs et prépare une charte qui sera officiellement présentée en novembre 2019 lors du salon Interclima.
Lire l'article sur Batiactu
8 réponses à ce sujet
Publié : il y a 4 mois
On parle de qualité d'installation et la photo d'illustration montre un installateur qui a gentiment fait exploser le crépi.
Publié : il y a 4 mois
effectivement.
le côté esthétique des installations passe totalement à la trappe comme dans tout travaux d'ailleurs
Publié : il y a 4 mois
Et surtout ne pas se faire avoir !
Des arnaqueurs de première vous mette une note de plus de 20 000euros alors que ce n'est pas du tout le tarif, ah c'est du beau.
Toujours faire en sorte de te ne rien signer, et surtout comparer avsc des grandes entreprises qui eux savent réellement !
Publié : il y a 4 mois
Sylvie- Gini, donc tout les artisans sont mauvais ? Sauf que les grandes entreprises font faire la pose à des Artisans esclaves...
Chez les artisans comme ailleurs, il y a des mauvais mais aussi des bons ...arrêtez de choisir le prix et vous verrez les choses différemment ...
De toute façon, rien ne coûte 1€ (sauf chez BABOU ...), tout travail a un prix donc le 1 € ne permet pas d'avoir du bon travail ...
Publié : il y a 4 mois
Même les PAC aux normes actuelles très bien installées, sans erreurs, sont de qualité insuffisantes, car elles vont devenir interdites hors normes bientôt sans fin, comme depuis plus de 20 ans :
[quote]aujourd'hui cette règlementation est le principal moteur du renouvellement des installations qui doivent être remises aux normes sur le marché du froid. En outre, suite à la mise en place des quotas, certains producteurs (de fluides) ont décidé d'arrêter la production des fluides à fort PRG provoquant une pénurie ainsi qu'une augmentation des prix à l'échelle européenne.[/quote]
Ainsi ce que vous achetez actuellement sera vite interdit hors norme, avant d'avoir amorti l'investissement par les économies réalisées, , obligé à répétition de renouveler l'installation pas du tout amortie; par interdiction du fluide frigorifique mis dedans, économies trompeuses jamais réalisées, car la durée de vie des PAC est bien trop courte, changeant sans cesse pour respecter les règlements qui tournent comme des girouettes :
interdictions futures :
[quote]Chronologie d'interdiction des fluides frigorigènes :
2015 : Interdiction totale du fluide R-22
2020 : Interdiction de mise sur le marché et d'utilisation des fluides R-404A et R-507
2022 : Interdiction de mise sur le marché du fluide R-134a pour les systèmes de réfrigération centralisés multipostes à usage commercial d'une capacité nominale ≥ 40 kW et un PRG ≥ 150 (sauf circuit primaire avec PRG ≤ 1 500 d'une installation en cascade).
2025 : Interdiction de mise sur le marché des fluides R-407C et R-410A pour les systèmes de climatisation bi-blocs contenant moins de 3 kg de HFC avec un PRG ≥ 750.
2030 : Interdiction totale des fluides R-404A et R-507
[/quote]
[quote]Cette mesure a pour but de réduire la quantité totale de HFC disponible sur le marché, de telle sorte que la part de HFC restante (21 % en 2030) sera utilisée pour l'entretien du parc installé et pour certaines applications spécifiques pour lesquelles aucune autre alternative n'existe.[/quote]
Une PAC n'a de sens que si amortie en moins de 5 ans.
https://www.cameo-energy.com/blog/24/retour-sur-la-reglementation-f-gas-ii-sujet-de-preoccupation-majeur-des-acteurs-du-froid
Comme avec les chlorés autrefois, les fluorés HFC mis actuellement à la place des anciens, vont être interdits et vous devrez changer de pompe à chaleur ;
[quote]Une époque s'achève. En 2025, le fluide réfrigérant R410A, le plus répandu dans les pompes à chaleur actuellement mises sur le marché, sera interdit au sein de l'Union européenne. Cette mesure découle du règlement F-Gaz du 16 avril 2014.Celui-ci établit un calendrier pour sortir du marché, par paliers, les gaz avec un potentiel de réchauffement global (PRG, ou GWP en anglais) élevé. La quantité de fluides dits HFC (hydrofluorocarbures utilisés comme fluides frigorigènes, agents d'expansion dans les mousses, les solvants…), dans son ensemble, devra avoir été divisée par cinq d'ici à 2030.
Cette réglementation s'inscrit dans le cadre de la lutte contre le changement climatique. En effet, ces produits représentent 3 % des émissions de gaz à effet de serre [...][/quote]
Les PAC même de qualité aux normes très bien installées, sont comme le diesel autrefois propre, de venu sale, car destinées à devenir hors normes rapidement, et à changer à la moindre fuite du fluide devenu interdit !
Tout ce qui est technique change sans cesse, comme les pesticides, l'aminante et désherbants autorisés avant devenant sans cesse interdits car devenus dangereux !!
On a envie d'être tout de suite aux normes futures de 2100, sans PAC ni nucléaire dangereux, au lieu de changer sans cesse !!
Publié : il y a 4 mois
Attention
Les pompiers à chaleur air eau en particulier Mitsubichi sont inréparables du fait des installateurs incompétents et d'une technique très peu fiable
Publié : il y a 4 mois
Voilà presque 20 ans que j'installe des pompes à chaleurs. Alors, oui, les fluides évoluent et les techniques évoluent et c'est tant mieux. Oui, les pompes à chaleurs sont des produits complexes qui doivent être minutieusement sélectionnées, dimensionnées et maintenues mais, à ces conditions, elles apportent beaucoup de satisfactions à nos clients, tant sur le confort apporté que sur les économies générées.
Aujourd'hui, il nous arrive de remplacer des produits que nous avons installés dans le début des années 2000 mais cela me paraît (et à mes clients aussi) tout à fait normal.
Publié : il y a 3 mois
"Eco-délinquant" !? Quand on évoque des voyous opérant dans le vastissime domaine fourre-tout de l'écologie, a-t'on besoin d'un éco-journaliste qui écrit un éco-article ? Pourquoi inventer un mot aussi ridicule ? L'éco-délinquance serait-elle la quintescence de la délinquance ? ... "Escroc, margoulin, arnaqueur, aigrefin, charlatan, fripouille, malhônnete, filou, crapule, brigand, ...", ça ne suffit pas ?
Répondre à ce sujet
Pompes à chaleur : "chacun doit être acteur de la qualité"
Menu
×