Quel bois pour une pergola ?

par Jean D il y a 2 ans
Bonjour les Bactinautes !!

J'ai l'intention, à titre personnel, de créer un petit espace bien-être dans mon jardin. Pour cela, j'ai pensé à une pergola. N'étant pas forcément un spécialiste en termes d'essences de bois, car je travaille plus généralement l'acier, j'aurais aimé avoir votre avis quant à celle à choisir pour que ma pergola soit à la fois esthétique et résistante. Ma cour est assez exposée, aussi bien à la pluie qu'au soleil, et je sais que tous les bois ne supportent pas aussi bien ces variations climatiques. Après m'être un peu penché sur le sujet, il semblerait que je doive plutôt me diriger vers des essences de classe 2 (pour la partie qui sera sous couverture) et 3 (pour le reste).

Qu'en pensez-vous ?
8 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Je constate que votre réflexion est déjà assez bien avancée quant au choix du type de bois que vous devrez sélectionner pour répondre à vos attentes. Si effectivement la classe 2 est parfaite sous couverture, concernant la classe 3, sachez qu'elle se décline elle-même en plusieurs sous catégories selon les situations. Vous serez alors confronté à un choix entre le 3a et le 3b. Le premier est souvent utilisé pour des constructions où l'eau ne s'accumule pas et s'évapore vite tandis que le second tolère de l'eau plus stagnante qui demande plus de temps à être évacuée.
Publié : il y a 2 ans
Merci infiniment pour cette réponse qui me conforte dans mes premières recherches sur ce sujet. Je vais pouvoir faire ma sélection sans craindre de me tromper et, du coup, profiter longuement de cette installation que j'envisage !
Publié : il y a 2 ans
Bonjour tout le monde,

A préciser que, que ce soit du 3a ou du 3b, le bois est placé au-dessus du sol et non dans le sol. Sinon c'est du classe 4 qu'il faudra prévoir.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tous

Le douglas et l'acacia sont des essences qui peuvent s'envisager.

Des choix souvent intéressants car des bois locaux (production non de localisable, bas carbone....)

Se faire conseiller par les scieries qui pourront vous eclairer sur les conditions d'usage, les parties horizontales pour la terrasse étant par principe plus exigeantes (cl 4)

Éviter le pin traitė par autoclave gavé de polluants

Pour la finition bannir les lasures qui bloquent l'humidité et nécessitent un renouvellement régulier après ponçage.

Soit laisser griser naturellement soit utiliser un saturateur ou encore une "recette maison" de type huile de lin chauffée au bain-marie additionnée de 10% d'essence térébenthine, mélange à appliquer au pinceau ou au pistolet basse pression sur bois si possible tempéré.

Wooddesign89
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tous

Le douglas et l'acacia sont des essences qui peuvent s'envisager.

Des choix souvent intéressants car des bois locaux (production non de localisable, bas carbone....)

Se faire conseiller par les scieries qui pourront vous éclairer sur les conditions d'usage; les parties horizontales pour la terrasse étant, par principe, plus exigeantes (classe 4)

Éviter le pin traitė par autoclave (gavé de polluants) et qui finit souvent par pourrir.

Pour la finition bannir les lasures qui bloquent l'humidité et nécessitent un renouvellement régulier après ponçage.

Soit laisser griser naturellement soit utiliser un saturateur ou encore une "recette maison" de type huile de lin chauffée au bain-marie additionnée de 10% d'essence térébenthine, mélange à appliquer au pinceau ou au pistolet basse pression sur bois tempéré.

Wooddesign89
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tous

Le douglas et l'acacia sont des essences qui peuvent s'envisager.

Des choix souvent intéressants car des bois locaux (production non de localisable, bas carbone....)

Se faire conseiller par les scieries qui pourront vous éclairer sur les conditions d'usage; les parties horizontales pour la terrasse étant, par principe, plus exigeantes (classe 4)

Éviter le pin traitė par autoclave (gavé de polluants) et qui finit souvent par pourrir.

Pour la finition bannir les lasures qui bloquent l'humidité et nécessitent un renouvellement régulier après ponçage.

Soit laisser griser naturellement soit utiliser un saturateur ou encore une "recette maison" de type huile de lin chauffée au bain-marie additionnée de 10% d'essence térébenthine, mélange à appliquer au pinceau ou au pistolet basse pression sur bois tempéré.

Wooddesign89
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tous

Le douglas et l'acacia sont des essences qui peuvent s'envisager.

Des choix souvent intéressants car des bois locaux (production non de localisable, bas carbone....)

Se faire conseiller par les scieries qui pourront vous éclairer sur les conditions d'usage; les parties horizontales pour la terrasse étant, par principe, plus exigeantes (classe 4)

Éviter le pin traitė par autoclave (gavé de polluants) et qui finit souvent par pourrir.

Pour la finition bannir les lasures qui bloquent l'humidité et nécessitent un renouvellement régulier après ponçage.

Soit laisser griser naturellement soit utiliser un saturateur ou encore une "recette maison" de type huile de lin chauffée au bain-marie additionnée de 10% d'essence térébenthine, mélange à appliquer au pinceau ou au pistolet basse pression sur bois tempéré.

Wooddesign89
Publié : il y a 2 ans
Bonjour Rodolphe,

J'ai aujourd'hui appris de nouvelles choses grâce à vous et je vous en remercie. En effet, je ne connaissais pas du tout les effets vertueux du mélange huile de lin/térébenthine.

Je vais le tester sur une petite surface pour observer le résultat au niveau des couleurs.
Répondre à ce sujet
Quel bois pour une pergola ?
Menu
×