Réglementation 2020 : le calendrier initial décalé dans le temps

par BATIACTU il y a 4 mois
RÉGLEMENTATION. Le calendrier initial de la réglementation environnementale 2020 a été décalé dans le temps, a précisé la direction de l'habitat, de l'urbanisme et du paysage (DHUP) lors de l'édition nantaise d'EnerJ-meeting 2019.
Lire l'article sur Batiactu
6 réponses à ce sujet
Publié : il y a 4 mois
Vous vous rendez compte qu'on devient fous?
Publié : il y a 4 mois
Le neuf ne représentant que 1% du patrimoine déjà bâti et ce dernier étant immensément plus énergivore, hormis quelques jusqu'au-boutistes acharnés, l'urgence et la priorité n'est sans doute pas de faire du plus blanc que blanc ... et ce d'autant que l'esprit et la finalité de la RT2012 est largement contourné.
Commençons d'abord par verrouiller et faire de la VRAIE RT2012 ... et surtout attaquons nous à la vraie priorité énergétique et environnementale que constitue la rénovation et sa RTréno moyenâgeuse !!
Publié : il y a 4 mois
Ce n'est pas comme si, il y avait urgence climatique
Publié : il y a 4 mois
Je me demande ou nous allons. il y a tant d'autres choses à faire, par exemple passer tous les bâtiments existants à la norme RT2012. Et puis à combien va revenir le pris du m² avec la Norme RT2020. Je suis constructeur de maisons en bois et je constate déjà au niveau de mes clients qu'ils ne pourront pas suivre dans l'achat d'une maison RT2020. Mes maisons RT2012 avec un chauffage électrique de source nucléaire seront amplement suffisantes pour sauver la planète. Notre bonne vieille terre a besoin que les industriels et certains gouvernements se mettent en face de leur responsabilité
Publié : il y a 3 mois
Faisons une RE2020 ambitieuse avec les aides (PTZ , Pinel, TVA 5,5% etc.) pour ceux qui veulent et peuvent s'y conformer, et laissons faire ceux qui ne souhaite pas en faire continuer à construire de la RT2012 mais sans un centime de subventions publiques.
Vous verrez que tout le monde fera rapidement des bâtiments passifs qui resterons debout pour les 100 prochaines années. Sur 20 ans, entre une maison à RT2012 à 100€/mois et une autre RE2020 à 30€/mois en prenant comme hypothèse 6% de hausse d'énergie, et en mettant un surcout d'investissement de 30k€ dans sa maison on arrive à équilibrer son investissement totalement (sans compter la valeur verte à la revente). Sur 30 ans c'est 58k€, sur 40 ans 123k€, sur 50 ans on économise 232k€ de facture, sur 60 ans 425k€, sur 70 ans 774k€ etc….
Alors bien sûr qu'il faut le faire, financièrement il n'y a pas débat, et le plus tôt sera le mieux. Nos enfants nous diront merci de ne pas leur laisser des passoires thermiques inaccessibles financièrement. Personnellement je me fou totalement de demain, j'ai 43 ans et je suis promoteur de maisons BEPOS et passivhaus, et ce qui m'importe c'est de laisser un monde vivable quand je vais mourir dans 50 ans. C'est maintenant qu'il faut prendre les décisions et arrêter de toujours manquer de courage. Quand à ceux qui disent que leur clients ne pourront plus s'offrir leur service, c'est faux. le prix des terrains s'ajustera automatiquement au surcout de construction, tout simplement. Si cela coute 200 à 400€ de plus par m2, les clients achèterons tous des terrains moins cher, le foncier arrêtera de flamber et on rentrera chez nous en étant fier de faire notre métier et de construire de la qualité pour 100 ans
Publié : il y a 3 jours
Nous sommes une agence d'architecte sur Nantes (SoléCité Scop d'architecture).
Nous avons livré en 2014 un ensemble de 9 maisons individuelles à Nantes pour un budget de 1 461,80 €HT/m². Pas de label, pas d'aide particulière... mais:
Après 3 années de relevés, le bilan des consommations et productions est de 4.2 kWep/m².an! Toutes consommations confondues, y compris bien sûr la consommation électrique domestique (pas comptabilisé usuellement dans les bilans Bepos...)
Conception rigoureuse ou le confort d'été à été particulièrement recherché également, construction qui ne l'ai pas moins, apport par du CESi et du PV, chauffage par poêle à granulé ou radiateur électrique (2 des 9 logements) pour chacun des logements (toutes ces prestations intégrées au prix évoqué plus haut bien évidemment (surface construite: 1031 m² SP).
C'est pour nous une démonstration que l'on peut construire avec une ambition de sobriété pour un budget maîtrisé.
Pour les sceptiques: ce projet à été présenté fin 2018 dans le cadre du programme "C'positif" du cluster Novabuild à Nantes; et bien sûr analysé par des spécialistes pour garantir la véracité et la cohérence...
Par contre, les méthodes constructives ne sont pas particulièrement traditionnelles... Il faut donc se retrousser les manches pour réfléchir à comment faire autrement...C'est ce que nous faisons depuis maintenant plus de 30 ans!
La polémique pour appliquer ou non la RE 2020 est de notre point de vue plutôt un problème d'institutionnels qui se sont peut être plus intéressé à préserver leur près carré qu'à l'émergence de nouvelle pratique. Nous ne somme pas particulièrement pour préserver les intérêts de quelques uns au détriment de la bonne cohérence de la communauté toute entière... Nous somme également persuadés que des économie d'échelle et d'organisation sont possible et rapides à mettre en place. à ce titre, nous participons actuellement au concours national "Energie Sprong" pour apporter la démonstration que nous pouvons faire mieux avec beaucoup moins pour la rénovation du parc des constructions existantes (remise des prix le 19 mars; où?
à la Cité Fertile, 14 Avenue Edouard Vaillant 93 500 Pantin

Conviction, dynamisme et persévérance sont les seules injonctions qui doivent nous guider!!!
Laurent Raimbault, architecte DPLG.
Répondre à ce sujet
Réglementation 2020 : le calendrier initial décalé dans le temps
Menu
×