Rénovation énergétique : des professionnels "discrédités", selon l'UFC

par BATIACTU il y a 6 mois
CLIENT MYSTÈRE. Dans une enquête publiée en avril, l'association de consommateurs UFC-Que Choisir révèle ses conclusions sur les professionnels de la rénovation énergétique après avoir testé plus de 500 boutiques ou stands de salons spécialisés.
Lire l'article sur Batiactu
9 réponses à ce sujet
Publié : il y a 6 mois
Vous ne pouvez pas "en même temps" reprocher aux pros de ne pas faire de devis sur les foires et leur reprocher également d'en faire sans visiter le logement!
Publié : il y a 6 mois
Les clients ne sont pas satisfait! Les artisans ne sont pas satisfait!!! A qui profite le système pour qu'il soit maintenu ?????
Artisans réveillez vous !
Publié : il y a 6 mois
Dès le début l'asso "RGE pas comme ça" a dénoncé la manière dont ce dispositif était conçu et mis en place. Personne (ou presque) n'a daigné écouter. Et surtout pas les représentants officiels des artisans .... Eh bien, pleurez maintenant !!!
Publié : il y a 6 mois
Toujours la faute des professionnels et des artisans. Très facile et très orienté !. Cela fait 15 ans qu'avec mon équipe, nous cherchons à faire du travail de qualité. Mais à chercher toujours moins cher avec des charges, et de l'administratif tant inutile que lourd, qui augmentent sans cesse (Prime CEE, Dossier ANAH, dossier de financement, autorisation de travaux avec validation ABF, mutuel, caisse des congés payés .....), voilà le résultat. En tant que patron, je passe aujourd'hui plus de temps à du travail périphérique, administratif et secondaire par rapport au métier. Alors, oui il m'arrive de ne pas remettre des devis par manque de temps ou parce que j'ai laissé passer trop de temps depuis la visite, y compris avec quelques anciens clients. Oui, il nous arrive de faire une erreur dans certains devis avec des réglementations qui évoluent toujours vers plus de détails, que personne ne lira. A QUAND LA SIMPLIFICATION ET LA STABILISATION DES REGLES AVEC PEUT ETRE UN VRAI LABEL DE QUALITE (PAS SEULEMENT UN RAQUETTE FINANCIER POUR PASSER PAR LA CAISSE DES CONGES PAYES DU BATIMENT) CE QUI NOUS PERMETTRA DE VRAIMENT SE CONSACRER AU CLIENT, AU CONSEIL A UN PRIX REMUNERATEUR POUR L'ENTREPRISE. Je suis prêt à faire un tour de table avec ce service de défense des consommateurs. De plus, ne faut-il pas se poser des questions avec des consommateurs qui prétendent avoir tous les droits, et qui organise des procédures dans le simple but d'avoir des gestes commerciaux supplémentaires. Je propose aussi à la CAPEB de faire une enquête sur l'évolution des comportements des consommateurs. De plus en plus de demandes de devis par téléphone ou mail façon AMAZONE, accentué par des plateformes qui promettent beaucoup, font peu, mais prennent une commission. J'attends donc cette enquête et suis prêt à y participer. Mettons tous sur la table, pas seulement les pratiques de quelques professionnels peu scrupuleux, pointés du doigt par ceux qui veulent faire du buzz.
Publié : il y a 6 mois
UFC Que Choisir serait bien inspirée de moins pactiser avec les grands groupes commerciaux ou industriels, afin d'exiger d'eux des produits de qualité à des tarifs qui n'assassinent pas les producteurs (lait, fromage. Voir par exemple les contrôles sanitaires imposés aux petites unités, alors que tous les scandales sanitaires n'ont touché que les industriels) ou les artisans sérieux, car il y en a : ce sera difficile pour UFC, car c'est copain-copain avec (entre) les responsables qui sortent des mêmes écoles.
Et encore plus difficile pour les artisans sérieux de tenir face aux monstres (dans tous les sens du terme), car les "petits" sont soumis à des contraintes règlementaires lourdes pour eux, mais bien légères pour les plus forts (contrôles, taxes, impôts, charges dont la proportionnalité est sans rapport).
Et qui voyez-vous dans les médias télé ou radio ? Les PDG des grands groupes, mais jamais des artisans capables d'exposer leurs difficultés et de leur répondre. Ecoeurant et injuste, mais les grands groupes ont l'arme fatale de la publicité, même si elle est mensongère à loisir. Aussi, les médias avec leurs gens bien payés se couchent devant eux, car ils ont besoin de leur argent pour s'offrir des têtes d'affiche.
Publié : il y a 6 mois
tin! ça s'appelle des architecte leur "nouvelle filière experts indépendants capables de coordonner les travaux et d'accompagner les consommateurs tout au long de leur démarche de rénovation énergétique". j'aime quand on réinvente le fil à découper le beurre. so french
Publié : il y a 6 mois
S il y a des fautifs c est bien St Gobin, rockwool et toute la bande qui asservissent les artisans en se faisant passer pour ceux qui savent et leur évitent de réfléchir par eux mêmes. Par exemple la nécessisté des lames d'air sous un toit quel que soit l isolant !!
Publié : il y a 6 mois
en même temps une entreprise qui fait un devis sur une foire sans même voir le chantier c'est pour moi une hérésie ...ce qui me laisse songeur sur la pertinence des avis de l'ufc pour le coup !
Publié : il y a 6 mois
Un salon ou une foire pour ce genre de produits doit être une vitrine où l'on prend des rendez-vous avec les prospects afin de voir le logement, de cibler les besoins afin d'établir un devis conforme "à minima" aux attentes en termes de performances énergétiques (sécurité, confort, design, etc. aussi). Si un prix spécial foire existe, il doit être maintenu pour une durée déterminée sur le devis réalisé. C'est pas la foire aux pinards ... je goûte, c'est bon, mettez moi en 4 cartons !!
Répondre à ce sujet
Rénovation énergétique : des professionnels "discrédités", selon l'UFC
Menu
×