Rénovation énergétique : Le démarchage téléphonique pourrait être interdit

par BATIACTU il y a 2 mois
TRANSITION ECOLOGIQUE . Un groupe de travail va plancher "sur la possibilité d'interdire le démarchage téléphonique", a annoncé Emmanuelle Wargon, secrétaire d'Etat à la Transition écologique, ce mardi 12 novembre, lors de la présentation du plan gouvernemental de lutte contre la fraude aux travaux de rénovation énergétique.
Lire l'article sur Batiactu
8 réponses à ce sujet
Publié : il y a 2 mois
Mais pourquoi en sommes nous là? c'est simple si l'état n'avait pas lancé à grand renfort de communication les offres à 1€ (isolation, chaudières,..) nous en serions pas là!!!
Il ferait mieux de nous pondre les prochaines aides ppour la réno et laisser les professionnels travailler comme ils savent le faire! Là aussi comment voulez vous que les particuliers (et même les professionnels ) si retrouvent avec des aides qui changent tous les ans et de plus en plus compliquées (malgré les soit disant simplifications). Que les politiques restent à leur place et laissent les professionnels travailler !!
Lutter contre la fraude, deja interdire ces vendeurs de PAC dans les foires, c'est un scandale de voir leur mode de pratique commerciale et aux yeux de tous! Toute la profession est décrédibilisée!
Publié : il y a 2 mois
Cautère sur jambe de bois !! On créé un problème qui au final coût énormément d'argent, puis pour tenter de le résoudre, on monte une usine à gaz qui ne fonctionnera pas (interdiction du démarchage téléphonique, et quid des pubs sur les réseaux sociaux et les mails ??? Fiches techniques pour aider les particuliers à réceptionner les travaux, est-ce vraiment sérieux ?), alors qu'il suffirait d'imposer la présence d'un professionnel du bâtiment (un tiers de confiance) formé, assuré et contrôlé (les architectes sont les seuls à remplir ces 3 conditions) pour supprimer la quasi totalité des problèmes ! Les ministres ont beau lancer, de manière incantatoire "Il faut rétablir la confiance des particuliers pour lancer la massification", c'est vraiment très très mal parti, et ce n'est pas près de s'améliorer avec de telles mesures ... C'est d'ailleurs ce que disent, depuis plusieurs années les études sur le sujet de l'UFC Que Choisir !
Publié : il y a 2 mois
Les architectes sont les seuls à remplir ces 3 conditions !!! N'importe quoi et tirage de couverture en règle !!! Déjà qu'au sortir de l'école, ils ne sont pas mêm capables de produire une coupe technique d'une paroi, sont relativement nuls en technologie de construction, en technologie des matériaux et en maîtrise d'oeuvre .... Maintenant, d'accord avec le fait qu'l faut travailler sérieusement. Un contrôle efficace, genre consuel comme pour l'électricité, effectué par des professionnels formés et certifiés? cela s'appelle des maîtres d'oeuvre. Les architectes avec de l'expérience en sont, mais il n'y a pas qu'eux à être compétents dans ce domaine.
Publié : il y a 2 mois
Bien sûr qu'il faut aller à la chasse aux fraudeurs maintenant que le mal est fait. Il suffisait d'aborder le sujet avec les exposants à Batimat pour voir l'ampleur du problème.
Mais pour autant, comment fait on pour sécuriser les nouveaux dossiers de rénovation énergétique ? Si les clients ne sont pas capables de faire le tri dans les entreprises, c'est bien parce qu'ils n'ont pas la compétence technique. Leur donner des fiches d'aides ne changera rien au problème.
Une solution existe: imposer un maître d'oeuvre spécialisé réno énergétique. J'ai créé Habitat Project MS exclusivement pour ça. Je suis rompu à tous les corps d'état que j'ai pratiqué sur le terrain. J'utilise les outils informatiques (CAO Archi, Simulateur thermique,...) pour faire l'analyse de l'existant et proposer les solutions les plus pertinentes pour de réelles économies d'énergie. C'est quand même pas compliqué de regarder l'évolution de la facture de chauffage avant et après travaux et ce sur au moins 2 années. Et ça marche. La prestation que je facture à mon client est largement compensée par l'optimisation que j'apporte (donc baisse du coup global du chantier) et mon suivi des travaux. Je monte les dossiers d'aides pour mes clients car les aides de l'état sont trop disparates et souvent décourageantes à aller chercher. Pour mes clients, c'est aussi une garantie car je m'engage sur le résultat final et c'est ma crédibilité qui en dépend.
Donc OUI au contrôle, mais avec de réelles sanctions financières dissuasives par leur montant. Malheureusement ce que je lis et qui va être mis en place va de mon point du vue permettre aux fraudeurs d'avoir encore de beaux jours devant eux.
Publié : il y a 2 mois
Les ministres sont comme beaucoup d'archi, des incapables, tout juste bon à créer des problèmes et pourquoi pas une taxe contre les fraudeurs, ils l'ont oublié celle là ! En ce qui concerne le démarchage téléphonique rien de plus simple, obliger les opérateur à inclure une possibilité de bloquer les N° de téléphone indésirables, c'est facile avec un portable mais pas prévu avec une ligne fixe mais très facile à faire. Mais peut-être ces mêmes ministres ont des accords avec ceux qui font le démarchage téléphonique ? Enfin comment rendre les gens responsables alors qu'il y a de nos jours une aggression publicitaire sans précédent et comme les idioties politiques le bout du tunnel n'est pas pour demain. Dernier point, faut-il rappeler à nos imbéciles de ministres que nous sommes en France et que la lange est toujours Française mais peut-être n'ont-ils que cela à étaler quelques mots en Anglais pour noyer leur connerie.
Publié : il y a 2 mois
Il serait temps d'interdire le démarchage téléphonique de cette bande de voyous qui ne font qu'emmerder le monde matin, midi et soir avant qu'un ou l'autre leur administre quelques coups de batte, car cela peut venir aussi à force d'emmerder (et le mot est faible) le monde.
Publié : il y a 2 mois
Il y a une autre pollution que je déplore sur la forme et non sur le fond que tout le monde a bien compris, c'est le recours à cet "global english", soumissions "d'experts de haut niveau" comme le souligne la nouvelle académicienne Barbara CASSIN. Un nouvel entrant (immigré) doit maîtriser la langue française pour se régulariser mais nous, nous nous efforçons d'aboyer anglo-saxon.
Publié : il y a 2 mois
et tant qu'ils y sont, il faudrait englober les réseaux sociaux dans l'interdiction !
Répondre à ce sujet
Rénovation énergétique : Le démarchage téléphonique pourrait être interdit
Menu
×