Rénovation : "Nous avons un problème de qualité des travaux"

par BATIACTU il y a 3 mois
ÉCONOMIES D'ÉNERGIE. Hélène Peskine, secrétaire permanente du Puca, a rappelé l'ambition française en matière de rénovation énergétique via le dispositif des certificats d'économie d'énergie. Elle a rappelé l'existence de freins qui persistent à ce sujet. Explications.
Lire l'article sur Batiactu
29 réponses à ce sujet
Publié : il y a 3 mois
A mauvaises méthodes, mauvais résultats. Quand arrêtera t'on de faire n'importe quoi ?
Publié : il y a 3 mois
Oui il y a des abus, des pratiques douteuses, des comportements frauduleux dans tous les secteurs de la construction, et pas que dans l'énergie!... Combien de constructions CCMI finissent réellement sans problèmes, sans sinistre, sans vices cachés, sans malfaçons?... Qui donne les conformités, les labels?... Qui contrôle le fameux "parfait achèvement"?... Pourquoi le client ne porte pas "plainte" plus souvent?...
La maison de 2019, utilise des matériaux modernes où la pose doit être minutieuse, propre, aboutie!... Mais les entreprises le sont-elles?... A force de rechercher des économies et de démonter les filières professionnelles au "nom" du budget et du prix/m2 le plus bas, la situation sur le terrain explose!...
La rénovation est un "cauchemar" pour le calcul du chiffrage et de sa réalisation, car souvent les surprises cassent rapidement les marges et augmentent sérieusement le coût des travaux et leurs finitions!... Même avec l'expérience, même avec la connaissance des matériaux, même en ayant une solide expertise de son métier, rénover n'est pas simple!...
N'oubliez JAMAIS qu'il faut aussi protéger et respecter les entrepreneurs en respectant des prix qui permettent de vivre et d'investir et c'est l'affaire des donneurs d'ordres et de celles et ceux qui "font" les lois et décrets...
Et là, jamais les professionnels ne sont interpellés pour leurs réalisations...
Imposer, mettre en place des DTU, des normes, des contraintes écologiques et économiques est facile MAIS les appliquer et les contrôler l'est beaucoup moins!...
Le fossé entre les industriels, l'administration les donneurs d'ordres et les artisans n'a jamais été aussi grand!...
A vos cahiers car il faut revoir les copies!...
Ecoutez, interrogez, respectez les filières!...
Car les "acteurs de terrain" que nous sommes attendent ENFIN à être compris et respectés...
ATPV Concept bois - Concept végétal
ALAIN BAERISWYL
Publié : il y a 3 mois
On ne prend pas le problème par le bon bout. Il faut faire payer les mauvais élèves, c'est à dire les propriétaires de bâtiments dont les qualités et les performances sont en dessous d'un certain niveau. Pour cela, il faut que chaque bâtiment et logement soit diagnostiqué sérieusement et ait sa carte d'identité. Pas compliqué, quand même !
Publié : il y a 3 mois
il faut faire payer les mauvais élèves… bonne idée !… En même temps, ça concerne 95% des logements !!! Donc on va faire payer tout le monde au final ! Aaah mais j'imagine que vous ne vous sentiez pas concerné… le problème, c'est les autres !!
Un audit énergétique obligatoire… on ne vous a pas attendu pour le proposer mais les gens pour qui vous avez voté ont répondu que c'était contre productif ! Surtout qu'on verrait que les soi-disant constructions performantes ne le sont pas en réalité !!
Publié : il y a 3 mois
D'accord avec @Alain Baerlswyl.
Il est nécessaire d'admettre que la qualité a un prix et la non-qualité un coût… celui de la non-performance.
Le RGE ne règlera jamais le problème, il aurait même tendance à l'accentuer, et je le lis entre les lignes de Mme Peskine "Nous avons toujours un problème de qualité des travaux. Nous avons essayé de la contrôler avec le label Reconnu garant de l'environnement (RGE), mais nous avons encore parfois du mal à obtenir des résultats en matière d'économies d'énergie."
Tant qu'il n'y aura pas un audit indépendant en amont, comment espérer des résultat probants !

Une énorme part des CEE et autres aides est captée par des sociétés qui vendent non pas des travaux mais des "1€ ceci, 1€ cela". Quelle compétences derrière si ce n'est celles de centres d'appel ? Le RGE ? … vaste rigolade.
Il a déjà été écrit ici que sur 4 ans, des sommes tellement énormes que je n'en ai plus le souvenir, ont été dépensées et qu'elles ont permis à environ 25% des habitats concernés de gagner une classe dans l'analyse de performance selon les DPE.
Quel exploit !

Ce système n'est pas efficace, tout le monde le sait, les faits sont de plus en plus dénoncés, mais les plateformes professionnelles s'y accrochent pour faire plaisir à leurs adhérents, totalement inconscients qu'ils favorisent encore plus les "faux professionnels, ceux au téléphone …"; les politiciens pensent à leurs électeurs; Qualibat à son trésor de guerre et tout continue avec, de temps à autres, un petit changement à la marge.

Un mot résume tout ceci : gabegie !
Publié : il y a 3 mois
J'ai l'impression d'avoir été mal compris par "conseil énergie qui ne dit pas son nom". Il n'y a pas 95% de propriétaires en France, sinon, cela se saurait. Donc, il ne s'agit pas du tout de faire payer tout le monde. Perso, je suis proprio et ma maison rénovée est très performante (moins de 50Kw/h/m²/an), car j'y ai mis le prix. De plus, j'ai fait travailler de bonnes entreprises locales. Je suis aussi proprio de 2 logements locatifs de 85m², en campagne que j'ai fait construire suivant mon cahier des charges (maison OB très bien isolée, matériaux écologiques). Mes locataires sont satisfaits : pour 650€ par mois, ils vivent dans des logements qui leurs coute 170€ par an en chauffage. Si j'avais écouté les conseils des mauvais élèves, en construisant à 500€/m² moins cher, j'aurai pu en faire trois et ainsi gagner plus. Vous voyez, les bons élèves, ça existe. Malheureusement nous ne sommes pas assez nombreux. Pourquoi ? Par que les gens s'en foutent des autres et de la planète. C'est pourquoi il faut contraindre les proprios mauvais élèves. C'est comme pour les voitures : ce n'est pas le carburant qu'il faut surtaxer, mais les propriétaires qui possèdent des véhicules qui outrepassent leurs besoins et qui consomment trop. Les parisiens qui roulent en gros 4x4 inutiles etc .... Vous voyez : c'est simple.
Publié : il y a 3 mois
PS : je ne vote jamais pour les mauvais élèves !!!
Publié : il y a 3 mois
mais nous le savons bien tous , nous les professionnels du batiment, les plus mauvais dans cette affaire et depuis le début ( photovoltaique, solaire thermique etc ) ce sont les "non sachant" c'est à dire les politiques , les financiers ; leurs arrangements ont tué l'artisannat le savoir faire et le sérieux des entreprises en général . Merci sarko ( auto entrepreneur, royal : RGE bidon , capeb ffb et cie : oui amen a tout etc..... sans oublier qualibat le heros du moment !!!! tous se gargarisent avec des bo mots ( la derniere : pesquine ) mais ont ils aux foutu les pieds sur un chantier de renovation ....
ALLEZ BON VENT A TOUS ET SAUVE QUI PEUT !!!!!!!!!!!!
Publié : il y a 3 mois
Bonjour, le souci principal est que la motivation première est loin d'être, pour nombre de concitoyens, l'amélioration de la performance énergétique mais uniquement avoir des sous sonnants et trébuchants, des pépètes, de la tune, du flouze, du cash, du liquide ! Combien de C2E sont partis dans les caisses des supermarchés "obligés" pour acheter le dernier TV ou gadget alors que à l'orgine le C2E est bien pour établir un effet levier sur l'investissement vertueux !
Publié : il y a 3 mois
Et si l'on prenait la peine d'informer voire d'éduquer les gens ! Ceux-ci seraient alors capables de démasquer plus rapidement soit les propositions mauvaises voire malhonnêtes, soit les mal façons d'exécution des travaux !
Publié : il y a 3 mois
Allons Christian on a du mal former de bon RGE et c'est normal vue l amplitude du savoir demandé ( ce qui est idiot dailleurs ) comment voulez vous éduquer voir former le particulier néophyte ; autant que chacun se fasse le boulot eg basta
Publié : il y a 3 mois
Au-delà des travaux mal, bien ou très bien réalisés, il y a aussi une sensibilisation des occupants, la maîtrise des consommations ne se fera pas sans eux - gestion des chauffages en tenant compte de l'usage et de l'inertie, gestion des appareils électriques: combien de télés de taille d'écran respectable allumées non stop pour faire une présence? On a laissé croire qu'une télé sous prétexte qu'elle est LED consomme peu d'énergie.
Anecdote vécue: Il y a quelque temps je participais à une réunion sur le sujet de l'énergie et des logements basse consommation, nous avions très chaud dans la salle et les radiateurs donnaient à plein, personne ne sachant comment stopper le chauffage les fenêtres ont été ouvertes !!!
Autre situation vécue: dans des locaux neufs datant de 2016 , on intègre des armoire de contrôle commande pour l'industrie, ces armoires sont 24/24 sous tension, ce qui dégage quelques calories , la GTB du bâtiment est tellement mal réglée que le matin on a froid.
Des situations absurdes comme cela, il en existe partout et avec des bâtiments normés et tout ce qu'on veut! Je connais nombre de personnes qui ont froid à leur poste de travail dans des locaux climatisés (et qui finissent malades) . La technologie dans les bâtiments est telle qu'elle nécessite soit une personne dédiée à temps non négligeable et une appropriation par les usagers.
Il existe bien les affichages avec les consignes de sécurité ou le document unique, pourquoi pas un registre facilement accessible et compréhensible sur les fonctionnalités des bâtiments.
Quant à RGE c'est quand même "surprenant" que l'on fasse semblant de découvrir le bilan en 2019...
Publié : il y a 3 mois (Édité)
Pour le RGE, nous avons été quelques uns à s'élever dès le début (asso RGE, pas comme ça !). On en a d'ailleurs pas mal perlé ici. En haut, on ne nous a pas écouté. Je dirai même que l'on nous a craché dessus. L'état n'aime pas se remettre en question. Et puis, on ne fait pas le poids face à la "maugarisation" généralisée (vous savez, ces lobbies bien placés qui copinent ...).
Pour la sensibilisation, il y a des efforts qui ont été fait, mais les mauvaises habitudes ont la vie dure. Les espaces info énergie existe depuis pas mal de temps et font du bon boulot, mais qui va les consulter ? C'est pourtant gratuit.
Je pense que la majorité des gens s'en foutent.
Quant aux réglage des installations, c'est impossible si elles sont mal faites, mal prescrites, ou plus généralement quand les maîtres d'ouvrage ne veulent pas y mettre le budget. Technologiquement, on sait tout faire, mais encore faut il le faire et en payer le prix en phase d'investissement. Si on ne le fait pas, on fait des économies au début et on perd beaucoup par la suite. Mais, en France, on fait ça ainsi (radin / chagrin / râlerie). C'est d'ailleurs la règle en marchés publics : c'est le moins disant qui gagne. Et le moins disant, il fait quoi ? je vous laisse répondre ...
Publié : il y a 3 mois
Bien dit Francis Le Bris
Allez régler une installation mal dimensionnée ou tout simplement mal faite ( même les négoces font n importe quoi !!! ) vous ajoutez la dessus des installateurs mal formés style RGE et oui !! Et la boucle est bouclée !!
COMMENT FAIRE DU BON BOULOT QUAND CEUX QUI DÉCIDENT NE COMPRENNENT RIEN ......
Publié : il y a 3 mois
C'est ni la faute à Voltaire, ni à Rousseau
C'est le système à la française, tout au long des intervenants, exemple:
Aux USA, il n'existe pas de devis moins disant, l'entreprise remet un bordereau de prix unitaires, comprenant achat+main d'oeuvre+marge commerciale
UN BE est chargé de l'étude complète TCE, du choix des matériaux,de la direction et du contrôle, l'entreprise est retenue sur l'analyse effectuée
En rénovation, en France, le moins disant, effectue à posteriori les plans d'exécution, s'ils existent, et facture selon son pouvoir, la recherche de suppléments, il remplit la mission de maître d'oeuvre, il n'existe ni contrôle du chantier, ni direction réelle, s'est le foutoir avec de vagues devis non détaillés
Publié : il y a 3 mois
C'est clair : le système à la française, c'est la porte ouverte à n'importe quoi, n'importe comment. A commencer par les grossistes qui dimensionnent les installations pour des artisans (pseudos artisans) qui ne savent rien calculer.
Publié : il y a 3 mois
Publications et propagande à la Facebook
Jean-Yves SOETINCK Me dit ; Bon allez ... au revoir ... gardez ces publication pour Facebook , votre propagande ne m'intéresse pas .
Je lui réponds ; Bonjour, je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement de propagande Facebook. La santé et la lutte contre les maladies de type inflammatoire ou cancéreuse PASSENT OBLIGATOIREMENT par le politique.
Si on ne fait rien d'ici 2025 vous aurez 1 chance sur 10 d'avoir ce type de maladie ou qu'un membre de votre famille soit atteint de ce type de maladie. Si en moins d'un an sur Linkedin réseau professionnel j'ai fédéré 2000 personnes c'est que le sujet est grave et relève d'autre chose que de la simple propagande Facebook.
Les champs électromagnétiques le traitement des déchets industriel électromagnétique doivent être traité par des professionnels tels que vous ou moi. Je vous rappelle que votre métier d'architecte (comme celui de commercial et du E-commerce) est malmené par les lois et en danger par des programmes informatiques que nous utilisons même chez IKEA et qui ne payent ni charge ni impôts. Autocad, SketchUp et tous les logicie...
https://www.linkedin.com/pulse/publications-et-propagande-%C3%A0-la-facebook-fran%C3%A7ois-rouquet/?published=t
Publié : il y a 3 mois
Jean-Yves SOETINCK Me dit ; Bon allez ... au revoir ... gardez ces publication pour Facebook , votre propagande ne m'intéresse pas .
Je lui réponds ;
Bonjour, je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement de propagande Facebook. La santé et la lutte contre les maladies de type inflammatoire ou cancéreuse PASSENT OBLIGATOIREMENT par le politique.
Si on ne fait rien d'ici 2025 vous aurez 1 chance sur 10 d'avoir ce type de maladie ou qu'un membre de votre famille soit atteint de ce type de maladie.
Si en moins d'un an sur Linkedin réseau professionnel j'ai fédéré 2000 personnes c'est que le sujet est grave et relève d'autre chose que de la simple propagande Facebook.
Les champs électromagnétiques le traitement des déchets industriel électromagnétique doivent être traité par des professionnels tels que vous ou moi.
Je vous rappelle que votre métier d'architecte (comme celui de commercial et du E-commerce) est malmené par les lois et mis en danger par des programmes informatiques que nous utilisons même chez IKEA et qui ne payent ni charge ni impôts. Autocad, SketchUp et tous les logiciels 3D de plus en plus accessibles par le grand public.
Je conçois que mon style n'est pas évident, mais face à l'omerta qui se traduit généralement par loi du silence qui règne autour des grands problèmes (RIC) ; le tout informatique qui ne paye ni charge ni impôts. Je pratique une démarche agressive basée non pas sur de la propagande Facebook, mais à une pression médiatique.
Ce n'est plus ma personne qui est mise en avant, mais des professionnels, qui au travers de nos participations à des groupes de travail, peuvent se sentir moins seul et isoler dans nos DÉMARCHES QUALITÉS.
Non, vous n'êtes pas seul et les métiers du bâtiment ne sont pas cloisonnés, et le « tout corps d'état » TCE, doivent pouvoir vous apportez à vous architecte la valeur ajoutée qu'un programme 3 D ne nous apportera jamais.
Voter Blanc est la manière la plus forte de dire: Mesdames et Messieurs, vous avez joué avec nos métiers et nos salaires et nos avantages acquis.
Nous avons au fils du temps accepté vos réformes.
Vous refusez par la loi du silence d'apporter des réponses au problème que nous vous soumettons en matière de BTP.
Vous méprisez nos MÉTIERS CAR LUI AUSSI ISSUS du monde de l'esclavagisme.
Nous ne nous reconnaissons pas dans vos démarches, nous aussi nous avons les moyens par notre SILENCE de jouer avec vos métiers et vos salaires.
Et aujourd'hui ce qui fait le plus peur A NOS FEMMES ET HOMMES politiques ce n'est plus L'OPPOSITION ils n'ont plus aucun idéal de vie en société.
Ils gèrent la France comme s'ils géraient une société.
La concurrence politique EUROPEENNE joue à plein régime.
ET CE QUI LEUR FAIT À TOUS LE PLUS PEUR AUJOURD'HUI C'EST LE VOTE BLANC ET LA CONCURRENCE POLITIQUE.
ROUQUET François
Publié : il y a 3 mois
Jean-Yves SOETINCK Me dit ; Bon allez ... au revoir ... gardez ces publication pour Facebook , votre propagande ne m'intéresse pas .
Je lui réponds ;
Bonjour, je ne pense pas qu'il s'agisse uniquement de propagande Facebook. La santé et la lutte contre les maladies de type inflammatoire ou cancéreuse PASSENT OBLIGATOIREMENT par le politique.
Si on ne fait rien d'ici 2025 vous aurez 1 chance sur 10 d'avoir ce type de maladie ou qu'un membre de votre famille soit atteint de ce type de maladie.
Si en moins d'un an sur Linkedin réseau professionnel j'ai fédéré 2000 personnes c'est que le sujet est grave et relève d'autre chose que de la simple propagande Facebook.
Les champs électromagnétiques le traitement des déchets industriel électromagnétique doivent être traité par des professionnels tels que vous ou moi.
Je vous rappelle que votre métier d'architecte (comme celui de commercial et du E-commerce) est malmené par les lois et mis en danger par des programmes informatiques que nous utilisons même chez IKEA et qui ne payent ni charge ni impôts. Autocad, SketchUp et tous les logiciels 3D de plus en plus accessibles par le grand public.
Je conçois que mon style n'est pas évident, mais face à l'omerta qui se traduit généralement par loi du silence qui règne autour des grands problèmes (RIC) ; le tout informatique qui ne paye ni charge ni impôts. Je pratique une démarche agressive basée non pas sur de la propagande Facebook, mais à une pression médiatique.
Ce n'est plus ma personne qui est mise en avant, mais des professionnels, qui au travers de nos participations à des groupes de travail, peuvent se sentir moins seul et isoler dans nos DÉMARCHES QUALITÉS.
Non, vous n'êtes pas seul et les métiers du bâtiment ne sont pas cloisonnés, et le « tout corps d'état » TCE, doivent pouvoir vous apportez à vous architecte la valeur ajoutée qu'un programme 3 D ne nous apportera jamais.
Voter Blanc est la manière la plus forte de dire: Mesdames et Messieurs, vous avez joué avec nos métiers et nos salaires et nos avantages acquis.
Nous avons au fils du temps accepté vos réformes.
Vous refusez par la loi du silence d'apporter des réponses au problème que nous vous soumettons en matière de BTP.
Vous méprisez nos MÉTIERS CAR LUI AUSSI ISSUS du monde de l'esclavagisme.
Nous ne nous reconnaissons pas dans vos démarches, nous aussi nous avons les moyens par notre SILENCE de jouer avec vos métiers et vos salaires.
Et aujourd'hui ce qui fait le plus peur A NOS FEMMES ET HOMMES politiques ce n'est plus L'OPPOSITION ils n'ont plus aucun idéal de vie en société.
Ils gèrent la France comme s'ils géraient une société.
La concurrence politique EUROPEENNE joue à plein régime.
ET CE QUI LEUR FAIT À TOUS LE PLUS PEUR AUJOURD'HUI C'EST LE VOTE BLANC ET LA CONCURRENCE POLITIQUE.
ROUQUET François
Publié : il y a 3 mois
Le problème est pourtant simple;
1°) Il n'y a pas de bon boulot ou de sale boulot ou un boulot de merde.
2°) Il y a un travail quel qu'il soit.
3°) L'éducation nationale doit valorisé à même niveau un métier ou un travail de gestion qu'un métier ou un travail de technicien de surface de toilette publique.
4°) Il faut réapprendre a gérer les hommes avant le TOUT INFORMATIQUE ou le TOUT ROBOTIQUE.
5°) Il faut vouloir PAYER dans un devis LA MAIN D'ŒUVRE.
6°) Réapprendre l'art du commandement.
7°) Réapprendre le respect de la hiérarchie.
8°) Réapprendre la LOYAUTÉ.
9°) Réapprendre la CONSCIENCE PROFESSIONNELLE.
10°) Réapprendre la contrainte.
11°) Réapprendre le gout de l'effort.
12°) Réapprendre le travail d'équipe et en équipe. Messieurs Mesdames les Clients et les Architectes mes maçons et terrassiers NE SONT PAS VOS ESCLAVES.
et ça repart.
Publié : il y a 3 mois
EST-IL UTILE de changer sans arrêt les règlements, pour satisfaire l'égo des auteurs, de changer les définitions, de prôner le BIM et l'informatique comme unique solution!!...
De conditionner les élèves, de donner de prétendus diplômes, sans compétence concrète
D'effectuer de prétendues formations sans utilité,
Alors que l'organisation du travail et le savoir faire existent de moins en moins, les activités nécessaires ne sont plus formées, car considérées sales, ou pénibles
Seule le conditionnement pour faire de nouveaux fonctionnaires existe de partout
Les boniments commerciaux y ajoutent, l'artisan est noyé et devient de plus en plus incompétent, mais il sait facturer, et soutenir n'importe quel mensonge
Publié : il y a 3 mois
C'est l'histoire d'un maçon qui essaie désespérément de monter un mur avec sur le dos le poids d'un échafaudage habité par une dizaine d'abrutis gesticulants .... Elle est pas belle la vie de l'artisan ? Bon dimanche !
Publié : il y a 2 mois
Encore une tarée complètement déconnectée qui trouve que le prix des énergies est trop bas ! Pauvre conne, vas faire ta propagande dans les quartiers où le budget énergie est supérieur au budget alimentation. Si tu en ressors vivante, ça te remettra certainement les idées en place. Décidément, la femme est bien devenue l'égale de l'homme : elle est capable d'être au moins aussi conne.
Publié : il y a 1 mois
L'économie d'énergie, il faut le choix du logement, là, y'a un manque grave, les propriétaires, syndicats immobiliers rénovent aux moyens du bord. Les subventions de l'état, il faut de la paperasse et de la paperasse, sans compter les administrations non formés pour la réception des dossiers...
Publié : il y a 1 mois
L'économie d'énergie, il faut le choix du logement, là, y'a un manque grave, les propriétaires, syndicats immobiliers rénovent aux moyens du bord. Les subventions de l'état, il faut de la paperasse et de la paperasse, sans compter les administrations non formés pour la réception des dossiers...
Publié : il y a 1 mois
Propriétaire, travaillant pour l'industrie, et n'ayant pas droit aux ""aides"", ce que je regarde c'est le temps de retour sur investissement et la durée de vie.
Dans l'industrie, à plus de 3 ans : je ne vend rien.
Et en tant que particulier il faudrait que je sois satisfait d'acheter une PAC amortie en 15/20 ans et HS dans 10ans (et encore je suis gentil)?? quelle blague.
A la rigueur qu'on me garantisse ma PAC au minimum la durée d'amortissement de l'installation globale et on pourra commencer à discuter.
Quand a l'isolation, quel est le temps de retour sur investissement de 150m² ITE lorsqu'en l'état je consomme 10000kWh PCI par an pour le chauffage? si c'est 5ans : ok, 7ans : à voir, mais si c'est plus de 10 ans... non merci.
Et je ne vois pas pourquoi je serai contraint à payer quelque chose que j'estime inutile et non rentable.
Les aides devraient êtres les mêmes pour tous, directement sur du matériel fabriqué en local (la redistribution de l'argent public n'a pas lieu de sortir du pays) et prévu pour durer : en clair pratiquement des usines publiques vendant à prix coutant du matériel fait pour durer : ça c'est vert et vertueux.
Le reste c'est du commerce, est les 3/4 des PAC ne valent pas mieux que les TV... si c'est pour tomber en panne dans les 5 ans ça devrait être interdit de commercialisation.
Publié : il y a 1 mois
C'est là (discours précédent) que se niche la différence entre ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur porte monnaie et les vrais écologistes. Tant qu'on résonnera en temps de retour, etc ..., on n'avancera pas. Il faut bien voir que l'enjeu est au delà de mes intérêts personnels (quoique ?, en réfléchissant autrement et en élargissant son point de vue) .... Le planète, la biodiversité (et nous, nos enfants, au passage) : cela ne vaut pas le coup de faire un effort (surtout quand on en a les moyens) ? Mais l'inconscience a la vie dure. Cela dit, les solutions proposées sont à chier à 90% ....
Publié : il y a 3 semaines
bonjour à tous...
.eh!!! bien !!! donc je viens de lire une dizaine de réponses...... il y a donc des gens sérieux et "honnête" dans le batiment.....tant mieux , halte au bla bla bla ......et retroussez vos manches les jeunes tout va aller mieux...... cela fait quand même 70 ans que l'on laisse faire les "gros" entrepreneurs qui font ce qu'ils veulent, et cela continue il fera seulement plus chaud..... on fera marcher les "intempéries".....bonne journée à tous et.....courage.
Publié : il y a 3 semaines
Les CEE globalement c'est l'isolation des combles à 1€ permettant aux opérateurs type GEO PLC, INNOVIA, LEYTON et autres de spéculer sur la transition énergétique en tirant sur le diagnostic et la qualité des travaux. Cela permet de récupérer des fonds européens au détriment de ceux qui effectue les travaux chaque jour c'est à dire les artisans. C'est à la FFB et à la CAPEB de dénoncer ce système qui exploite leurs adhérents pour lesquels les sommes ne sont reversés intégralement. Pourquoi les artisans ne peuvent-ils pas le faire tout seul? Parce qu'il faut déposer 1,3 TWh au PNCEE qui n'est pas capable sinon de traiter tous les dossiers. Du coup on a inventé des opérateurs privés qui agissent comme des sociétés de courtage et qui, la plupart du temps, ne connaissent pas la thermique du bâtiment et suivent seulement les règles établis par les plus gros industriels Exemple : les conditions d'éligibilité aux CEE sont basées sur la résistance thermique R ou certificat ACERMI (délivrés par une association d'industriels pour verrouiller un marché de l'isolation juteux) alors que les tests sont effectués en laboratoire sous atmosphère contrôlée. Ça ne vous rappelle pas une histoire avec des consommations de carburant et des moteurs de voitures truqués ?

Ne vous faîtes pas avoir, faîtes appel à votre couvreur qui n'utilise pas ce système. Ce sera moins cher et moins dangereux pour votre maison. Bonne journée.
Répondre à ce sujet
Rénovation : "Nous avons un problème de qualité des travaux"
Menu
×