Reprise entreprise artisanale, les conseils

par Laurent Nicolas il y a 2 ans
Bonjour, j'ai un ami qui souhaite reprendre une entreprise artisanale et qui est venu me voir. Je lui ai donné quelques conseils mais, pour voir si mes conseils étaient les bons, certains d'entre vous ont peut-être vécu la même chose et ce serait intéressant de confronter les avis. Alors merci de me dire ce que, vous, vous en pensez. A quoi doit-il être particulièrement vigilent ? Quelles réserves ? etc.
6 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Je ne suis pas sûr d’en savoir plus mais je viens quand même apporter ma pierre à l’édifice avec ma propre expérience.

Il s’agit tout d’abord de savoir si l’entreprise que l’on reprend est viable, voir le prix qu’on la reprend et savoir s’il restera une marge suffisante pour soi. Sinon, il ne faut pas avoir peur de négocier ce prix. Par ailleurs, il y a de fortes chances qu’elle ne soit viable que par le chiffre d’affaires supplémentaire que l’on pense pouvoir apporter. Sinon on risque fort de ne faire que payer le remboursement de l’achat.

Ensuite, il faut savoir si on est capable de tenir le choc (soi-même, mais aussi sa famille), car il y a toujours des moments plus difficiles, que ce soit le manque de travail ou, au contraire, le trop-plein de travail et les horaires sans fin.

Enfin, savoir si on a soi-même, les bonnes connaissances pour reprendre cette affaire.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour,

Je viens apporter quelques petits compléments.

Il faut être bien organisé (savoir bien gérer un planning, bien organiser dans sa compta, ses devis, ses factures), c’est souvent la faille des entreprises artisanales qui ne tiennent pas.

Avoir une bonne capacité de travail.

Enfin, savoir bien s’entourer, soit pour la gestion ou, même, en cas de nécessité d’employés.
Publié : il y a 2 ans
Merci,

Ca correspond plus ou moins à ce que je lui ai dit, ça me rassure.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tous,

Je viens de vous lire et je voulais également faire part de quelques conseils.

Je travaille dans un centre de formation spécialisé bâtiment et plus particulièrement le centre de formation créé par la CAPEB, L'Arfab pour ceux qui connaissent ^^.

Et il m'a été attribué de proposer des formations pour les jeunes créateurs/futurs repreneurs d'entreprise Artisanale.

Tout d'abord, je confirme les propos sur les compétences de Chef d'entreprise, c'est un métier enrichissant mais il faut être armé et pugnace et il faut surtout prendre du recul régulièrement sur la gestion de son entreprise (management, client, trésorerie, marge, coût horaire, rentabilité, gestion de chantier, réglementation...).

Ensuite, comme le disaient certains d'entre vous, il y a pleins de paramètres à prendre en compte sur une reprise d'entreprise. La rentabilité actuelle de l'entreprise, le matériel, la masse salariale, le lieu où se situe l'entreprise. Par contre la clientèle elle n'est quasi pas prise en compte. Car un Artisan réalise rarement plus deux fois des chantiers pour le même client (A part les plombiers qui ont des contrats de maintenance). Ce que je conseil c'est d'avoir plusieurs avis sur le prix de l'entreprise. Plusieurs diagnostics comptables (expert comptable, Cma, Capeb...) Vous verrez ils ne bases pas sur tous sur les mêmes critères ou coefficient. Et des fois reprendre une entreprise ne vaut le coup car trop d'investissement, n'oublions par qu'il y a un crédit à rembourser et qui vient rentrer dans les charges fixes... Vaut mieux créer sa propre boîte et partir à plat et développer doucement son entreprise;
Publié : il y a 2 ans
Après un reprise peut bien se passer mais il faut mettre carte sur table avec le cédant. Une bonne confiance, voir même que cédant accompagne le repreneur. Mais bien souvent, même quand c'est familiale, la reprise peut être pénible. Les salariés qui vous testent ou commencent à faire n'importe quoi, le cédant veut toujours des nouvelles, clientèle qui change d'Artisan. A bien réfléchir tout cela...

Derniers conseils, être un bon gestionnaire cela s'apprend sur le terrain mais il faut partir avec de bonnes bases (lecture bilan/compte de résultat, gestion de trésorerie, analyse financière, management, droit social, fiscalité, juridique) pour pas être supris. N'hésitez pas à vous former, vous avez des droits car tout le monde cotise à la formation (entreprise, salariés...)). Si besoin: je laisse mes coordonnées pro : guillaume@arfab.fr

Bonne journée à tous.
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Guillaume Marquais

Merci pour tous ces conseils ! je transmettrais vos coordonnées à mon ami. On ne sait jamais il pourrait avoir d'autres interrogations, d'autres besoins, peut-être même, en effet, une formation pour mieux s'armer pour son projet.
Répondre à ce sujet
Reprise entreprise artisanale, les conseils
Menu
×