Respect du PPR pour risque de gonflement argileux

par Michèle Lea il y a 1 an
Salut la compagnie !!!
J'avais envie, après avoir constaté pas mal de conneries en matière de construction, de parler des mesures définies par le PPR.
Les éléments susceptibles de provoquer des variations d'humidité du terrain de manière saisonnière doivent être éloignés le plus possible de la construction (drain, pompage, infiltration localisée d'eaux).
La construction doit également être entourée d'un dispositif (tel un trottoir périphérique) pour limiter l'évaporation.
Dans le cas de bâtiments accolés mais sur des fondations différentes, un joint de rupture devra être prévu sur toute la hauteur afin de favoriser les éventuels mouvements différentiels.
D'ailleurs, en termes de fondations, sur semelle, elles doivent être assez profondes afin de passer outre la zone superficielle du sol sensible à l'évaporation (l'ancrage se fera alors à au moins 80 cm en zone de faible aléa à moyen et 120 cm en zone de fort aléa, soit les directives pour la mise en hors gel).
Le dallage sur terre plein sera idéalement délaissé au profit d'une construction sous sous sol complet ou vide sanitaire. A défaut, le radier peut également être envisagé.
Niveau canalisations d'eau, celles enterrées devront être en mesure de supporter, sans rompre, des mouvements différentiels (enrobage de sable et raccords souples). Pour l'eau, les pluviales disposeront d'évacuation maîtrisée.
Enfin, les arbres peuvent devenir les ennemis des constructions à cause de leur racines. Des écrans spéciaux seront donc installés dans le sol.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Bonne initiative, on croise encore des chantiers qui ne respectent pas cela et les conséquences en sont parfois désastreuse avec des maisons qui ne sont plus réparables et qu'il faut démolir intégralement !
Publié : il y a 1 an
Merci. C'est malheureusement la raison pour laquelle j'ai fait ce post... Encore récemment, je suis tombé sur une maison victime de ce type d'aléas…
Publié : il y a 1 an
De l'inconscience de nos jours que de ne pas tenir compte du PPR.
Répondre à ce sujet
Respect du PPR pour risque de gonflement argileux
Menu
×