Risques liés aux balcons : "Le rapport sera remis fin 2018, début 2019" (AQC)

par BATIACTU il y a 1 an
ENTRETIEN. Les effondrements de balcons se sont multipliés ces derniers mois. L'Agence qualité construction (AQC) a été chargée par les pouvoirs publics de rédiger un rapport à ce sujet. Christel Ebner, directrice Observatoire et évaluation des risques de l'AQC, fait le point pour Batiactu sur l'avancée des travaux.
Lire l'article sur Batiactu
7 réponses à ce sujet
Publié : il y a 1 an
Ah, l'esthétique! C'est tellement beau un porte-à-faux et plus c'est grand, plus c'est beau. Des balcons en béton ou en acier, portés comme de vulgaires dalles par des poteaux, ça rassure. Certes, mais où est le défi technique; la jardinière à 3 mètres de la façade qui semble flotter dans l'air.
Pour ce qui est porté, les bonnes pratiques habituelles garantissent une bonne tenue dans le temps. Là on peut mettre du monde aux balcons!
Pour ce qui est en porte-à-faux, les pratiques s'avérant hasardeuses, il est temps de renforcer les contrôles (en phase étude et en phase mise en oeuvre).
Faut-il mettre en doute les compétences de nos ingénieurs et faire une réglementation supplémentaire?
Il fut un temps où, en zone sismique, la technique de reprise de planchers en prédalles, par des boites d'attente dans les murs, donnait des angoisses à la maîtrise d'oeuvre et aux bureaux de contrôle. La mise au point de modes opératoires et les contrôles de mise en oeuvre ont permis d'assurer une bonne qualité d'exécution.
Je suis convaincu que le problème des balcons en porte à faux peut être résolu par du bon sens (limiter la portée et les surcharges), par des modes opératoires adaptés et par des contrôles.
Publié : il y a 1 an
la plupart du temps les plans de ferraillages ne sont pas respectés par les entreprises, bien souvent sous traitantes et travaillant à des prix "étranglés" pour respecter le budget du promoteur....
Publié : il y a 1 an
Bordeaux, quartier Ginko (tout récent) . J'ai surpris dans le tram une conversation où un des intervenants affirmait à un autre que des travaux avaient mal faits sur les immeubles, que personne n'avait relevé à la réception des travaux... Vrai qu'un balcon tombé il y 4-5 ans.. mais s'il n'y avait que cela? Les volets de balcons sont scellés car ils pourraient tomber.. Les infiltrations d'eau lors des fortes pluies autour des encadrements fenêtres sont courantes, les moisissures apparentes dans les logements... et bientôt pourquoi pas la chute de ces encadrements, des murs? Les experts et entreprises de remise en état sont submergés par les signalements et travaux à faire!
Publié : il y a 1 an
On ne connaît pas les rapports d'expertises donc difficile de confirmer si c'est un problème de mise en œuvre lié à la réalisation; un sous dimensionnement des aciers ou non...ou dans le temps lié à la corrosion des aciers ...ou mauvaise qualité de ceux ci..qui n'est pas lié aux calculs bureau d'études structure mais à une indélicatesse ou erreur de l'entreprise ou pas ....déjà nos experts ont du boulot.A la réalisation des ouvrages; nos conducteurs de travaux et chefs de chantier et compagnons sont sensés maîtriser l'art de la mise en œuvre lié à leurs compétences respectives.Un bureau de contrôle devrait systématiquement avant coulage du béton de dalle vérifier la cohérence du calepinage et diamètre des aciers associer... dans une première partie la mise en œuvre est essentiel .Respecter aussi les temps lié à l'étampage des balcons.....pour une bonne résistance chimique du béton donc de la bonne prise périphérique et un bon grip autour des aciers. HA obligatoire.Les Eurocodes sont bien là pour le rappeler. En deuxième partie le problème de la corrosion dans le temps 10, 20, 30 ans et plus... au niveau de la liaison façade balcon ou une fissuration même mineure ou défaut d'étanchéité peut apparaître et laisser ainsi à tous vent et pluie gel la nature faire son travail et amoindrir cette résistance d'origine et là, la rupture n'est pas loin.....c'est une question de temps....on voit bien sur toutes les photos que la rupture se situe essentiellement à la liaison balcon avec façade.Le bon sens voudrait que les copropriétés ou maison individuelle ...le bâtiment en générale via une nouvelle réglementation à terme mette en place un contrôle systématique par des bureaux d'études spécialisés.Les compagnies d'assurances , pour le contrat habitation en particulier devraient l'imposer.
Publié : il y a 1 an
Je pense qu'il serait intéressant de prendre en compte, surtout pour les bétons des années 60/70, de l'alcali réaction.
Publié : il y a 1 an
Je pense qu'il ne faut pas oublier les désordres causés par l'alcali réaction, surtout dans les bétons des années 60/70
Publié : il y a 1 mois
J'ai demandé à plusieurs reprises à des maçons où il fallait mettre les ferrailles en fonction de la direction de la sollicitation et je n'ai que très rarement eu une réponse satisfaisante se limitant le plus souvent à : "plus de x cm du bord" ou "au milieu" la compréhension que le béton doit travailler en compression et les ferrailles en extension qui est pourtant la base du béton armé n'est que peu répandu...
Répondre à ce sujet
Risques liés aux balcons : "Le rapport sera remis fin 2018, début 2019" (AQC)
Menu
×