RT 2012 : quel vitrage ?

par Jean D il y a 1 an
Bonjour, la réglementation thermique 2012, sans parler de celle que nous aurons peut-être pour 2020, nous oblige à pas mal de trucs en termes d'isolation. Et je pense personnellement plutôt aux ouvertures. SI on veut rester dans les normes, on ne peut pas mettre la première fenêtre et la première porte-fenêtre venue. Il nous faut être prudent sur ce sujet et ce, dès la réalisation des plans de la maison, même. Je suppose que je ne suis pas le seul à y être confronté.
4 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
C'est bien ça. Tu n'es pas le seul, je te le confirme. Et on a intérêt à bien regarder les compétences des ouvertures, même si on en laisse le calcul aux fabricants, évidemment. Entre les coefficients Uw de performance d'isolation thermique, Sw de transmission de la chaleur et TL de transmission du rayonnement, il faut être prudent. Avec le bois et le PVC, pas de problème normalement. Avec l'alu, les rupteurs de ponts thermiques assurent aujourd'hui de bien meilleurs classements.
Publié : il y a 1 an
Je voulais aussi intervenir sur le sujet du vitrage. Au-delà du fait que le double vitrage est impératif, ce que tout le monde sait, et que la présence de gaz argon entre les 2 couches de verre améliore encore le classement, il faut aussi penser à la surface vitrée imposée dans une maison, lorsque les plans sont réalisés. La RT 2012 impose en effet que 1/6 de la surface habitable soit aussi prévue en surface vitrée. 17% de la surface habitable, c'est 11 à 12 ouvertures moyennes sur une maison d'une centaine de mètres carrés.
Publié : il y a 1 an
Bonjour.
J'attire votre attention sur plusieurs points concernant les ouvertures et la RT 2012:
- Il n'existe pas de matériaux, produits ou équipements conformes à la RT 2012 car c'est un calcul global qui est réalisé et qui doit aboutir à un coefficient Bbio et une consommation moyenne annuelle inférieure à un seuil.
- La surface des baies vitrées et des portes est très inférieure à la surface des murs, des planchers bas et du toit, donc pour maîtriser les échanges thermiques, il faut d'abord se soucier de l'isolation de ces derniers, surtout la toiture .
-La qualité de pose des baies et portes est très importante. Il n'est pas rare de constater des fuites d'air au niveau des jonctions murs/dormants et au niveau des joints en cas de mauvais réglages des ouvrants (charnières/compas)
- Il peut être nécessaire de moduler les caractéristiques des baies vitrées selon leur orientation.
Publié : il y a 1 an
Bien vu Clem, c'est en effet l'une des directives qu'il ne faut pas oublier de prendre en compte, sous peine de perdre le classement RT 2012. Après, bien penser le positionnement de ces ouvertures, en évitant le nord, est aussi un point à ne pas négliger.
Les remarques d'Alain sont également très intéressantes et à prendre en compte.
Répondre à ce sujet
RT 2012 : quel vitrage ?
Menu
×