Scellement chimique dans du torchis

par Michèle Lea il y a 1 an
Bonjour à toutes et tous,
Dans le souci de consolider une panne dans une ancienne maison faite de pierres et de torchis qui a besoin d'un bon coup de rénovation, je me demande s'il me serait possible de réaliser un scellement chimique.
Sur le plan technique, je songe en effet à créer une seconde panne qui viendrait en renfort de l'existante. Pour cela, il faudrait que j'ai recours à des tiges filetées et du scellement chimique afin de venir fixer des sabots de charpente et ensuite ma seconde panne donc.
Selon vous, est-ce un projet qui vous semble viable et cohérent ?
Merci.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Salut,
pour ce qui me concerne sur le sujet, je tendrais à dire qu'il vaut mieux éviter le scellement chimique. Pourquoi ? Parce que le torchis est un matériau hétérogène. Si le scellement chimique offre une excellente résistance, il n'est par contre pas en mesure de proposer une meilleure résistance que le matériau dans lequel il est réalisé.
Publié : il y a 1 an
Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec la première réponse qui vous a été faite. Un scellement chimique dans le torchis me semble effectivement risqué en termes de résistance.
Mais il existe toujours des solutions. Par exemple, la configuration des lieux pourrait peut-être vous permettre de créer un support qui serait indépendant de votre panne d'origine. Ce support pourrait alors accueillir la seconde. Ce support pourrait alors aussi bien être en métal qu'en bois ou autre.
Publié : il y a 1 an
J'avoue que je m'attendais un peu à ce type de réponse. j'espérais juste qu'un ou une me dirait pourquoi pas avec une solution intermédiaire.
Je vais donc me résoudre à mettre une structure en bois en place. Le sol et le plafond devraient, je pense, pouvoir, en effet, accueillir une telle installation. Cela va me demander un peu plus de travail mais au moins la résistance sera de bonne qualité.
Répondre à ce sujet
Scellement chimique dans du torchis
Menu
×