Section de l'alimentation entre coffret ErDF et logement

par Zoho Clem il y a 2 ans
Bonjour,

En tant qu'électricien, je vais prochainement devoir intervenir dans le cadre d'un chantier de construction de logement. Afin de bien penser mon devis dès le début, je voudrais m'assurer que je ne me tromperais pas quant aux sections de câbles que je vais devoir poser afin de raccorder le futur coffret ErDF, qui sera placé en limite de propriété, à la maison en devenir.

Pour un peu plus de précision, la distance est estimée à 25,30 mètres et le compteur sera de type monophasé.

Je vous remercie par avance de vos réponses qui m'aideront, j'en suis sûr, à ne pas commettre d'impair.
6 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Bonjour Clem,

Dans un premier temps, il faut déjà déterminer quel ampérage il est nécessaire d'utiliser pour cette future maison. En effet, selon le type d'équipement qui viendra se placer dans ce domicile, vous pourrez opter pour du 45, du 60 ou du 90 A. Généralement, ce sont plutôt les deux premiers qui sont utilisés. Le troisième ne sert, en principe, que dans le cas où des machines spécifiques ayant besoin d'une tension plus haute sont prévues.
Publié : il y a 2 ans
Bonjour à tout le monde,

En tout état de cause, afin d'apporter une réponse complète qui vous permettra de sélectionner le câblage en adéquation avec les installations, sachez que, puisque vous n'excédez pas les 30 m de longueur, il vous faudra du 10 mm² en 45 A, du 16 mm² en 60 A ou du 25 mm² en 90 A.

Bien à vous,
Publié : il y a 2 ans
Un grand merci à tous les deux pour ces précisions. Effectivement ce logement devrait rester dans les standards avec l'électroménager de base et le matériel hifi-vidéo courant. Je vais donc probablement partir sur du 60 A afin de garantir une puissance suffisante et même d'anticiper sur un équipement supplémentaire de cette famille.
Publié : il y a 2 ans
Je crois savoir que lorsque vous demandez le raccordement en monophasé, l'EDF propose maxi 12 KVA soit 60 Amp donc le 25 mm²(ou plus) ne sera utilisé que sur des grandes longueurs pour éviter les chutes de tension
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Dominique HESPEL

Merci pour ce complément de réponse. Effectivement, d'après ce que j'ai compris, il y a peu de chance que j'ai a utilisé du 25 mm² puisque la longueur de câble n'est pas excessive.

Excellente journée à vous !
Publié : il y a 2 ans
Réponse à Laurent V

Bonsoir.

à l'exception des machines en triphasé qui fonctionne en 400 volts (entre phases, 240 entre phase et neutre), elles ne demandent pas plus de tension mais une certaine intensité. Elles ne fonctionneront pas nécessairement en même temps que le chauffage(30A), le lave linge(10A), le lave vaisselle(10A=), le four(10A), les plaques de cuisson(40A), le ballon d'eau chaude(10A) et le reste.

Il faut donc dimensionner votre câble en fonction de la puissance souscrite.

Sur des longueurs normales (une dizaine de mètres), 5A/mm² est une bonne valeur pour du cuivre, 3A pour de l'aluminium.

Pour les grandes longueurs il faudra faire un calcul de chute de tension qui sera fonction de la résistance linéaire de votre câble et de sa longueur: chute de tension=Résistance*Intensité. La résistivité étant pour le cuivre: 1,7*10^-8 homs.m, la résistance d'un fil est de : 1,7*10^-8*L/S (L et S étant en m²) exemple: un fil de cuivre de 1 mm²(10^-6 m²) de 10 m de long aura une résistance de 1,7*10^(-8)*10/10^(-6)=17*10^(-2) homs ou 0,17 homs. S'il est traversé par un courant de 5 A, la chute de tension sera de 0,17*5=0,85 volts. Mais s'il fait 50 m, elle sera de 4,25 volts.
Répondre à ce sujet
Section de l'alimentation entre coffret ErDF et logement
Menu
×