Sisal, coco ou jonc de mer pour une salle de bains ?

par Zoho Clem il y a 1 an
Bonjour,
J'essaie de proposer un sol en fibres végétales à un client pour une résidence secondaire, afin d'apporter un caractère un peu différent, tout en lui permettant de le changer, plus tard. C'est aussi un produit un peu moins froid pour les pieds, dans un pavillon ou, le plus souvent, on se promène pieds nus. Je sais qu'entre le sisal, le coco et le jonc de mer, les spécificités (et les prix) peuvent être différentes. Qu'en pensez-vous et que me conseillez-vous ?
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Bonjour, personnellement, je n'utilise pas la fibre de sisal qui n'aime pas trop les taches, même si on peut toujours lui effectuer un shampoing, tous les ans, pour le régénérer un peu. Et, l'autre problème est qu'il peut avoir tendance à s'effilocher, ce qui est agréable ni pour les pieds ni pour le maintenir dans un très bon état.
Je te propose aussi une autre solution qui est le jonc de montagne, encore plus résistant et plus fin que le jonc de mer.
Publié : il y a 1 an
Bonjour, le jonc de montagne, effectivement, est encore mieux que le jonc de mer, il peut aussi être installé dans des pièces humides comme des cuisines ou des salles de bains. Il a d'ailleurs besoin de cette humidité, à condition de bien ventiler, cependant, pour ne pas risquer les moisissures.
La fibre de coco a un autre avantage, de son côté, c'est son côté antibactérien. Il ne se tache pas non plus et est plus résistant à l'usure. En outre, il offre un vaste choix de coloris qui peut permettre de belles décos.
Publié : il y a 1 an
Merci à vous deux (et aux prochains qui viendront éventuellement), j'ai vu que le sisal, en effet, supportait plus difficilement l'eau. Je vais donc le faire éviter à mes clients puisque leur vaste pièce de vie se compose aussi de la cuisine et qu'il vaut mieux que ce soit pas trop difficile à entretenir.
Répondre à ce sujet
Sisal, coco ou jonc de mer pour une salle de bains ?
Menu
×