Six ans après, l'application de la RT 2012 est satisfaisante, mais...

par BATIACTU il y a 9 mois
ANALYSE. Afin de préparer la future réglementation environnementale des bâtiments, attendue pour 2020, une mission interministérielle a étudié l'application réelle de la Réglementation thermique 2012, obligatoire depuis le 1er janvier 2013. Si le constat est globalement satisfaisant, les rapporteurs notent cependant quelques limites et formulent des recommandations pour régler ces points encore non résolus. Découvrez-lesquelles.
Lire l'article sur Batiactu
11 réponses à ce sujet
Publié : il y a 9 mois
Quand on voit les tricheries et autre études low coast, la priorité serait pourtant de vérifier et contrôler ce qui se fait aujourd'hui.
Je suis prêt à parier que moins de la moitié des MI construites aujourd'hui ne sont pas réellement RT 2012, et pourtant auront la conformité.
Publié : il y a 9 mois
Les bilans ne sont jamais inutiles mais avant les conclusions, les acteurs de la haute performance savent ce qu'il faut faire :
- conception bio climatique, l'orientation des constructions ne doit pas appartenir au PLU ;
- imposer des critères d'homogénéité de la performance de l'enveloppe, d'une part entre les parois opaques et d'autres part une performance beaucoup plus élevée des menuiseries qui passe par le triple vitrage ;
- en finir avec ces systèmes de ventilation aberrants qui rejettent l'énergie à l'extérieur pour faire entrer de l'air froid en imposant la VMC double flux haute performance ;
- Plus d'exigence sur l'étanchéité ;
- Un contrôle systématique avec la fin de l'auto-contrôle pour certains intervenants ;
- Cela nécesite la formation de nouveaux professionnels et la mise à niveau de la plupart de ceux qui exercent.
Publié : il y a 9 mois
L'attestation Bbio étant obligatoire au depot du permis de construire, cette partie de la RT 2012 est sans conteste un succès. Par contre on ne peut pas en dire autant de l'attestation de conformité à la RT 2012, obligatoire. C'est même dramatique. 75% des maisons individuelles ne vont au bout de la réglementation et ne ne réalise pas cette fameuse attestation. Les chiffres sont faciles à vérifier, il suffit de comparer le nombre d'attestation Bbio aux attestations de conformité. C'est affligeant. Aucun contrôle, aucune sanction. Et pas un mot du CSTB à ce sujet. Nos 4 enquêteurs n'ont, a priori, pas vus non plus le problème. Comment peut on valider un dispositif règlementaire sans contrôle à l'appui ? Espérons que la prochaine RT corrige ce gros problème, sans quoi, beaucoup de personnes continuerons à faire ce qu'elles veulent, en toute impunité !
Publié : il y a 9 mois
Bonjour
Cette RT est vraiment un instrument totalement daubé... juste une case de plus à remplir pour un PC devenu exclusivement un instrument fiscal ou les Architectes se muent en agent des impôts et en compiler imbéciles de normes et de règlements le plus souvent aussi débiles les uns que les autres....
Publié : il y a 9 mois
Ah j'oubliais... cette RT à contribué à créer des métiers qui ne servent à rien ou à pas grand chose... développeur de logiciels, sois disant thermiciens, l'équivalent pour la thermique des diagnostics immobiliers précédant la vente des logements...
Des voeux pieux mais des usines à gaz sans efficacité réelle, juste des contraintes en plus pour les professionnels et les citoyens de ce pauvre pays que devient la France...
Et la qualité architecturale ??? le plaisir de vivre et d'évoluer dans des espaces dessinés et non pas calculés ??? ou sont ils ???
Au début de ma carrière dans les années 1985/1990 je passais 80 % de mon temps à concevoir et à travailler le projet et le reste à gérer l'administratif et le normatif. depuis 10 ans c'est le contraire ... Il faudrait désormais une personne à l'agence qui ne gère que ces aspects du projet pour laisser à l'Architecte le temps et la liberté d'exercer son métier de création...
Publié : il y a 9 mois
Quelle suffisance dans vos propos Mr Colonna cesarie L'architecte..... Une maison confortable ne se limite pas a une esthétique. Il y a les beaux arts si vous voulez faire des dessins. Concernant le travail des thermiciens, si les archis voulaient bien s'entourer de cette compétence qu'ils n'ont pas beaucoup ( pour la plupart). Au lieu de ca, certains ( trop) prennent les sous pour le dépôt de permis, font faire un bbio en disant au client que c'est l'étude thermique et ensuite les lâche dans la nature sans leur expliquer comment doivent se dérouler les opérations.
Publié : il y a 9 mois
Vous qui critiquez en commentaire, que suggérez-vous ?
Publié : il y a 9 mois
Mr Muller lisez mon propos... mais lisez le bien... je connais bien cette haine basique des architectes .Elle représente malheureusement la peur de la liberté que nous représentons encore si peu dans cette société si formatée.
Si un jour vous avez le plaisir de travailler avec un architecte à l'écoute de vos besoins , vous verrez la différence de dialogue avec un technico-commercial vendeur de laine de verre...
Car l'aspect thermique d'une maison n'est qu'un élément dans l'histoire de la conception, il faut en passer par là , étant donné l'état de notre planète et les nécessaires efforts que tout le monde doit faire pour réduire les émissions à effet de serre ainsi bien sur que le cout de l'énergie. mais tout doit se situer sur un même plan dans l'approche conceptuelle (j'espère que ce terme n'est pas trop suffisant...).
Pout conclure , je ne suis pas suffisant mais convaincu de la plus value qu'offre le travail d'un architecte dans l'élaboration d'un projet, pour la vie des gens dans ce projet et sa durabilité.
C'était le sens de mon intervention , entre autre, que de celle de dénoncer tous les faux semblant et les alibis réglementaires foireux que le technocratie nous sert et dont nous sommes tous et toutes victimes , dont vous...

Mes suggestions : arrêter de contraindre , laisser vivre les projets dans un cadre réglementaire souple et intelligent. ce qui n'est pas le cas de cette RT, à mon sens pour la pratiquer souvent.
Il me semble que ce n'est pas trop demander à une société qui se veut évoluée...
Non ?
Publié : il y a 9 mois
A la lecture du texte qui nous concerne, mais aussi des commentaires ci-dessous.
Je suis d'accord sur le besoin d'une évolution de certains points cités:
Amélioration du bâti plus que du matériel.
Et un contrôle plus abouti et sévère du produit fini.
Je suis commercial de MI dans une structure à taille humaine, et qui fait au mieux pour satisfaire la norme en vigueur voir aller au delà.
J'ai 10 ans de B.E. derrière moi et je sais ce que je vend.
Nous réalisons un produit qualitatif et thermiquement performant, cela à donc un coût.
Mais quand je vois ce que réalise la concurrence, je me dis que nous n'avons pas tous les même règles !
Sans oublier les absurdités que nous imposent les réglementations d'urbanisme, qui prennent le pas sur le thermique (un jour il faudra choisir)
Le milieu aurait besoin une fois pour toute d'une mise à niveau et d'un contrôle systématique sur site des différentes normes en vigueurs, car à l'heure actuelle c'est la jungle et chacun fait ce qu'il veut.
A suivre !
Publié : il y a 9 mois
Mr Cesari: Que vient faire une supposée haine envers les architectes??? c'est du grand délire
Si un jour vous saviez écouter les thermicien compétent, vous verriez comment vos clients sont content du confort de leur maison. En plus de leur aspect architectural.
Combien de maisons d'architectes sont certes très jolies mais impossibles a chauffer. ou bien très mal ventilée.
Ce que vous n'avez pas compris et c'est dans ce sens la que vous êtes suffisant, c'est qu'aujourd'hui, les archi et les thermiciens doivent travailler main dans la main . Et si il y a ce dialogue intelligent, vous verrez que la RT 2012 n'est pas tant un frein que cela.
On a même le droit de mettre des baies a galandages ......... ( ca aussi je l'ai entendu de la bouche d'un archi). Baies a galandage interdites en RT 2012.
Oui l'archi est necessaire pour bien des projets mais il n'est pas tout le temps ( voir souvent) assez compètent pour que les projets soient beaux , confortables et non énergivores. Et ca se comprend, ce n'est pas ce qu'on lui demande.
Et pourtant on peut aujourd'hui réaliser de belles maisons bioclimatiques qui sont très confortables a l'usage.. IL faut juste accepter l'idée que tout seul, on se fatigue vite.......
Publié : il y a 9 mois
Imposer 1/6 de la surface des pièces en ouverture façade nord, alors que les parties vitrées sont plus de 4 fois moins isolantes que les murs, imposer des prétendues étanchéités à l'air, que cette commission devrait vérifier 4 ans après, afin d'en connaitre le résultat et la sinistralité
Accepter des laines de verre hors norme aux règles THK77
Que restera-t-il à 10 ans et après, grâce à des matériaux et des mises en oeuvre non durables,
Quant-à la qualité architecturale, son absence constitue la principale qualité, les PLU sont bien attachés à la qualité des lieux, mais quelle qualité, c'est le bal des faux culs...........???????.....!!!!!!!!
Répondre à ce sujet
Six ans après, l'application de la RT 2012 est satisfaisante, mais...
Menu
×