SPI : quelle démarche ?

par Zoho Clem il y a 2 ans
Bonjour,
J'envisage très sérieusement de me mettre à mon compte en tant qu'artisan et l'on m'a récemment dit que je devrais suivre un stage de préparation à l'installation… Est-ce que quelqu'un pourrait me dire de quoi il retourne ? Actuellement en activité salariée, je ne sais absolument pas si mon projet peut ou non se voir bloqué par certaines démarches et j'aimerais mettre toutes les cartes dans mon jeu:)
Merci.
3 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 2 ans
Salut,

Le stage de préparation à l'installation est obligatoire si vous voulez être inscrit au répertoire des métiers. C'est valable pour une petit entreprise et même pour un micro-entrepreneur.
Normalement, votre stage doit débuter dans les 30 jours qui suivent votre demande. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez vous faire immatriculer même sans avoir encore validé votre stage. Et si, pour un cas de force majeure, vous ne pouvez assister au stage, vous devrez alors le faire durant votre première année d'activité.
En termes de temps, comptez au moins 30 heures de stage.
A savoir que certaines personnes peuvent se voir « dispensée » de ce stage. C'est notamment le cas si :
vous avez déjà suivi une formation ouvrant sur un titre ou un diplôme homologué au niveau III ;
vous avez exercé au moins 3 ans dans une activité nécessitant un niveau de connaissance équivalent à celui proposé par le stage ;
vous avez eu droit à un accompagnement d'au moins 30 heures pour la création d'une entreprise (inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles) englobant une formation à la gestion d'un niveau équivalent ou supérieur à celui du SPI.
Publié : il y a 2 ans
Merci pour ces quelques informations. Il sert à quoi ce stage au final ? Je veux dire, qu'est-ce qu'il va m'apporter ?
Publié : il y a 1 an
Hello,
Vous allez suivre des cours, participer à des travaux pratiques. l'objectif est de vous permettre d'aborder différents sujets tels que : les techniques de prévision, les conditions de votre installation, les formations continues possibles, les problèmes de financement, etc. Votre conjoint peut d'ailleurs en bénéficier avec vous.
Répondre à ce sujet
SPI : quelle démarche ?
Menu
×