Toitures végétalisées : extensive ou intensive ?

par Julie M. il y a 1 an
Bonjour, je viens ici pour vous faire part d'une question quant à un projet de végétalisation de toiture. Mon client hésite entre une végétalisation extensive ou intensive et j'avoue que je n'en sais trop rien, c'est la première fois que je suis amené à faire ce genre de travaux pour un client et du coup je ne sais pas trop comment le renseigner. Bien à vous.
5 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 1 an
Alors la végétalisation extensive permet de ne pas avoir une toiture trop alourdie et ton client n'aura quasi pas d'entretien derrière à faire. Si le toit est vraiment grand et qu'il est incliné, c'est vraiment mieux qu'il choisisse ça. Le couvert végétal sera permanent. Par contre après ça dépend du type de toit de ton client. Parce qu'il ne pourra pas s'y rendre comme sur un jardin-terrasse, il ne pourra rien y cultiver, etc. Alors que par contre c'est l'inverse pour la végétalisation intensive, là justement c'est un toit-terrasse qui se transforme en jardin en fait. Il y a aussi la végétalisation semi-intensive éventuellement. Voilà, j'espère que ça t'aidera.
Publié : il y a 1 an
Merci beaucoup pour les infos. Et du coup le toit-terrasse c'est plus lourd que le toit incliné avec le couvert végétal permanent ou pas ? Et du coup la grosse différence c'est qu'il peut en faire son jardin et y aller, c'est bien ça ? Et niveau prix, vous auriez un ordre d'idée en tête ? Je pense que ça conviendrait mieux à mon client que la végétalisation extensive.
Publié : il y a 1 an
Bonjour.
Ces types de toitures ont des avantages, par exemple le renforcement de l'isolation thermique et phonique, la rétention d'eau pour différer les rejets, la participation à la réduction de l'effet d'îlot de chaleur urbain et probablement une atténuation de certaines gammes d'ondes électromagnétiques.
L'enveloppe financière disponible (et la résistance de la toiture si elle existe) va déjà déterminer si les deux végétalisations extensive/intensive sont possibles. En cas de végétalisation extensive, il faut s'interroger notamment sur la fonction (jardin praticable ou non, partie potager hors ou dans sol) et la fréquence d'entretien souhaitée.
Je vous recommande de consulter :
-La fiche du CAUE du Tarn : http://www.caue-mp.fr/espace-ressources/toiture-vegetale/itemid-10.html qui donne des coûts,
-La fiche de Prioriterre : http://www.prioriterre.org/ong/222/telechargement-fichier.html,
-L'étude des impacts du végétal en ville : https://www.plante-et-cite.fr/Ressource/fiche/85/vegdud_impact_du_vegetal_en_ville/n:24,
-l'ADIVET - association des toitures végétales : www.adivet.net,
-La CSFE - chambre syndicale française de l'étanchéité : http://www.etancheite.com.
Publié : il y a 1 an
Pour une végétalisation intensive, c'est vrai que je conseillerais quand même une taille de toiture un peu plus modérée. Pour que la toiture fasse jardin, il y a une capacité de surcharge à respecter. De tête, c'est 120 kg/m². Après en fonction du budget de ton client, il y a possibilité de monter à plus du double. C'est surtout vis-à-vis des précipitations que c'est important. Et niveau prix, la végétalisation intensive est moins cher que l'extensive.
Publié : il y a 1 an
Je constate avec plaisir que je ne suis pas le seul à m'être penché activement sur le sujet de la toiture végétalisée. C'est vraiment intéressant, à la fois pour l'aspect environnemental mais aussi, à mon sens, ornemental. Un double avantage dont je n'ai pas envie de me priver !
Répondre à ce sujet
Toitures végétalisées : extensive ou intensive ?
Menu
×