UTOPIE du double vitrage avec couche metallisee faiblement emissive

par Michel Ciquer il y a 7 ans
13 réponses à ce sujet
Lancer un nouveau sujet
Publié : il y a 7 ans
en 3 mots : c'est une HERESIE , de la poudre aux yeux !!!

cette couche metallisée deposee en interne sur 1 des 2 faces du DV ( la vittre interieure )
est supposee reflechir cote interieur de l'habitation les calories qui tenteraient de fuir dehors .!
or le GAIN apporte sur un DV de 20mm ecartement (donc 4+20+4) est de DELTA(UW)=0.5 au plus .
sachant qu'un DV rempli d'argon en 4+20+4 posede UW=2.0
cette couche metallisée ( dite faiblement emissive ) nous fait passer UW=1.5 !

or en hiver cette meme couche empeche aussi partiellement le soleil de rentrer
et de chauffer GRATUITEMENt la piece !!!
******
calculs :
********
des l'automne et jusqu'au printemps le soleil monte tout au plus a 45° d'inclinaison/sol ;
donc il penetre presque perpendiculairement aux vitres !
sachant que la puissance generée par le soleil ( qd ciel est degage) est de 1Kw/m2
sur une journee de plein hiver de 8h de jour on peut esperer en MOYENNE avoir 3h de plein soleil
cela donne par m2 un gain de 3Kwh soit 90Kwh sur 1 seul mois !!!
---en automne et au printemps on aura 12 heurs de jour soit 4h MINIMUM de plein soleil
ce qui donnerait 4Kwh /jour.m2 soit 120 Kwh /mois

donc sur les 9 mois ou l'on chauffe (15 septembre ....15 juin ) on pourrait recuperer
via chaque m2 de vitre : 3* 90 +6*120 = 990 Kwh

OR avec cette couche metallisée FE l'economie de chauffage a ete de (2-1.5)*88Kwh= 44Kwh
mais elle nous empeche de beneficier des 990Kwh dues au soleil !!!!

************
CONCLUSIONS :
**********


le DV actuel avec la couche FE nous fait perdre le benefice des calories GRATUITES du SOLEIl !!

NOTA: rappel de la signification UW=1
--une ouverture (quelqu'elle soit ) ayant UW=1 cela signifie :
a travers une surface de 1m2 elle laisse fuir sur une annee 88 Kwh de chaleur
Publié : il y a 6 ans
si vous le dites....la démonstration semble concluante.
Il en va de même sur d'autres sujets tel le BBC. On fait vivre des gens maintenant en vase clos ! Il en va ainsi chaque fois que l'on confie sa vie à des spécialistes. Ils s'occupent d'un sujet et ne traitent pas le reste. J'oserais presque citer Coluche et le Sahara....
Publié : il y a 6 ans
RAPPEL SIGNIFICATIOn coefficient Uw :

le coefficient d'isolation thermique d'une fenetre Uw est exprime en Watt/degre .m2
en clair si Uw=1 une surface vitree de 1 m2 avec 1 degre d'ecart de chaque cote laissera FUIR 1 WATT en permanence

concretement la depense de calories (ou de JOULE == 1 watt * 1 seconde ) est cde :
-- soit 1watt .heure pendant 1 heure
-- soit 24 Wh / jour
-- soit 480 Wh /jour si la difference de temperature vitrage (INT et EXT ) est de 20°
-- soit 15 kWh /mois en hiver s'il fait 0° dehors .
-- soit 150 kWh /mois en hiver si vous avez 10 m2 de vitrage
Publié : il y a 6 ans
REMARQUES : l ' ISOLATION FENETRE est PRIMORDIALE

=> pose de TRIPLE VITRAGE s' IMPOSE !

je me permets de vous faire remarquer que sur un pavillon normal de 20 ans et +
( cad isole selon les normes des annes 1990 )
il y a AUTANT de DEPERDITIONS d'ENERGIE par les OUVERTURES
(fenetres , portes fenetres et porte d'entree) que par les MURS SEULS !!!

POURQUOI ? simplement a cause du manque d' ISOLATION des VITRAGES !
le coefficient d'isolation thermique d'une fenetre Uw est exprime en Watt/degre .m2
en clair si Uw=1 une surface vitree de 1 m2 avec 1 degre d'ecart de chaque cote laissera FUIR 1 WATT en permanence
-- soit 1watt .heure pendant 1 heure
-- soit 24 Wh / jour
-- soit 480 Wh /jour si la difference de temperature vitrage (INT et EXT )est de 20°
-- soit 15 kWh /mois en hiver s'il fait 0° dehors .
-- soit 150 kWh /mois en hiver si vous avez 10 m2 de vitrage

MAIS les doubles vitrages poses avant 1990 avaient de faibles performances Uw = 3 environ

donc si on reprend le calcul ci dessus :

-- ce n'est plus 150kWh /mois en hiver d'energie perdue mais 450kWh ...soit 54 euro /mois

donc je vais faire un calcul REALISTE sur un pavillon :

EX: pour un pavillon de plain pied de 100m2 (10m*10m sur 2.50m hauteur ) comportant :
5 fenetres 1.20m*1m , 2 portes fenetres 1.20*2.20 et une porte d'entree 1m*2m on a 13 m2 d'ouverture et 87m2 de murs isoles ;

--le mur isole avec 8cm polytyrene ou equivalent thermique possede R=2 m2.°K/W ou U=1/R =0.5 W/°k.m2 la DEPERDITION THERMIQUE est de :

FUITE_MURS = 15kWh/m2 * Surface(87 m2) *Uw=0.5= 660kWh /mois en hiver !

--les ouvertures ayant comme coefficient d'isolation Uw =3 on obtient

FUITES_VITRAGES = 15kWh * Surface(13m2) *Uw=3 =585 kWh /mois en hiver !

CONCLUSION : on decouvre bien que les PERTES d'energie sont EQUIVALENTES entre les ouvertures et la surface des murs !!!

donc si vous posez des vitrages performants :

--avec Uw=1 au lieu de 3 vous ECONOMISEREZ 2/3 de 585= 390kWh /mois d' hiver

--avec Uw=0.5(TRIPLE VITRAGE) au lieu de 3 vous economiserez 2.5 *585 /3 =490 kWh /mois d'hiver

--donc si Uw=0.5 une depense d'energie de seulement 95kwh /mois d'hiver par les ouvertures
soit sur l'annee une depense d'energie via les ouvertures de :
(3mois/automne a95/2 ;3mois/hiver 95;3mois/printemps:95/2) = 570kwh /an !

!*! je n'ai pas tenu compte des gains d'ENERGIE dus au soleil .
en effet si les ouvertures ( au moins 50% ) sont exposees SUD et SUD OUEST on va
BENEFICIER d'un apport GRATUIT de calories :
--calcul simplifie de l'apport de calories du au soleil :
on a vu (note 1) que l'on pouvait recuperer 990 Kwh/m2 sur l'annee !
soit pour notre cas (11m2 vitrage) *50% soit 5.5m2 soit gain de 5.5 * 990kwh
soit 5450kwh apport GRATUIT ANNUEL

Note 1:
une journee de plein hiver de 8h de jour on peut esperer en MOYENNE avoir 3h de plein soleil cela donne par m2 un gain de 3Kwh soit 90Kwh sur 1 seul mois !!!
---en automne et au printemps on aura 12 heurs de jour soit 4h MINIMUM de plein soleil ce qui donnerait 4Kwh /jour.m2 soit 120 Kwh /mois
donc sur les 9 mois ou l'on chauffe (15 septembre ....15 juin ) on pourrait recuperer via chaque m2 de vitre : 3* 90 +6*120 = 990 Kwh
Publié : il y a 6 ans
a Willy

je suis pas d 'accord avec votre affirmation !

en effet je viens de vous demontrer que sur un pavillon de 20 ans (1990 ) il y avait autant de pertes de calories par les ouvertures que par les murs .
donc amener le niveau d'isolation Uw des ouvertures a 0.5 ( equivalent a R=2) c'est diviser par 6 ces pertes .( soit 570 Kwh/an)
et si EN PLUS on utilise du vitrage SANS couche metallisee ( appelee faiblement emissive == FE ) on va recuperer 990 Kwh/an !!!

donc le bilan du TRIPLE VITRAGE SANS couche FE serait meme POSITIF de 420 Kwh/an pour l'exemple cite + haut d'un pavillon de 100 m2 avec 11 m2 de vitrage .
Publié : il y a 6 ans
Bonjour, en tant que conseiller en ENR spécialisé en photovoltaïque, je constate aujourd'hui que les constructeurs ne se préoccupent pas des enjeux et des avantages proposés par le photovoltaïque. Création de partenariat impossible, ne veulent aucune informations. Pourtant ses solutions permettent en plus d'apporter une image verte de la société, de pouvoir faire bénéficier à leurs clients un moyen économique efficace, et l'obtention plus facile de leurs prêts.
Il en est de même avec tous les professionnels du bâtiment, plombier, chauffagiste, électricien, charpentier, couvreur, etc....
Publié : il y a 5 ans
La démonstration de MC est absolument lamentable:
• Dans les pertes, il n'est pas tenu compte des pertes dues aux ponts thermiques (structuraux et en périphérie des menuiseries), des pertes par renouvellement d'air (hygiénique et manque d'étanchéité à l'air). En outre assimiler le Uw des menuiseries au Ug des vitrages est profondément faux, surtout avec des menuiseries de petites dimensions et de faible épaisseur.
• Dans les gains, oublier le facteur d'ensoleillement permet de démonter tout ce que l'on veut. Dans ma région, en décembre, il y a 90 heures de soleil en tout et pour tout. Et la puissance solaire maximum est très très loin de 1kW/m2 même à midi solaire.
Avec autant d'erreurs (j'ai simplifié) il est facile de démonter que le mouvement perpétuel est possible.
Publié : il y a 5 ans
Bonjour à tous, ancien installateur motivé solaire et très intéressé par les émergences de l'eco artisanat, je suis aujourd'hui agent co en sud Rhône alpes pour le compte de solisart ( www.solisart.fr), le fabricant français référence en solution de chauffage solaire thermique (seul A+ sur étude INES ) avec des taux de couverture chauffage + ecs de 40% à 50% en rénovation et jusqu'à 70% dans le neuf.

L'isolation des fenêtres est un des sujets importants en rénovation...
Mais qu'est ce qui peut apporter autant qu'une rénovation incluant du solaire...
Véritable oublié de nos réflexions...
Cordialement
Publié : il y a 5 ans
Découvrer l'arbre solaire

http://www.directmatin.fr/hi-tech/2014-10-22/decouvrez-letree-larbre-solaire-multifonction-693556
Répondre à ce sujet
UTOPIE du double vitrage avec couche metallisee faiblement emissive
Menu
×